Frank Darabont

Scénariste, réalisateur, acteur
Né à Montbéliard, Doubs, France le 28 janvier 1959

Connu pour...

Biographie

Frank Darabont naît le 28 janvier 1959 en France, dans un camp de réfugiés de Montbéliard. Ses parents, réfugiés politiques d'origine hongroise ayant fuit la Révolution de 1956, déménagent rapidement vers les États-Unis, et s'installent près de Los Angeles. Frank Darabont fera ainsi ses études à Hollywood.

Filmographie

Micro-critiques

  • (à propos de Les Evadés)
    Sa note :
    “ Que ce film soit classé premier chez IMDB est symptomatique de l'attirance immodérée du peuple pour l'espoir en conserve. Evasion ? Mon cul. ” — REDACTED 3 février 2014
    42 commentaires
    • commentaire modéré Non ce n'est pas vraiment un coup de gueule, mais plutôt une réappropriation personnelle d'un consensus général que je ne pige pas. Il n'y a rien de plus consensuel et programmé qu'un film comme celui-ci. Ce n'est pas une lettre engorgée d'intime mais plutôt un courrier à encre baveuse.
      9 février 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré j'ai failli te mettre un pouce vert pour "l'espoir en conserve", belle image, ....Sauf que dans le roman du King, le heros meurt écartelé et brulé et découpés en rondelles pour les hachis parmentier Findus....C'est déja moins marrant.
      :-P
      20 mars 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré @musashi1970 Allez, ne rechigne pas comme cela à le mettre. Il n'est pas question de Findus dans le film, ou à la rigueur l'emballage. Je te trouve très cruel.:)
      20 mars 2014 Voir la discussion...
  • (à propos de Collateral)
    Sa note :
    “ Mann auréole ses images d'un teint sombre et velouté, voile son œuvre d'une atmosphère classieuse et offre un thriller féroce et sophistiqué ” — apocalypse12 30 août 2013
    4 commentaires
  • (à propos de Godzilla)
    Sa note :
    “ Du cinéma à (très) grand spectacle. Manquent juste de vrais acteurs, un bon scénario et un réalisateur. Godzilla, avec un Z majuscule ! ” — RegisX 14 mai 2014
    29 commentaires
    • commentaire modéré Je suis d'accords, ça manque de vrais acteurs.
      SPOIL : Les vrais acteurs sont tués dès le début pour ne laisser que les jeunes complètement fades pour tout le reste du film.
      22 mai 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré @RegisX Tu as vu les Godzilla nipon ? Parce que déja ca vole pas haut, mais faire un remake à a sauce yankee me semble juste une hérésie mais bon, pourquoi pas.... Sinon ta critique m'a fait penser à Pacific Rim, j'aurai aimé écrire ça pour ce film.....Sinon, va falloir qu'on se mette à Breaking Bad, tout le monde me saoule avec cette série moi aussi.... Ca a l'air con comme pas possible cette série quand tu lis le synopsis mais enfin, on sait jamais, .....
      28 mai 2014 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Je n'ai pas du tout aimé ce film car il est brouillon, mal écrit, beaucoup d'explications confuses et sans intérêt, et un enchaînement incohérences sans nom, bref cet nouvel opus est d'une médiocrité comme je n'avais pas vu au cinéma depuis des années, un mélange entre Jurassik Park et La Guerre des Mondes, un mélange de genre peut parfois être une merveille mais là c'est un mélange sans saveur, et qui donne plus mal au crane qu'une envie de prendre un deuxième verre.
      11 juin 2014 Voir la discussion...
  • (à propos de La Ligne Verte)
    Sa note :
    “ The Green Mile présente une grossièreté formelle, une rupture de tons, de genres intéressante, des longueurs, des fulgurances. Étrange... ” — Suzanneastic 18 décembre 2013
    7 commentaires
    • commentaire modéré J'ai vraiment bien aimé les Évadés donc on va dire que je suis plutôt divisé :)
      21 décembre 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré il faut que je le vois. :) de Darabont je te conseille très vivement The Mist, qui est je trouve magistral.
      22 décembre 2013 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Merci du conseil :)
      22 décembre 2013 Voir la discussion...
  • (à propos de Collateral)
    Sa note :
    “ Un film nocturne, tentaculaire et furieusement urbain, qui matérialise et magnifie l'idée de fuite. Michael Mann est un génie.  ” — JoChapeau 10 juin 2011
    14 commentaires
    • commentaire modéré C'est un film purement géométrique, tout en perpendiculaires, parallèles, coin et recoins cadenassés, figés. Comme les personnages, et comme le trafic routier, happés par le flux. Le coyote, les deux coyotes même, c'est la faille dans la matrice, l'imprévisible qui s'immisce - littéralement - dans les grattes-ciel et le bitume. C'est ce qui coupe la route, le fantasme mélancolique et utopique de la liberté.
      Enfin à mes yeux.
      10 décembre 2011 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Et le regard de Cruise à ce moment là, plus insistant que celui de Foxx, en dit long sur les tourments du personnage (à mettre en relation avec son destin également).
      10 décembre 2011 Voir la discussion...
    • commentaire modéré Merci bien, tout ceci me plaît beaucoup.
      10 décembre 2011 Voir la discussion...
Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales