Kim Novak

Actrice
Née à Chicago, Illinois, USA le 13 février 1933
Connue pour...

Biographie de Kim Novak

D'ascendance tchèque, elle s'appelait Marilyn Pauline Novak lors de sa naissance à Chicago. Son père était employé du chemin de fer et ex-instituteur, alors que sa mère était aussi une ex-institutrice.
Après l'obtention de son diplôme du high school américain, elle entame une carrière de mannequin pour une boutique spécialisée dans les vêtements pour adolescents. Par après, elle reçoit une bourse d'étude pour une école de mannequins, tout en continuant son métier à temps partiel. Elle a aussi occupé le poste d'opérateur d'ascenseur, de commis en magasin et d'aide-dentiste.
Après avoir vanté les mérites d'une société spécialisée dans les réfrigérateurs (elle était surnommée « Miss Deepfreeze »), elle s'établit à Los Angeles, tout en continuant son métier de mannequin. En 1954, elle apparaît pour la première fois à l'écran dans le film French Line (The french line) produit par RKO Pictures. Il met en vedette Jane Russell et Gilbert Roland. Le jeu de Novak, une pose dans un escalier, n'est pas mentionné.
Par contre, un agent de recrutement pour Columbia Pictures l'a remarquée et lui fait faire un essai devant la caméra. À ce moment, le responsable de studio Harry Cohn souhaitait remplacer la star de la compagnie Rita Hayworth. Novak est engagée pour une période de six mois. Columbia, du même souffle, souhaite une actrice qui fera compétition à Marilyn Monroe, toutes les deux étant blondes et plantureuses. Le studio lui demande de changer son nom de scène et propose Kit Marlowe. Elle insiste pour conserver son nom de famille. Les deux parties s'entendront pour Kim Novak.
Cohn lui intime de perdre du poids, tout comme de porter un soutien-gorge. Elle suit des cours en arts dramatiques, qu'elle paie de sa poche. Son premier rôle est celui de Lona McLane dans Pushover, donnant la réplique à Fred MacMurray et Philip Carey. Bien que son rôle ne soit pas le meilleur, des critiques et des spectateurs sont éblouis par sa beauté. Elle vient de créer un cercle d'admirateurs.
Par la suite, elle joue une femme fatale dans Phffft!, donnant la réplique à Judy Holliday, Jack Lemmon et Jack Carson. Les critiques sont bonnes. De plus en plus de personnes veulent voir cette nouvelle vedette du grand écran. Ses admirateurs lui font parvenir de nombreux courriers. S'ensuivra pour elle une suite de films à succès.
Après son rôle de Madge Owens dans Picnic (1955), où elle donne la réplique à William Holden, Novak gagne un prix Golden Globe pour l'actrice la plus prometteuse. Elle est aussi mise en nomination par le BAFTA britannique en tant que meilleure actrice étrangère.
En 1955, prêtée à United Artists, elle joue Molly dans L'Homme au bras d'or (1955) avec Frank Sinatra et Eleanor Parker. Ce film remporte un grand succès. Elle donnera aussi la réplique à Sinatra dans La Blonde ou la rousse (1957), mettant aussi en vedette Rita Hayworth.
Sa popularité est suffisamment importante pour qu'elle fasse la page couverture du magazine Time, édition du 29 juillet 1957. Cette même année, elle fait la grève, protestant contre son salaire hebdomadaire de 1 250 USD.
En 1958, Novak joue le double rôle de Madeleine Elster et Judy Barton dans le suspense Sueurs froides réalisé par Alfred Hitchcock. Dans ce film, un détective privé souffrant de vertige, joué par James Stewart, est engagé pour suivre la femme d'un ami, Elster (Novak). Il tombe amoureux d'elle, et est témoin de son suicide. Plus tard, il la reconnaît en la personne de Barton (Novak), laquelle a maintenant les cheveux bruns. Il découvrira qu'il est un pion dans une machination meurtrière.
Tout de suite après, elle est Gil Holroyd dans Adorable voisine (1958), donnant la réplique à James Stewart et Jack Lemmon dans cette comédie à propos d'une sorcière des temps modernes. Ce film est un flop au box-office.
Au début des années 1960, sa carrière est sur la pente descendante. Elle joue une vulgaire serveuse, Mildred Rogers, dans le remake L'Ange pervers (1964), basé sur un drame de Somerset Maugham. Elle donne la réplique à Laurence Harvey et Robert Morley, et reçoit de bonnes critiques. Dans le film de Billy Wilder, Embrasse-moi, idiot (1964), elle démontre un bon sens de l'humour. Dean Martin joue avec elle, mais le film est encore un flop.
Après avoir tenu le rôle titre dans les Aventures amoureuses de Moll Flanders (1965), où elle donne la réplique à Richard Johnson et Angela Lansbury, elle prend une pause prolongée d'Hollywood.
Elle a fait un retour dans le rôle d'une jeune actrice, Elsa Brinkmann, et d'une super-vedette de l'écran assassinée, Lylah Clare, dans Le Démon des femmes (1968) du directeur Robert Aldrich. Elle donne la réplique à Peter Finch et Ernest Borgnine. Le film, produit par MGM, est un autre flop.
Après le rôle d'une faussaire, soeur Lyda Kebanov, dans The Great Bank Robbery (1969), où elle donne la réplique à Zero Mostel, Clint Walker et Claude Akins, elle fait une pause de quatre ans. Elle joue le rôle, mineur d'Auriol Pageant dans la comédie d'horreur Tales That Witness Madness (1973). En 1979, elle joue Helga dans Just a Gigolo, mettant en vedette David Bowie. Elle joue Lola Brewster dans le suspense policier Le Miroir se brisa d'Agatha Christie (1980). Elle donne la réplique à Angela Lansbury, Geraldine Chaplin, Tony Curtis, Edward Fox, Rock Hudson et Elizabeth Taylor. Taylor et Novak, rivales à l'écran, se donnent des répliques mordantes. Lors d'une pause, Novak s'exclame : « Je pourrais manger une pellicule Kodak et vomir une meilleure photo! »
Au cours des années, elle a aussi fait des appartitions à la télévision. Elle est la vedette, une showgirl vieillissante, d'un film pour la télévision : The Third Girl From the Left (1973); elle joue Eve dans Satan's Triangle (1975); elle est Billie Farnsworth dans Malibu (1983); elle a le rôle de Rosa dans la série télévisée Alfred Hitchcock présente (1985); Finalement, elle s'est jointe à la distribution régulière du feuilleton télévisé Falcon Crest et est Kit Marlowe pendant la saison 1986 à 1987.
En 1991, Kim Novak stoppe sa carrière après avoir tourné dans le suspense Liebestraum, produit par MGM.

Filmographie de Kim Novak

  • Liebestraum
    Liebestraum (1991)
    un film de Mike Figgis
    1h52
    Ma note :
  • Sans Soleil
    Taux de satisfaction de la communauté
    90%
    Sans Soleil (1982)
    un film de Chris Marker
    Le réalisateur incarne un cameraman fictif, Sandor Krasna, rédacteur de lettres lues tout au long du film par Florence Delay. Dans ses écrits, il va traiter successivement du te...
    1h44
    Ma note :
  • Le Miroir se brisa
    Taux de satisfaction de la communauté
    23%
    un film de Guy Hamilton
    1953. Toute la population de Saint Mary Mead est en émoi. Le château de Gossington, qui domine la ville, va servir de décor à un grand film historique. Les stars et l'équipe techni...
    1h45
    Ma note :
  • Just a gigolo
    Just a gigolo (1978)
    un film de David Hemmings
    1h45
    Ma note :
  • Le Bison blanc
    Taux de satisfaction de la communauté
    61%
    un film de J. Lee Thompson
    Un gigantesque bison blanc, destructeur le village du chef indien Crazy Horse, hante les nuits du célèbre cow-boy Wild Bild Hickcok. Terrifié pour la première fois de sa vie, il pr...
    Ma note :
  • Tales That Witness Madness
    un film de Freddie Francis
    Le Dr Tremayne, un étrange psychiatre, dirige un asile d'aliénés qui accueille quatre cas très particuliers. Il explique à un de ses collègues en visite ses théories sur les raison...
    1h30
    Ma note :
  • The Great Bank Robbery
    un film de Hy Averback
    Ma note :
  • Le Démon des femmes
    Taux de satisfaction de la communauté
    42%
    un film de Robert Aldrich
    Elsa Brickmann est une jeune femme qui rêve de devenir actrice. Son idole : Lylah Clare, immense star de Hollywood disparue il y a plus de vingt ans dans des circonstances parti...
    2h10
    Ma note :
  • Les aventures amoureuses de Moll Flanders
    un film de Terence Young
    En Angleterre, au XVIIIe siècle. Moll Flanders, jeune orpheline tzigane, a vécu toute son enfance dans une institution caritative. Maintenant âgée de 17 ans, elle entre au service ...
    2h04
    Ma note :
  • Embrasse-moi, idiot!
    Taux de satisfaction de la communauté
    75%
    un film de Billy Wilder
    Orville Spooner et Barney Milsap habitent à Climax, Nevada. L’un donne des leçons de piano, l’autre est garagiste. Tous deux composent des chansons. Un jour Dino, un chanteur de ch...
    2h06
    Ma note :

Avis sur les films de Kim Novak

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -