Les meilleurs films d'action

Les meilleurs films d'action

Liste de 37 films par Vodkaster

| 56631 vues  | 4 personnes ont aimé

Le cinéma d'action est un genre à part trop souvent méprisé. Pourtant les meilleurs films d'action sont souvent de merveilleuses prouesses cinématographiques. Voici un classement des meilleurs films d'action américains et pas seulement. On retrouve des films d'action récents mais aussi des grands classiques cultes du cinéma d'action...

/block/list/vk_list_items?id=861966&from_url=/listes-de-films/les-meilleurs-films-d-action/861966&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • Fast and Furious 5 1,99€
    108 micro-critiques | Note moyenne : (2.90)
    Synopsis : Brian O'Conner (Paul Walker) et Mia Toretto (Jordana Brewster) viennent de sortir Dominic Toretto (Vin Diesel) de prison. Ils se cachent dans un quartier de Rio de Janeiro pour échapper aux autorités, mais réalisent rapidement qu’ils doivent concourir une dernière fois pour être libres à nouveau. C’est bien évidemment sans compter sur un homme d’affaires corrompu qui veut les voir morts… ainsi qu’un agent fédéral Luke Hobbs (Dwayne Johnson) qui a pour mission de capturer les fugitifs…
  • Matrix 1,99€

    Matrix

     (1999)
    253 micro-critiques | Note moyenne : (3.87)
    Synopsis : Programmeur anonyme dans un service administratif le jour, Thomas Anderson devient Neo la nuit venue. Sous ce pseudonyme, il est l'un des pirates les plus recherchés du cyber-espace. A cheval entre deux mondes, Neo est assailli par d'étranges songes et des messages cryptés provenant d'un certain Morpheus. Celui-ci l'exhorte à aller au-delà des apparences et à trouver la réponse à la question qui hante constamment ses pensées : qu'est-ce que la Matrice ? Nul ne le sait, et aucun homme n'est encore parvenu à en percer les defenses. Mais Morpheus est persuadé que Neo est l'Elu, le libérateur mythique de l'humanité annoncé selon la prophétie. Ensemble, ils se lancent dans une lutte sans retour contre la Matrice et ses terribles agents...
  • Bad Boys 1,99€

    Bad Boys

     (1995)
    48 micro-critiques | Note moyenne : (2.54)
    Synopsis : Mike Lowrey ([Will Smith|a:Will-Smith]) est un séducteur invétéré, célibataire, tandis que Marcus Burnett ([Martin Lawrence|a:Martin-Lawrence]) est un homme rangé, marié et père de famille. Ils sont à la fois collègues, policiers à Miami, et amis. Avec toutefois des méthodes d'investigation radicalement opposées, ce qui rend parfois leur relation explosive.Cent kilos d'héroïne pure sont dérobés dans les locaux de la brigade des stupéfiants de Miami, provoquant la colère du capitaine Howard ([Joe Pantoliano|a:Joe-Pantoliano]). Les agents de la police de Miami ont 72 heures pour retrouver les coupables. Au même moment, la meilleure amie de Mike Lowrey est assassinée lors d'un règlement de compte entre criminels. Une jeune femme présente sur le lieu du crime parvient à s'échapper et prend contact avec la police. En tant que témoin, Julie Mott ([Tea Leoni|a:Tea-Leoni]) ne veut avoir à faire qu'à Mike et personne d'autre. Celui-ci étant indisponible, c'est Marcus qui se rend chez elle en se faisant passer pour son collègue. Les deux hommes vont ainsi échanger leurs identités pendant la durée de l'enquête.
  • Une journée en enfer 1,99€
    101 micro-critiques | Note moyenne : (3.69)
    Synopsis : New York à l'aube, une bombe explose dans un grand magasin. Peu de temps après, un homme du nom de « Simon » contacte la police et revendique l'attentat. Sans en révéler davantage, il demande à jouer à Jacques a dit (Simon says) avec un homme de la police, à défaut de quoi la ville sera mise à feu et à sang.L'inspecteur en question, c'est John McClane, protagoniste de Piège de cristal et [58 minutes pour vivre|f:58-minutes-pour-vivre]. Seulement, désormais séparé de sa femme et alcoolique, il n'est depuis plus que l'ombre de lui-même. Aussi se demande-t-il bien pourquoi ce mystérieux terroriste tient tant à le faire souffrir.
  • Piège de cristal 1,99€
    181 micro-critiques | Note moyenne : (3.79)
    Synopsis : John McClane, un agent de police de New York, débarque à Los Angeles afin de passer les vacances de Noël avec son ex-femme Holly et ses enfants. Mais au même moment, la tour Nakatomi qui abrite la soirée du réveillon et où travaille Holly, est envahie par un groupe de terroristes. Les preneurs d'otages, menés par un certain Hans Gruber, sont là pour un but précis : voler 640 millions de dollars en bon au porteur. Pour y arriver, ils ont tout calculé au millimètre près. Tout sauf un détail : McClane.
  • Last Action Hero 1,99€
    111 micro-critiques | Note moyenne : (3.48)
    Synopsis : Un jeune garçon nommé Danny Madigan sèche l'école pour aller au cinéma. Il est un grand fan de la série des Jack Slater (incarné par Arnold Schwarzenegger), une sorte d'inspecteur Harry, héros de films d'action. Le projectionniste du cinéma est un ami à lui et il lui propose de venir voir Jack Slater IV en avant-première. À cette occasion il lui remet un billet magique qui lui a été donné jadis par le grand magicien Harry Houdini. Grâce à ce ticket, Danny entre dans le film !Il se trouve donc mêlé à une sombre intrigue policière car bons et méchants s'aperçoivent assez vite qu'il en sait beaucoup sur eux (il a vu le début du film !). Danny comprend ce qui se passe bien plus vite que le policier Slater. L'affrontement est ponctué de très nombreuses scènes d'action (dont la réalisation est digne des meilleurs films du genre) où les vilains tombent comme des mouches (souvent caricaturalement). L'affaire se complique lorsque le tueur professionnel chargé de liquider Slater s'empare du billet magique et, effectuant le trajet inverse, passe dans le monde réel. Le poursuivant, Jack Slater se trouve confronté à une dure réalité : il n'est plus invulnérable, son pistolet a besoin d'être rechargé de temps en temps, etc. Enfin et surtout, il doit protéger l'acteur qui l'incarne, à savoir Arnold Schwarzenegger lui-même, dont la mort le supprimerait simultanément, sans oublier Danny que le tueur prend en otage pour rejouer dans le monde réel la scène fictive tragique qui ouvrait le film. Tout rentrera dans l'ordre, évidemment, après nombre de péripéties à la fois délirantes et implacablement logiques...
  • Predator 1,99€

    Predator

     (1987)
    89 micro-critiques | Note moyenne : (3.49)
    Synopsis : 1987. À la tête d'un commando spécialisé dans les missions à risques, le major Alan « Dutch » Schaefer (Schwarzenegger) est envoyé au coeur de la jungle d'Amérique centrale afin de libérer trois otages, dont un ministre, séquestrés dans un camp de guérilleros. En chemin, le groupe découvre les corps atrocement mutilés de soldats américains, membres des bérets verts. Alors qu'ils se replient après avoir accompli leur mission, Dutch et ses hommes deviennent les proies d'une mystérieuse créature...
  • A toute épreuve 5,99€
    41 micro-critiques | Note moyenne : (3.90)
    Synopsis : Quelques jours avant la rétrocession, un climat apocalyptique s'installe sur la ville. Tandis que des guerres entre gangs font rages, Tequila, un flic tête-brûlée, jure de venger son meilleur ami tué lors d'une fusillade dans un salon de thé. Son chemin croise bientôt celui d'un mystérieux tueur à gages nommé Tony. Une étrange relation de rivalité et de complicité s'installe entre les deux hommes jusqu'à ce que Tequila découvre le secret de Tony...
  • Volte/Face 1,99€

    Volte/Face

     (1997)
    102 micro-critiques | Note moyenne : (3.41)
    Synopsis : 1991 : Le terroriste Castor Troy tente d'abattre son ennemi juré Sean Archer, agent du FBI. Au moment du tir, il rate Archer, mais abat accidentellement son fils. 6 ans plus tard, Castor est repéré à Los Angeles. Suite à un violent affrontement à l'aéroport, Castor est plongé dans le coma par Archer. Ce dernier apprend que Troy a placé une bombe chimique en ville. Il prend le visage de Troy, grâce à une opération chirurgicale, afin d'infiltrer un pénitencier secret où est détenu Pollux, le frère de Castor, pour connaitre l'emplacement de la bombe. Entre-temps, Troy sort du coma et se fait lui-même greffer le masque d'Archer, puis tue tous ceux qui sont au courant de l'opération, volant ainsi le travail, la vie et la femme d'Archer. Livré à lui-même, privé de son identité, ce dernier décide de s'évader...
  • Les Guerriers de la nuit
    28 micro-critiques | Note moyenne : (3.72)
    Synopsis : New York, années 1970. Les gangs se partagent les bas quartiers de la ville. Cyrus, leader incontesté des tout-puissants Gramercy Riffs, décide d'organiser une réunion afin d'unifier les gangs et de lever une véritable armée contre les forces de l'ordre. Très vite, la réunion dérape et Cyrus est assassiné en public.Ce meurtre, faussement attribué aux Warriors, déclenche une cavale à laquelle tous les gangs sont conviés. C'est une lutte pour leur survie qui commence alors, car il reste aux Warriors un long voyage à parcourir depuis le Bronx jusqu'à Coney Island, leur quartier d'origine...
  • Point break extrême limite 1,99€
    74 micro-critiques | Note moyenne : (3.18)
    Synopsis : Pour retrouver les braqueurs responsables de 26 attaques de banques, Johnny Utah, jeune inspecteur du FBI inexpérimenté et naïf, s'infiltre dans le milieu des surfeurs de Los Angeles.
  • Terminator 2 : le Jugement Dernier 1,99€
    110 micro-critiques | Note moyenne : (3.78)
    Synopsis : Au lendemain de l'holocauste nucléaire du 29 août 1997, les survivants humains sont entrés en résistance contre la dictature des machines. L'ordinateur qui les contrôle, Skynet, envoya en 1984 un Terminator, un cyborg, afin d'éliminer Sarah Connor dont le fils, John Connor, était appelé à devenir le chef de la résistance humaine. Après la destruction du cyborg, Skynet envoie en 1995 un T-1000, dont la mission est de supprimer John Connor, alors âgé de 10 ans. Plus perfectionnée, cette nouvelle machine est constituée d'un "poly-alliage mimétique", ce qui lui permet de changer de morphologie à volonté. Cependant, la résistance prend soin d'envoyer un Terminator T-800, capturé et reprogrammé afin de protéger John.
  • Rambo 1,99€

    Rambo

     (1982)
    70 micro-critiques | Note moyenne : (3.44)
    Synopsis : John Rambo, ancien béret vert et héros de la Guerre du Viêt Nam, erre sans but de ville en ville depuis son retour aux États-Unis. En voulant rendre visite au dernier de ses anciens compagnons d'armes, il apprend la mort de celui-ci des suites d'un cancer (causé par l'« agent orange » largement utilisé au Viêt Nam). Reprenant la route, il arrive dans une petite ville d'une région montagneuse afin de s'y restaurer. Mais le Shérif Will Teasle, prétextant ne pas vouloir de "vagabond dans sa ville", le raccompagne à la sortie de la ville. Ulcéré, Rambo tente de faire demi-tour, mais il est alors arrêté sans ménagement par le shérif. Jeté en prison et maltraité par les policiers, Rambo se révolte et s'enfuit du commissariat. Après une dangereuse course-poursuite, il se réfugie dans les bois.Traqué comme un animal, l'ancien soldat est contraint à la défensive et tue accidentellement un policier qui tente de l'abattre. Usant de son expérience acquise dans la jungle vietnamienne, Rambo neutralise ensuite les sbires de Teasle lancés à sa poursuite avant de s'en prendre au shérif. Le menaçant de son poignard, l'ex-béret vert lui conseille de ne pas s'acharner contre lui : « Ne me cherche pas, ou je te ferai une guerre comme tu n'en as jamais vu. »Ignorant ces menaces, Teasle appelle la Garde nationale en renfort. Des moyens considérables sont déployés pour retrouver le fugitif et l'abattre sans sommation. Le colonel Samuel Trautman, ancien mentor de Rambo, intervient pour convaincre Teasle d'abandonner un combat perdu d'avance : face au soldat surentraîné, ils n'auraient aucune chance. Trautman contacte Rambo et tente de le convaincre de se rendre, mais ce dernier clôt la discussion en disant qu'ils ont versé le premier sang (first blood), pas lui. Acculé et blessé, il est entré en guerre contre les autorités et jure de mettre la ville de Teasle à feu et à sang.
  • Le Dernier samaritain 1,99€
    30 micro-critiques | Note moyenne : (3.03)
    Synopsis : Joe Hallenbeck, ancien agent des services secrets, est devenu un détective privé (et alcoolique) bossant pour son meilleur ami, Mike Matthews, qui couche avec sa femme.Après avoir été surpris chez la femme de Joe par ce dernier, il lui propose une mission : assurer la sécurité d'une stripteaseuse appelée Cory. Juste après lui avoir donné les détails, sa voiture explose devant chez Joe.Alors qu'il surveille Cory, Hallenbeck fait la connaissance de son copain, Jimmy Dix, ancien joueur de football cocaïnomane. A la sortie, Joe est agressé par des tueurs qui assassinent Cory sous les yeux de Dix. Joe arrive juste à temps pour sauver Jimmy, également pris pour cible par les tueurs. Ils s'associent alors pour découvrir les raisons de ce meurtre : Joe par professionnalisme, Jimmy pour venger sa copine. Ils vont mettre à jour une conspiration dans le domaine du football impliquant les deux hommes les plus puissants de Californie.
  • Time and tide 1,99€

    Time and tide

     (2000)
    27 micro-critiques | Note moyenne : (3.72)
    Synopsis : L'histoire se situe de nos jours à Hong Kong. Tyler est agent de sécurité débutant. Une nuit, il met enceinte Jo, ex-inspecteur de police. Il espère donc se faire vite de l'argent pour l'aider à élever son enfant. Il va faire la connaissance de Jack et de sa femme dans un restaurant et deviennent amis. Mais Jack, ancien mercenaire mexicain est harcelé par son ancien patron pour qu'il retravaille avec eux. Jack finit par tuer son patron et tous les mercenaires sont maintenant à sa poursuite. Tyler va se retrouver involontairement impliqué dans cette affaire et, en plus de s'occuper de la mère de son enfant, doit aussi veiller sur la femme de Jack, elle aussi enceinte...
  • L'Arme fatale 1,99€

    L'Arme fatale

     (1987)
    55 micro-critiques | Note moyenne : (3.37)
    Synopsis : Deux policiers de Los Angeles aux caractères opposés sympathisent et tentent de démanteler un trafic de drogue.Martin Riggs est l'arme fatale. Cet ancien membre des forces spéciales est devenu un policier de Los Angeles incontrôlable et suicidaire depuis la mort de sa femme dans un accident de voiture. Roger Murtaugh, sergent de police à dix ans de la retraite, va devoir enquêter avec lui sur le suicide d'une call girl. Après quelques inévitables tensions, les deux policiers finissent par sympathiser et devenir amis. Mais leur enquête s'avère plus complexe qu'il n'y parait, et ils vont mettre au jour un trafic d'héroïne contrôlé par des vétérans du Vietnam.
  • Piégée 4,99€

    Piégée

     (2011)
    106 micro-critiques | Note moyenne : (2.54)
    Synopsis : À Barcelone, l'agent d'élite Mallory Kane doit libérer un journaliste chinois retenu en otage. Une fois sa mission accomplie, elle découvre qu'il vient d'être assassiné et que les preuves l'accusent elle. Mallory devient alors la cible de plusieurs tueurs très bien informés sur elle. Elle décide de mettre sa famille à l'abri et de démasquer les vrais coupables.
  • L'Inspecteur Harry 1,99€
    48 micro-critiques | Note moyenne : (3.62)
    Synopsis : Harry Callahan est un inspecteur de police de San Francisco, connu pour ses méthodes brutales, dangereuses, parfois proches de l'illégalité, mais en général efficaces. Il se retrouve aux prises avec un tueur en série, Scorpion.Alors qu'une jeune femme se baigne dans une piscine située sur un toit de San Francisco, un homme l'assassine à l'aide d'un fusil de calibre .30-06 Springfield. En charge de l'enquête, l'inspecteur Harry Callahan trouve la douille usagée sur un toit situé non loin du lieu du crime, et un message d'un dénommé « Scorpion ». Le message réclame une rançon, faute de laquelle le tueur en série tuera une personne par jour en commençant par « un prêtre catholique ou un nègre »).Callahan est un flic atypique. Son surnom de Harry le Charognard (Dirty Harry dans la version originale) est d'ailleurs une référence à sa réputation de se charger des affaires les plus « pourries » et de les résoudre, même si cela implique la violation des droits des criminels. Pour cette nouvelle affaire, il se voit imposer une jeune recrue, Chico Gonzalez, comme partenaire. Cela irrite Callahan qui considère qu'un policier d'expérience, tel que Frank DiGeorgio, est la seule personne dont il pourrait avoir besoin, arguant que ses partenaires finissent toujours blessés voire pire.Suite aux menaces de Scorpion, toute la police de San Francisco est en alerte. Un hélicoptère de la police parvient à déjouer sa seconde tentative de meurtre sur la personne d'un homosexuel noir mais il s'échappe et, le lendemain, réussit à tuer un jeune garçon noir en tirant d'un autre toit. La police lui tend alors un piège, près de l'église de Saint-Pierre-et-Paul, sa prochaine victime devant être un prêtre catholique. Callahan et Chico, postés sur un toit en face de l'église, l'attendent et réussissent à l'empêcher d'accomplir son attentat. Malheureusement, Scorpion tue un policier dans sa fuite.Furieux que son plan macabre ait été mis à mal, Scorpion kidnappe une adolescente, la viole et l'enterre vivante dans un trou. Il contacte alors la ville et demande une rançon deux fois plus élevée que la précédente, joignant une dent de la victime à son message. Il précise qu'elle doit lui être versée rapidement car sa prisonnière dispose seulement d'assez d'air jusqu'au lendemain matin à 3h00. Le maire décide de payer la rançon et Callahan doit en assurer la livraison. Quand Harry rejoint le point de rendez-vous, Scorpion le contacte à l'aide d'un téléphone public et, via un jeu de piste ayant pour but de semer d'éventuels renforts de police, promène Callahan dans de nombreux endroits de la ville. Mais il ignore que Callahan porte un micro, ce qui permet à Chico de savoir où se rend son partenaire.Lorsque l'inspecteur Callahan arrive enfin en face de Scorpion, ce dernier lui ordonne de lâcher son arme et l'argent puis il commence à le frapper violemment. Il lui révèle qu'il n'a pas l'intention de libérer la jeune femme, pas plus qu'il ne laissera Callahan repartir vivant. Chico, grâce au micro caché, arrive sur les lieux et une fusillade s'engage. Callahan profite de cette diversion pour planter un couteau à cran d'arrêt dans la jambe de Scorpion. Hurlant de douleur, le tueur psychopathe s'enfuit en laissant l'argent. Blessé dans la fusillade, Chico est hospitalisé, confirmant ainsi les dires de Callahan sur le danger d'être son partenaire.Scorpion se rend ensuite dans une clinique mais peu de temps après, le docteur qui l'a soigné est interrogé par Callahan et son nouveau partenaire, Frank DiGeorgio. Le docteur leur explique qu'il avait déjà vu Scorpion et que celui-ci travaille et vit au Kezar Stadium, situé en face de la clinique. Les deux inspecteurs, pour ne pas perdre de temps, s'introduisent alors dans le stade sans attendre d'obtenir un mandat.Pourchassé par Callahan, Scorpion se retrouve sur la pelouse du stade. Au même moment, DiGeorgio allume les projecteurs offrant ainsi à son partenaire une vue parfaite sur le tueur en série. Callahan en profite pour tirer dans la jambe de Scorpion qui s'écroule. Mais il refuse de révéler le lieu où est enterrée la fille et supplie Callahan d'appeler une ambulance. Pour toute réponse, Callahan le torture en appuyant sur sa jambe blessée jusqu'à ce qu'il finisse par avouer où il retient la fille prisonnière. Malheureusement, lorsque la police la retrouve, elle est déjà morte. Pire, Scorpion est libéré du fait de la violation de ses droits par Callahan et par l'impossibilité de retenir comme preuve le fusil découvert chez lui (fusil qui avait pourtant bel et bien servi aux meurtres) en raison de l'absence de mandat.Après sa libération, Scorpion est suivi en permanence par Callahan qui veut l'empêcher de tuer à nouveau. Scorpion paie alors un homme pour le frapper au visage et déclare ensuite aux médias que la police le persécute, en particulier l'inspecteur Callahan, soi-disant responsable de ses blessures au visage. Le chef de la police, sous la pression du maire, ordonne alors à Callahan de renoncer à suivre Scorpion et ce, malgré les protestations de Callahan qui affirme qu'il n'est pour rien dans ce passage à tabac.Callahan ayant temporairement abandonné sa filature, Scorpion en profite pour détourner un bus scolaire transportant des enfants. Il exige à nouveau une rançon et demande un avion privé pour quitter le pays. Pour ne prendre aucun risque, le maire insiste pour payer cette rançon. Mais Callahan décide de pourchasser Scorpion sans autorisation et parvient finalement à sauver les enfants. Il suit le tueur psychopathe jusqu'à une usine de ciment où une fusillade commence. Scorpion aperçoit alors un jeune garçon qui pêche juste à côté de l'usine et se rue vers lui pour le prendre en otage.Menaçant l'enfant, il demande à Callahan de poser son arme. Celui-ci fait mine d'obtempérer mais au dernier moment, il fait feu. Atteint à l'épaule, Scorpion est violemment projeté en arrière par la puissance de l'impact et l'enfant en profite pour s'échapper. Callahan s'approche alors de Scorpion, qui hésite à s'emparer de son arme, tombée à côté de lui. Conscient de son hésitation, Callahan lui annonce qu'il ne se souvient plus s'il a tiré 5 ou 6 fois avec son S&W Model 29 de calibre .44 Magnum et demande à Scorpion s'il se sent en veine ou pas. De rage, Scorpion se saisit de son arme, permettant ainsi à Callahan de riposter et de l'abattre.Callahan retire son insigne d'inspecteur de son porte-carte avant de le lancer dans l'eau.
  • La vengeance dans la peau 1,99€
    57 micro-critiques | Note moyenne : (3.40)
    Synopsis : Jason Bourne vit tranquillement maintenant. Mais le Département de la Défense lance en grand secret un second programme encore plus sophistiqué : Blackbriar, visant à fabriquer une nouvelle génération de tueurs supérieurement entraînés. Jason est, pour le directeur des opérations spéciales, une menace et une tache à effacer au plus vite. Ordre est donné de le supprimer. La traque recommence : Moscou, Paris, Madrid, Londres, Tanger et New York.
  • La Mémoire dans la peau 1,99€
    72 micro-critiques | Note moyenne : (3.43)
    Synopsis : Une nuit en mer Méditerannée, un chalutier italien repêche un homme inanimé avec deux balles dans le dos. L'inconnu se remet de ses blessures, mais il est totalement amnésique. L'homme qui le soigne trouve une capsule dissimulée sous sa peau au niveau de la hanche. La capsule est munie d'un laser qui permet de projeter un numéro de compte d'une banque à Zurich.Arrivé là-bas, le héros découvre dans une mallette des milliers de billets de différentes devises, des passeports de diverses nationalités, dont un au nom de Jason Bourne, et un pistolet.
  • The Raid 6,99€

    The Raid

     (2012)
    225 micro-critiques | Note moyenne : (3.29)
    Synopsis : Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays. Une équipe de policiers d’élite est envoyée donner l’assaut lors d’un raid secret mené aux premières lueurs du jour. Mais grâce à ses indics, le baron de la drogue est déjà au courant et a eu amplement le temps de se préparer. A l’instant où le groupe d’intervention pénètre dans l’immeuble, le piège se referme : les portes sont condamnées, l’électricité est coupée et une armée d’hommes surentraînés débarque. Piégés dans cet immeuble étouffant, les policiers vont devoir se battre étage après étage pour avoir une chance de survivre.
  • Indiana Jones et les aventuriers de l'Arche perdue 12,99€
    129 micro-critiques | Note moyenne : (3.89)
    Synopsis : 1936. Parti à la recherche d'une idole sacrée en pleine jungle péruvienne, l'aventurier Indiana Jones échappe de justesse à une embuscade tendue par son plus coriace adversaire : le Français René Belloq. Revenu à la vie civile à son poste de professeur universitaire d'archéologie, il est mandaté par les services secrets et par son ami Marcus Brody, conservateur du National Museum de Washington, pour mettre la main sur le Médaillon de Râ, en possession de son ancienne amante Marion Ravenwood, désormais tenancière d'un bar au Tibet. Cet artefact égyptien serait en effet un premier pas sur le chemin de l'Arche d'Alliance, celle-là même où Moïse conserva les Dix Commandements. Une pièce historique aux pouvoir inimaginables dont Hitler cherche à s'emparer...
  • Indiana Jones et le Temple maudit 5,69€
    97 micro-critiques | Note moyenne : (3.56)
    Synopsis : Shanghai, Asie, 1935 : Indiana Jones débarque dans le bar d'un gangster chinois, Lao Che, pour récupérer un diamant contre les cendres de Nurhachi, un empereur chinois. Mais l'échange tourne à la fusillade et Indy, emportant avec lui Willie Scott, une meneuse de revue, parvient à quitter la Chine avec l'aide de Demi-Lune, un petit garçon de 11 ans, à bord d'un avion.Mais l'avion appartient à Lao Che et les pilotes, après avoir vidé les réservoirs, sautent en parachute. Usant d'un bateau de sauvetage pour amortir leur chute, Indy, Willie et Demi-Lune parviennent a fuir.Ils apprennent qu'ils sont en Inde et arrivent à un village. Là on leur demande d'aller chercher une pierre magique qui a été dérobée par les Thugs. Commence alors une aventure sombre et terrifiante...
  • Au revoir à jamais 1,99€
    18 micro-critiques | Note moyenne : (2.67)
    Synopsis : Samantha Caine est amnésique depuis huit ans. Devenue institutrice, elle vit avec sa petite fille et son compagnon. Mais un accident de voiture lui fait revenir des bribes de son passé, empreinte de violence. Peu après, un taulard remarque la jeune femme à la télévision lors d'une parade de Noël. Il décide alors de s'évader afin de l'assassiner. Samantha parvient à le maîtriser en utilisant inconsciemment des techniques de combat de professionnel. Décidée à connaître la vérité sur son passé, elle part avec Mitch Hennessy, un ex-flic devenu détective privé, pour chercher des réponses. Elle va découvrir qu'elle a été une tueuse professionnelle engagée par la CIA et que ses collègues avaient reçus l'ordre de l'éliminer huit ans plus tôt...
  • New York 1997 2,99€

    New York 1997

     (1981)
    71 micro-critiques | Note moyenne : (3.64)
    Synopsis : En 1988, suite à une explosion de criminalité aux États-Unis, l'île de Manhattan est devenue une ville-prison. En 1997, alors que le président des États-Unis se rend à une importante conférence, son avion Air Force One est détourné par des terroristes. Le président parvient à s'enfuir en s'éjectant à bord d'une capsule de survie qui s'écrase au coeur de Manhattan. Il est aussitôt retenu en otage par les prisonniers de l'île.Le responsable de la sécurité, Bob Hauk, fait alors appel à Snake Plissken, un redoutable hors-la-loi et lui donne 24 heures pour sauver le président en échange de sa grâce.
  • Invasion Los Angeles 4,99€
    64 micro-critiques | Note moyenne : (3.66)
    Synopsis : John Nada parcourt les routes à la recherche de travail comme ouvrier sur les chantiers. Embauché à Los Angeles, il rejoint un bidonville où il va entrer en possession d'une paire de lunettes hors du commun. Elles permettent de voir la réalité telle qu'elle est : le monde est gouverné par des extra-terrestres.
  • Collateral 1,99€

    Collateral

     (2004)
    126 micro-critiques | Note moyenne : (3.62)
    Synopsis : Après avoir déposé Annie, une procureur, qui lui a laissé sa carte de visite et avec qui le courant est bien passé, Max, un chauffeur de taxi, accepte de prendre un client, Vincent, pour cinq courses. Vincent prétend qu'il a cinq personnes à voir pour conclure un contrat immobilier dans la nuit. Mais, la première de ces personnes tombe, morte, sur le toit du taxi pendant que Vincent est allé le voir. Vincent, qui se révèle en fait être un tueur à gages, décide alors de se servir de Max comme chauffeur tout au long de sa tournée. Au fil de la nuit, et alors que, parallèlement, l'inspecteur Fanning de la police de Los Angeles commence son enquête, les deux hommes vont commencer à nouer des liens bien particuliers et apprendre l'un de l'autre. Max va tout d'abord essayer de se sortir de cette situation mais, après l'intervention de Vincent qui abat des voyous qui venaient de braquer le taxi et la visite commune de Max et Vincent dans un club de jazz dont le propriétaire est en fait l'une des cibles du tueur à gages, Max va se retrouver pris dans un engrenage qui le désigne comme complice, ou bouc émissaire, de Vincent et se retrouver obligé de collaborer avec lui, alors que seul Fanning semble croire à son innocence dans cette affaire.
  • Miami vice - Deux flics à Miami 1,99€
    93 micro-critiques | Note moyenne : (2.85)
    Synopsis : Les inspecteurs James "Sonny" Crockett et Ricardo Tubbs, deux flics de la Brigade des stupéfiants de la police de Miami-Dade, mènent une guerre sans merci contre les trafiquants de drogue et autres criminels de Floride. Ils se font passer eux-mêmes pour des trafiquants et infiltrent les réseaux afin de les démanteler.
  • Heat 1,99€

    Heat

     (1995)
    157 micro-critiques | Note moyenne : (3.92)
    Synopsis : Une équipe de braqueurs prépare l'attaque d'un fourgon blindé à Los Angeles. Le chef, Neil McCauley ([Robert De Niro|a:Robert-De-Niro]) dérobe une ambulance dans un hôpital, tandis que ses complices, Chris Shiherlis ([Val Kilmer|a:Val-Kilmer]) achète des explosifs de travaux publics, et Michael Cheritto accueille un nouvel associé, Waingro, au volant d'un énorme camion de dépannage également volé quelques jours plus tôt.Le braquage, pourtant planifié dans les moindres détails par le gang, tourne mal à cause de l'exécution inutile d'un garde par leur complice d'un jour, puis tout s'enchaine : McCauley abat le deuxième homme pour se défendre et Cheritto tue le dernier convoyeur de sang froid afin de ne pas laisser de témoin.Comme prévu, afin d'être parti avant l'arrivée de la police, l'équipe n'emporte que les bons au porteur pour une valeur totale d'1,6 millions de dollars. Une fois à l'abri leur receleur informe McCauley que les valeurs financières appartiennent à la "Malibu Equity Investment" de Roger Van Zant, société écran des Îles Caïmans, et lui conseille de les lui revendre afin d'en tirer un meilleur prix car celui-ci sera indemnisé par son assurance.Pendant ce temps Vincent Hanna ([Al Pacino|a:Al-Pacino]), lieutenant aguerri de la police criminelle, rejoint son équipe sur les lieux du braquage, mais après l'analyse des rares informations laissées par les malfaiteurs, ne peut que leur demander de faire les vérifications de routine, qu'il sait par avance vouées à l'échec.Pour avoir fait tourner le braquage en carnage, mais surtout à cause de son manque flagrant de fiabilité, McCauley et son équipe tentent de se débarrasser de Waingro sur le parking d'un restaurant, mais celui-ci réussit à s'échapper lors du passage d'une voiture de police.Contacté par Neil, Roger Van Zant accepte le rendez-vous organisé par le recéleur, mais envoie également un tueur afin d'éliminer « la bande de salopards qui a osé voler ce qui lui appartient ». Une fois la menace écartée, McCauley retéléphone à Van Zant, mais cette fois pour le menacer de mort...Un combat à mort s'engage aussi entre Vincent Hanna, le policier et Neil McCauley, deux hommes qui se ressemblent mais que tout oppose. Obsessionnellement, Hanna enquête délaissant sa vie privée alors que McCauley vit une histoire d'amour. Malgré leur respect mutuel, matérialisé autour d'une discussion dans un café, l'affrontement de ces deux professionnels est inéluctable : l'un deux doit mourir car Neil McCauley promet qu'il ne retournera pas en prison.Van Zant, effrayé par la menace de McCauley, cherche de l'aide et se voit conseiller les services de Waingro. Celui-ci se met alors à surveiller l'équipe de Neil McCauley.Neil McCauley et ses complices, avec une extrême violence, braquent la Banque Nationale d'Extrême-Orient à Los Angeles. La police, avertie par Waingro qui a obtenu l'information après avoir passé à tabac un équipier de McCauley, arrive sur les lieux.Il s'ensuit un carnage, une fusillade avec de nombreux policiers, deux gangsters, des passants abattus. Neil McCauley et son protégé, Chris, blessé, arrivent à s'enfuir malgré le dispositif policier. À la une des journaux, Neil McCauley doit quitter le pays. Mais il retarde son départ en avion pour la Nouvelle-Zélande, avec sa petite amie, pour abattre Waingro, responsable du carnage qui a suivi le hold-up entrainant la mort de trois de ses équipiers. Mais Waingro est surveillé par les équipes de Vincent Hanna. Grâce à ce règlement de comptes, Vincent Hanna retrouve la trace du truand.De nuit, après une longue poursuite à pied, aux alentours de l'aéroport LAX de Los Angeles, Vincent Hanna, le policier tue in extremis Neil McCauley, le truand.
  • Drive 4,99€

    Drive

     (2011)
    616 micro-critiques | Note moyenne : (3.78)
    Synopsis : Un cascadeur se métamorphose à la nuit tombée : il devient pilote de voiture pour la mafia. La combine est bien rôdée... jusqu'à ce qu'un braquage tourne mal et l'entraîne dans une course poursuite infernale. Il décide donc de se venger de ceux qui ont choisi de leur trahir.
  • La Nuit nous appartient 1,99€
    143 micro-critiques | Note moyenne : (3.78)
    Synopsis : Le film se déroule dans le quartier Brooklyn de New York, de novembre 1988 au début d'avril 1989. Bobby Green ([Joaquin Phoenix|a:Joaquin-Phoenix]) est le manager de la boîte de nuit El Caribe à Brighton Beach, fréquentée par un gangster et trafiquant de drogue russe du nom de Vadim Nezhinski (Alex Veadov) et appartenant à l'oncle de Vadim et patron de Bobby, Marat Buzhayev.Bobby a pris ses distances avec son père chef de police Burt Grusinsky ([Robert Duvall|a:Robert-Duvall]) et son frère capitaine de police Joseph Grusinsky ([Mark Wahlberg|a:Mark-Wahlberg]), en préférant sa vie hédoniste avec sa petite amie Amada ([Eva Mendes|a:Eva-Mendes]). Lorsque les forces de police menées par Joseph font irruption dans la boîte de Bobby, dans l'espoir d'inculper Vadim, Bobby refuse de coopérer. L'incident renforce les tensions dans sa relation avec son père et son frère, à tel point qu'il en arrive au coups avec Joseph.La police échoue dans l'arrestation de Vadim, qui décide de se venger. À 17 h 43 la soirée du 23 novembre 1988, un assaillant masqué tire sur Joseph et sa voiture est mise en feu. Joseph survit à cette embuscade mais doit rester plusieurs mois à l'hôpital. Bobby lui rend visite à l'hôpital et se rend compte que son frère compte en réalité beaucoup pour lui. Il se résout donc à aider son père et la police. Malgré les appréhensions de Burt, Bobby se rend sous protection dans la planque où Vadim traite la drogue. Une opération est menée qui conduit à l'arrestation de Vadim et ses complices, mais ceux-ci connaissent à présent le rôle joué par Bobby. Celui-ci et Amada sont placés sous la protection permanente de la police et changent fréquemment d'hôtel, mais leur relation commence à se détériorer.Le 20 février 1989, Vadim s'échappe de prison alors qu'il avait demandé à être transporté à l'hôpital. La police se prépare à déplacer de nouveau Bobby et Amada vers un nouvel hôtel. Un orage se produit alors que le convoi de police est intercepté par les hommes de Vadim et pendant une poursuite chaotique de voitures, Burt est tué. Bobby accourt sous la pluie et le voit touché. La police escorte Bobby et Amada jusqu'à un hôtel Sheraton près de l'aéroport Kennedy. Bobby se réveille quelques heures plus tard et parle avec son frère qui lui apprend que Burt est mort. Bobby pleure dans les bras de son frère et demande comment les gangsters les ont trouvés.Pour venger son père, Bobby décide de devenir officier de police, sans en avoir parlé à Amada au préalable. Celle-ci, blessée par cette décision, le quitte. Après avoir juré son allégeance à la police de New-York, Bobby travaille avec son frère à l'organisation d'une opération définitive, prévue pour le 3 avril 1989. Pendant ce raid, Joseph est rendu incapable d'agir par la mémoire de l'attentat qu'il a subi. Bobby prend le relais, prend Vadim en chasse et le tue. Le film s'achève le 3 novembre 1989, exactement un an après le début, et Bobby reçoit son diplôme d'entrée comme officier dans la police de New-York. Alors que le président de la cérémonie annonce que Bobby prononcera le discours d'adieu, Bobby aperçoit Amada dans l'audience, mais il s'agit en fait d'une illusion. Les dernières secondes montrent Bobby et son frère Joseph exprimant leur amour fraternel mutuel.
  • Bullitt 1,99€

    Bullitt

     (1968)
    43 micro-critiques | Note moyenne : (3.65)
    Synopsis : Bullitt, un lieutenant de police, est chargé par un politicien ambitieux de protéger Johnny Ross, un gangster dont le témoignage est capital dans un procès où est impliqué l'homme politique. Malgré les précautions prises par Bullitt et ses hommes, Ross est grièvement blessé, et décède des suites de ses blessures sur son lit d'hôpital. Bullitt mène alors l'enquête pour retrouver les meurtriers.Bullitt est adapté d'un roman de Robert L. Pike intitulé Mute witness.
  • Rock 1,99€

    Rock

     (1995)
    63 micro-critiques | Note moyenne : (3.06)
    Synopsis : Le général Hummel est un héros militaire américain, couvert de médailles et aux états de service exemplaires. Mais selon lui, les soldats tombés au combat lors de missions classées secrètes ne reçoivent pas les honneurs qu'ils méritent et leurs familles les pensions qui leurs sont dues.Pour faire entendre sa position, il essaye d'abord de convaincre une commission des forces armées (composée de membres du Parlement) de réparer ses erreurs en indemnisant les familles des militaires et en leur disant la vérité. Au début du film, alors qu'il se rend à la tombe de sa femme, il apprend que cette commission est restée sourde à ses protestations. Il décide alors d'employer la manière forte : avec l'aide de Marines mercenaires, il prend en otage les touristes qui visitent l'île d'Alcatraz, les enferme dans l'ancienne prison désaffectée et installe des batteries lance-missiles chargées d'un gaz mortel qu'il pointe sur la baie de San Francisco.Pour éviter le pire, le FBI doit faire appel à un ancien espion du SAS britannique, détenu à Alcatraz, le Capitaine John Patrick Mason, seul homme à avoir pu s'échapper de la forteresse. Il devra faire équipe avec l'agent spécial du FBI Stanley Goodspeed, expert en armes chimiques mais qui n'est jamais allé sur le terrain.Hummel a laissé 40 heures au gouvernement pour payer la rançon de 100 millions USD (83 millions pour les familles des 83 héros non-indemnisées ; et 17 millions pour lui et ses mercenaires).
  • John Rambo 1,99€

    John Rambo

     (2008)
    53 micro-critiques | Note moyenne : (2.83)
    Synopsis : John Rambo vit dans l'ouest de la Thaïlande, à la frontière Birmane, où il survit en chassant des serpents au venin mortel qu'il revend à un animateur de spectacles. Un groupe de missionnaires chrétiens américains souhaite l'engager pour être guidés en territoire hostile, en Birmanie, où ils doivent apporter vivres et médicaments au peuple karen, harcelé par l'armée birmane. Rambo commence par refuser, puis cède devant l'insistance de Sarah, une jeune et belle femme idéaliste.Le groupe est capturé par l'armée birmane. Le responsable du groupe humanitaire, venu spécialement des États-Unis, demande à Rambo d'accompagner un commando de mercenaires qu'il a engagé vers la zone où son groupe a été capturé. Rambo les emmène, et décide de prendre part à l'opération de sauvetage.
  • Speed 1,99€

    Speed

     (1994)
    63 micro-critiques | Note moyenne : (2.96)
    Synopsis : Howard Payne, terroriste psychopathe, policier à la retraite, prend en otage un ascenseur dans un immeuble d'affaire à Los Angeles et réclame une rançon menaçant de le faire sauter. Son projet échoue à cause de l'intrépide Jack Traven et son partenaire Harry Temple, chargés de l'affaire et membres de la SWAT. Quelques temps plus tard, Howard Payne est bien décidé à prendre sa revanche. Il récidive en posant une bombe dans un bus qui explosera si celui-ci se met à rouler à moins de 50 Miles/h soit 80 km/h.
  • Commando 3,98€

    Commando

     (1985)
    41 micro-critiques | Note moyenne : (2.71)
    Synopsis : Ancien membre des commandos d'élite, le colonel John Matrix ([Arnold Schwarzenegger|a:Arnold-Schwarzenegger]) mène une existence paisible aux côtés de sa fille Jenny ([Alyssa Milano|a:Alyssa-Milano]). Mais le général Arius ([Dan Hedaya|a:Dan-Hedaya]), ancien ennemi de Matrix et dictateur déchu du Valverde, kidnappe Jenny et charge Matrix, s'il tient à revoir sa fille, d'assassiner l'actuel président du pays. C'est, en fait, Bennett ([Vernon Wells|a:Vernon-Wells]) (ancien membre déchu de l'équipe de Matrix) qui manipule adroitement le dictateur. Sa seule intention, derrière ce coup d'état voué à l'échec, est de déclencher la folie meurtrière de Matrix afin de le pousser à la faute. Bennett pense tenir sa vengeance mais ce sera, évidemment, sans compter sur les 'ressources' spectaculaires de l'homme de guerre...
  • The Killer

    The Killer

     (1989)
    42 micro-critiques | Note moyenne : (3.83)
    Synopsis : Jeff est un tueur à gages. Lors d'une commande, il rend accidentellement aveugle une chanteuse de bar, Jennie. Hanté par le remords, il décide d'aider Jennie... et tombe progressivement amoureux d'elle. Alors qu'il décide d'accepter une dernière commande, dont l'argent doit servir à opérer Jennie, il se fait repérer par l'inspecteur Li. Les commanditaires de Jeff décident alors de se retourner contre lui et tentent de l'assassiner. Coincé entre l'inspecteur Li, flic acharné prêt à tout pour l'arrêter, et son ancien boss, Jeff n'a pas d'autre choix que de reprendre les armes. Alors que les amitiés sont trahies, aucun personnage n'apparaît ni tout blanc ni tout noir.

35 commentaires

  • commentaire modéré Est-ce qu'on peut pas dire qu'un film d'action, c'est souvent l'histoire d'un seul homme contre plein d'autres ?
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré @FilmsdeLover c'est pas mal ça. Mais il faut ajouter quelques critères parce que ça peut aussi être la définition d'un western par exemple.
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Oui souvent.
    Un individu face à une masse d'individus ou face au monde. Pour cela que Rambo est fondateur du genre, puisque que même si il est ancré dans une tradition 70's notamment dans son rapport au traumatisme du vietnam, dans un certain réalisme, dans un aspect presque "engagé" façon Taxi Driver ou Apocalypse now, il s'en libère progressivement dans sa manière de reprendre sa revanche sur l'histoire, en exacerbant progressivement sa violence, en l'excusant et en la rendant littéralement jouissive. Un film d'action est souvent un parfait exutoire, Rambo c'est la transition des 70's aux années 80 dans sa manière de légitimer la violence. Elle n'est plus dure ou horrible, elle est libératrice et fun.
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Y'a plein de buddy movies d'action aussi, comme l'Arme Fatale
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré D'accord avec @Cladthom et c'est ce côté fun et libérateur qu'on retrouvait aussi dans les Die Hard, mais pas dans les Bourne par exemple, trop sérieux pour le coup. Le 4ème Die Hard, avec toutes ses imperfections renoue avec ce côté fun dans une époque où le réalisme prévaut. C'est dommage.
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré ou Tango & Cash :)
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Le film d'action est né sous Reagan, c'est les années 80 qui posé les grandes caractéristiques du genre avec le fameux Héros inébranlable face à un ennemi très dangereux. La fiction et le film d'action ce fût surtout une manière d'utiliser la fiction pour reconquérir les échecs du passé.
    Rambo 2 c'est le 1 mais en version hypertrophiée. Rambo gagne cette fois au vietnam en utilisant une violence expiatoire pour guérir les plaies du passé.
    Tout le film d'action s'aligne sur ça, la violence n'est plus dénoncée, elle est légitimée par la menace, la force devient obligatoire pour arriver à la victoire et elle est esthétisée, chorégraphiée et valorisée. C'est l'inverse du cinéma des 70's à ce niveau.
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré @Cladthom New York 1997 me semble quand même être plus un film d'action que de S-F. Mais c'est vrai que c'est un des seuls de Carpenter.

    Il y a aussi les mission : impossible, non?
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Le un pas vraiment. Mais les suivants ouais.
    13 septembre 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré C'est mon avis mais aussi après ce que vous dites, peut-on vraiment ranger "Drive" dans les films d'action ?!
    (Voilà juste envie de mettre mon grain de sel, je sors maintenant -> )
    15 septembre 2012 Voir la discussion...

Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...

Vodkaster © 2007-2015 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Offres de stage - Mentions légales -