Steve et les robots

Aaron Sorkin écrira-t-il un jour pour Pixar comme le lui avait proposé Steve Jobs ?

tournage | Par Raphaël Clairefond | le 17 Octobre 2011 à 18h01

Steve Jobs avait proposé au scénariste Aaron Sorkin d'écrire un film pour Pixar.

Alors que nous vous parlions récemment du biopic en préparation sur la vie du fondateur d'Apple et pionnier de Pixar, voilà une info tombée au milieu de la déferlante d'hommages qui apparaît comme le chaînon manquant de la gloire californienne entre Mark Zuckerberg, The Social Network, Aaron Sorkin, Steve Jobs et Pixar. Quand innovations technologique et cinéphilique se croisent, voilà ce que ça donne.

Steve Jobs & Pixar
Petit rappel des faits : c'est Steve Jobs qui a racheté une sous-division de LucasFilm, qu'il a renommée Pixar. Avec John Lasseter, ils en ont fait l'Apple du cinéma d'animation, un prolifique laboratoire de créativité et d'humour qui cumule à ce jour la bagatelle de 22 oscars, entassés quelque part au siège californien de la boîte. Vexée de s'être trouvée ringardisée en quelques années, la Walt Disney Company l'a absorbée en 2006. Après le rachat, Jobs siégeait au conseil d'administration de Disney, devenant au passage le premier actionnaire individuel, devant Roy E. Disney (neveu de Walt) et Michael Eisner (le DG de l'époque).

Steve Jobs & Aaron Sorkin
Dans son hommage publié dans Newsweek, Sorkin (scénariste de The Social Network, le biopic de Fincher sur Mark Zuckerberg) raconte les coups de fil amicaux qu'il recevait et l'admiration que chacun manifestait pour le travail de l'autre. La dernière fois qu'ils se sont eus au téléphone, Jobs a suggéré à Sorkin d'écrire un film pour Pixar, l'encourageant à venir faire un tour dans leurs locaux. Sorkin a voulu décliner la proposition sous prétexte de ne pas savoir faire parler les objets inanimés. Ce a quoi Jobs aurait répliqué : « Une fois que tu les auras fait parler, ils ne seront plus inanimés ».

En effet, avec la série A la maison blanche puis The Social Network, Sorkin a brillé par sa capacité à écrire des dialogues hyper-speedés, traduisant par la parole, l'intelligence et la vivacité de personnages brillants. Avec lui, les mots bougent et font avancer l'histoire. Les films de Pixar ont beau être riches en punchlines comiques et en réplique cultes, il est vrai que l'animation reste un art du mouvement des corps et des objets. Sauf que justement, écrire un film d'animation pourrait être l'occasion pour lui de se renouveler complètement, de s'exercer à de nouvelles mécaniques scénaristiques.

Sorkin n'a en tout cas pas complètement renoncé à l'idée. Il conclut son hommage par ces mots : "Je continue à penser à ce film Pixar. Et pour moi, c'est le legs de Steve".

Nous, on lui proposerait bien de réaliser « Steve et les robots », un biopic d'animation avec des machines qui parlent. Ca tombe bien le nouvel iPhone 4S intègre un tout nouveau système de reconnaissance vocale.

Souvenez-vous, avec Woody, c'était déjà très drôle :


Les tailleurs extrait de Woody et les robots

Source : The Playlist

Ajoutez un commentaire...

Aucune activité pour le moment.

Des choses à dire ? Réagissez à cet article !
Pour commenter, vous devez vous vous connecter ou vous inscrire

Que pensez-vous d'eux ?


John Lasseter

Woody Allen

Rubriques hebdomadaires

Recommandé sur Facebook