Kurt Russell

Acteur, scénariste
Né à Springfield, Massachusetts, USA le 17 mars 1951

Connu pour...

Biographie

Kurt Russell est le fils de Bing Russell, un ancien champion de baseball qui a joué le rôle du shérif adjoint de la série Bonanza pendant quatorze ans. Kurt suit les traces de son père se passionnant à la fois pour le baseball et pour le cinéma. À dix ans, il signe un contrat de dix ans avec Walt Disney Pictures et enchaîne les téléfilms et les séries ; en 1966, il obtient son premier rôle au cinéma dans un film Disney, Demain des hommes puis joue dans Pas vu, pas pris.
Parallèlement, il apparaît dans une dizaine d'épisodes de la série Le Fugitif, Des agents très spéciaux, Daniel Boone et Travels of Jamie McPheeters dont il est la vedette à partir de 1963. Il n'a pas abandonné le baseball et joue avec une équipe affiliée au California Angels en ligue mineure.
Lassé de l'image de jeune homme sympathique, sain et athlétique qu'il s'est forgée dans les studios Disney, il décide de quitter la maison de production pour construire sa carrière. Les premières années sont alors difficiles ; comme beaucoup d'acteurs qui débutent, il a du mal à entrer dans le monde fermé du cinéma. Il se rabat de fait sur la télévision qui lui permet de tourner de nombreux téléfilms dont notamment : La Recherche des Dieux en 1975, Le Miracle de la mine en 1977 de Jud Taylor, ou encore Amber wave de Joseph Sargent en 1980. Il est un membre actif de la NRA.
C'est sa rencontre avec le réalisateur américain John Carpenter qui va lancer véritablement sa carrière. Ce dernier le transforme en Elvis Presley dans le téléfilm culte, Le Roman d'Elvis en 1979. Cette collaboration va se renouveler à quatre reprises. En 1980, John Carpenter réalise New York 1997, un film d'anticipation sombre et apocalyptique qui reçoit un succès mondial. Il confie à Kurt Russell le rôle du très charismatique Snake Plissken, un ancien héros de guerre reconverti en pirate qui se voit contraint de collaborer avec la police pour sauver le président des États-Unis dont l'avion s'est écrasé sur Manhattan transformé en prison géante. En 1982, Kurt Russell se retrouve dans une mission polaire, confronté à un phénomène inexplicable qui aboutit à la mort de ses collaborateurs dans le classique de l'épouvante The Thing. Puis il tourne avec le même réalisateur dans Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin en 1986, un film fantastique, véritable hommage au réalisateur hongkongais Tsui Hark. Enfin, il renoue avec le mythique Snake Plissken pour Los Angeles 2013 en 1996, la suite du premier épisode. Il a participé au scénario et à la production de ce film.
Entre temps, il a été remarqué par d'autres réalisateurs qui font appel à lui : Ron Howard, en 1990, lui confie un rôle dans Backdraft, Roland Emmerich dans Stargate, la porte des étoiles en 1994. Il obtient quelques succès commerciaux dans des films d'action à grosse distribution comme, en 1988, Tequila Sunrise de Robert Towne avec Michelle Pfeiffer et Mel Gibson. En 1989, Tango et Cash d'Andrei Konchalovsky avec Sylvester Stallone ou encore, en 1993, Tombstone de George Pan Cosmatos avec Val Kilmer.
Après Breakdown de Jonathan Mostow en 1997 et Soldier de Paul Anderson en 1999, l'acteur semble avoir pris un peu de recul et apparaît moins sur les écrans. Il faut attendre ses performances de braqueur fan du King dans Destination : Graceland en 2001 et de psychiatre dans Vanilla sky, pour de nouveau le voir surfer sur la vague du succès. Plus convaincant dans le Dark Blue en 2003 de Ron Shelton et, en 2006, le remake Poséidon de Wolfgang Petersen que dans L'École fantastique en 2005, Kurt Russell rallie en 2007 le clan Tarantino en interprétant sous sa direction le psychopathe Stuntman Mike dans le segment Boulevard de la mort (Death Proof) du diptyque horrifique Grind House.

Filmographie

Micro-critiques

Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales