Le Parrain

(1972)

Ce qu'en pense la communauté

Recommandé par apocalypse12 :

(à propos de Le Parrain)
Sa note :
“ Dans le sang et la trahison, Coppola forge sa fresque monumentale, violente et théâtrale, bouleversant à jamais l'histoire du cinéma. ” — apocalypse12 9 juillet 2013
1 commentaire

Taux de satisfaction de la communauté

95%
377 ambassadeurs le recommandent
229 micro-critiques
  • 2996 notes
  • 4,40 moyenne
  • 493 listes

Synopsis

En 1945, à New York, les Corleone sont une des cinq familles mafieuses de la ville. Don Vito Corleone est le Parrain de cette famille. Sollozzo, dit « le Turc », qui est protégé par le Parrain de la famille Tattaglia propose à Don Vito une association dans le trafic de drogue. Mais celui-ci refuse, car il risquerait d'y perdre ses appuis politiques. Sonny, son fils ainé, y est quant à lui favorable. Afin de traiter directement avec Sonny, Sollozzo décide de faire tuer Don Vito qui réchappe miraculeusement à l'attentat. Commencent alors une série de représailles qui amèneront Michael, le frère benjamin de Sonny, à devenir le nouveau parrain...

Don Vito Corleone, "parrain" de la famille mafieuse Corleone, célèbre le mariage entre Constanzia, dite Connie, sa fille, et Carlo Rizzi, un bookmaker, à la fin de l'été 1945, à New York. Conformément à la tradition, aucun Sicilien ne peut refuser un service le jour du mariage de sa fille, ainsi le Don rencontre différentes personnes pour leur accorder différentes faveurs. D'abord, Amerigo Bonasera demande au Don de venger sa fille en tuant deux jeunes qui ont abusé d'elle. Bonasera est sec avec le Don et va jusqu'à lui proposer de l'argent, le Don accepte à contre-coeur et confie l'affaire à Clemenza qui la donne à Paulie Gatto. Une autre des demandes concerne le filleul de Vito, Johnny Fontane un crooner souhaitant profiter de l'influence de Corleone pour faire une carrière à Hollywood, plus précisément pour obtenir un rôle dans lequel il serait parfait, mais que le producteur Jack Woltz lui refuse après quelques désaccords. Le Don rassure Johnny et décide de faire au producteur "une offre qu'il ne pourra refuser", expression codée qui signifie que sa vie sera menacée.

Pendant le mariage, le plus jeune fils du Don, Michael, de retour de la Seconde Guerre mondiale, explique à sa petite amie Kay qui ignore tout des pratiques et des règles propres au milieu mafieux, la façon violente dont son père règle les affaires avec ses concurrents. Il lui dit que ce sont "les méthodes de sa famille, mais pas les siennes".

Plus tard, le "consigliere" de la famille, Tom Hagen, un enfant des rues germano-irlandais et demi-frère des fils du Don que celui-ci a élevé comme son propre fils se rend à Hollywood pour persuader le producteur de prendre Johnny Fontane dans le film. Il est accueilli à dîner dans la propriété du réalisateur lorsque celui-ci apprend que Tom Hagen travaille pour Don Vito Corleone. Woltz présente à son invité le cheval de course qu'il vient d'acquérir, "Khartoum", et qu'il a payé 600 000$. Au cours du dîner, il refuse d'engager Johny Fontane comme acteur principal de son futur film. Au petit matin, il découvre avec horreur la tête ensanglantée de "Khartoum" dans son lit.

Virgil « le Turc » Sollozzo, qui contrôle le trafic d'héroïne à New York, suscite un rendez-vous d'affaires avec Don Corleone, pour lui demander une protection juridique et politique, ainsi qu'un million de dollars pour développer ses affaires, en contrepartie d'un pourcentage sur les ventes. Inquiet de l'image qu'il donnerait aux politiciens et aux policiers, en acceptant d'être lié à un trafic de drogue, Don Corleone décline l'offre : il restera concentré sur des business moins sales comme les jeux d'argents clandestins, la prostitution et la contrebande d'alcool. Ses fils Sonny et Tom Hagen auraient quant à eux accepté d'entrer sur ce marché très lucratif ; si la famille Corleone ne le fait pas, pensent-ils, les ressources obtenues par d'autres familles grâce au trafic de drogue permettront de corrompre des juges et des policiers, et en définitive d'éliminer les Corleone. Luca Brasi, un homme de main loyal aux Corleone, est alors envoyé pour obtenir des informations sur la famille Tattaglia, allié apparent de Virgil Sollozzo, mais il est assassiné sur le lieu du rendez-vous, le bar d'un hôtel de luxe.

Parti en ville avec son fils Fredo, le Don est victime d'une tentative de meurtre orchestrée par Sollozzo. Alors qu'il achète des oranges dans un petit magasin de rue, il est attaqué au revolver par deux hommes. Criblé de cinq balles, il survit miraculeusement, mais se trouve dans un état critique. Sollozzo, qui pense que le Don est mort, kidnappe Tom Hagen et lui impose de transmettre une nouvelle offre à Sonny. Celui-ci refuse de prendre en compte l'offre après la tentative d'assassinat, et décide d'attendre les informations glanées par Luca. Mais un paquet contenant un poisson mort, enroulé dans le gilet pare-balles de Luca, est livré aux Corleone : c'est un message sicilien signifiant que Luca Brasi "dort chez les poissons" . La famille Corleone se prépare à une guerre totale contre les autres familles mafieuses de la ville. Pendant ce temps, le "caporegime" des Corleone, Pete Clemenza, fait tuer Paulie Gatto, le garde du corps et chauffeur du Don blessé. Sonny est convaincu que c'est lui qui a trahi le Don. Le jour de l'attentat, Paulie a fait croire qu'il était malade pour être remplacé par Fredo, maladroit au pistolet.

Michael, qui est reconnu comme un civil ne participant pas aux affaires familiales par les autres familles mafieuses, se rend en ville pour dîner avec Kay puis rend visite à son père hospitalisé. Une fois à l'hôpital, il ne trouve ni policier de garde ni garde du corps de son père : ils ont tous été arrêtés ou déplacés par la police. Michael comprend que son père est sur le point d'être à nouveau attaqué, et déplace avec l'aide d'une infirmière son lit vers une autre chambre. Puis il enrôle un innocent boulanger respectueux de son père pour simuler la présence de gardes du corps en adoptant une posture menaçante à l'entrée de l'hôpital. Une voiture arrive puis repart en voyant les deux hommes. Presque immédiatement, sans le moindre doute selon un plan élaboré, la police arrive avec le Capitaine McCluskey. McCluskey frappe Michael, qui l'accuse d'être corrompu par Sollozzo, et lui casse la mâchoire. Michael est sur le point de se faire arrêter, malgré son statut de héros de guerre et son casier judiciaire vierge, mais Tom Hagen arrive avec des détectives privés et le tire d'affaire. Il indique que McCluskey devra s'expliquer devant la justice en cas d'interférence. Pour le moment, le Don est sauf.

Le lendemain matin, Clemenza, Tom et Michael découvrent qu'une centaine de gardes surveillent la propriété. Tessio leur explique que, le matin même, à quatre heures du matin, Sonny, en guise de représailles, a fait tuer Bruno Tattaglia, fils de Don Tattaglia et principal allié de Sollozzo.

Michael décide désormais de s'impliquer dans les affaires familiales. Se rendant compte que Sollozzo ne s'arrêtera pas tant que son père ne sera pas tué, il se rend volontaire pour assassiner Sollozzo et McCluskey pendant une réunion prévue pour mettre fin au conflit. Le réseau d'indics de Sonny à la police apprend le lieu du rendez-vous à la dernière minute, un restaurant du Bronx, et Clemenza fait placer un pistolet dans les toilettes du restaurant. Lors de la réunion, Michael s'excuse pour aller aux toilettes, prend l'arme et abat Sollozzo et McCluskey. En commettant ce meurtre, Michael plonge définitivement dans la criminalité.

À la suite de ce double meurtre, Michael est envoyé en Sicile sous la protection de Don Tommasino, un ancien ami de Vito et partenaire en affaires. Là-bas, il rencontre la belle Apollonia qui deviendra sa femme, mais qui sera plus tard tuée par une voiture piégée destinée à Michael. Don Corleone, de retour de l'hôpital, apprend que Michael a tué Sollozzo et McCluskey, alors qu'il l'avait volontairement éloigné des opérations illégales et qu'il avait pour lui des aspirations politiques.

À New York, Sonny corrige son beau-frère Carlo pour avoir levé la main sur Connie. Après que Carlo eut battu une deuxième fois Connie, Sonny part seul afin de lui régler son compte. Malheureusement, Carlo a trahi la famille Corleone pour la famille Barzini. Les hommes de main de Barzini assassinent donc Sonny à une gare de péage. Au lieu de perpétuer ce cycle de vengeance, Don Corleone - désormais pleinement remis de ses blessures - recherche la paix avec les autres familles pour que son fils puisse retourner à la maison. Don Corleone se rend compte que ce n'est pas Don Philip Tattaglia, mais Don Emilio Barzini qui est derrière cette guerre et le meurtre de Sonny. Michael rentre de Sicile puis, après plus d'un an, il reprend contact avec Kay avant de se marier avec elle. Il lui explique que, dans cinq ans, les affaires de la famille seront devenues totalement légales.

Fredo, l'ainé, mais aussi le plus faible et le moins intelligent des frères Corleone, est envoyé à Las Vegas pour apprendre les affaires des casinos. Les caporegime Clemenza et Salvatore « Sally » Tessio se plaignent d'être poussés par la famille Tattaglia et veulent la permission de contre-attaquer. Quand Michael, à qui son père a désormais transféré tous ses pouvoirs de chef de famille, donc de Parrain, refuse parce que les « choses sont en cours de négociation », ils demandent la permission au Don de commencer leurs propres familles, comme on le leur avait promis par le passé. Michael leur dit qu'il a des plans pour faire des affaires de la famille - importation d'huile d'olive - une entreprise légitime par les casinos du Nevada, et cela une fois fait, Clemenza et Tessio pourront former leurs propres familles.

À Las Vegas, dans le casino en partie financé par les Corleone et géré par Moe Greene - basé en partie sur Bugsy Siegel -, Michael appelle Johnny Fontane, lui demandant de signer un contrat garantissant des représentations multiples au casino et demandant qu'il oblige ses amis à Hollywood à faire la même chose. Fontane est heureux de pouvoir rembourser la dette morale qu'il a envers son parrain.

Mais l'offre de Michael pour racheter la part de Moe Greene est repoussée, puisque Greene croit qu'il peut obtenir une meilleure affaire des Barzini. Fredo essaye de faire intervenir Tom Hagen en sa faveur, qui lui indique que le Don est en semi-retraite et donc que Michael est le responsable des affaires de la famille.

Michael retourne à la maison et Vito Corleone, tout en conseillant Michael au sujet de stratégie et de tentatives possibles d'assassinat, admet qu'il avait espéré que son plus jeune fils ne serait pas mêlé aux affaires familiales. Alors qu'il joue dans le jardin avec son petit-fils Anthony, le fils de Michael, le Don s'étouffe et meurt.

Pendant l'enterrement, le caporegime Tessio propose une réunion avec les Barzini. Mais Vito Corleone avait prévenu Michael que ses ennemis essaieraient de le tuer en employant une connaissance de confiance pour organiser une réunion et assuré sa protection, une fois que Vito Corleone et ses raccordements politiques auraient disparu.

Michael s'arrange alors pour assassiner les autres chefs de famille: Philip Tattaglia, Emilio Barzini, Victor Stracci et Raphael Cuneo, Moe Greene et Tessio. Ces meurtres seront commis pendant la cérémonie où Michael deviendra parrain du deuxième fils de Connie et de Carlo, Michael Francis Rizzi. La cérémonie est à son apogée lorsque Michael expose les voeux traditionnels du baptême à l'église, tandis que Clemenza et ses hommes assassinent les quatre Dons et les deux traîtres.

Plus tard, Michael questionne Carlo au sujet de la mort de Sonny et lui fait admettre son rôle dans le meurtre. Carlo est alors étranglé. Connie accuse ensuite Michael d'avoir commandité le meurtre de Carlo. Kay est témoin de la confrontation hystérique de Connie et demande des explications à Michael. Il répond énergiquement : « Ne m'interroge pas au sujet de mes affaires, Kay ». Devant son insistance, il semble se radoucir et accepte une question « seulement pour cette fois », pour finalement nier toute implication dans la mort de Carlo.

Kay est soulagée par le démenti de Michael. Cependant, elle semble avoir des craintes lorsqu'elle observe Clemenza et le nouveau caporegime Rocco présenter leurs respects à Michael, embrassant sa main et s'adressant à lui comme on s'adressait naguère à « Don Corleone ».

Une des parties primaires du roman de Puzo qui n'a pas été utilisée pour le film était l'histoire en flash-back des débuts de Don Corleone, y compris son arrivée en Amérique, son mariage et sa paternité, le meurtre de Don Fanucci, et son ascension dans la mafia, qui a été plus tard utilisé dans [Le Parrain, 2ème partie|f:Le-Parrain-2e-partie].

Beaucoup d'intrigues secondaires ont été éludées dans l'adaptation du roman à l'écran, incluant :

  • les malheurs du chanteur Johnny Fontane avec les femmes et les problèmes de sa voix ;
  • l'histoire de la maîtresse de Sonny, Lucy Mancini, et de son amour avec le Dr Segal ;
  • le Dr Segal lui-même, qui répare non seulement le vagin détaché de Lucy, mais met Michael en contact avec le chirurgien qui lui répare les os du visage qui avaient été endommagés par le Capitaine McCluskey, ainsi que les cordes vocales de Johnny Fontane ;
  • la pédophilie de Jack Woltz ;
  • la vie à la maison de Kay Adams ;
  • le passé diabolique de Luca Brasi ;
  • le plan ingénieux de Don Corleone pour faire revenir Michael de son exil en Sicile qui consiste à dire à un fils de clan allié condamné à mort pour trois assassinats de reconnaître le meurtre de Solozzo et Mac Cluskey, en échange d'une pension à sa femme ;
  • l'attaque détaillée des deux hommes qui ont assailli la fille de Bonasera, attaque menée par Paulie Gatto et à laquelle il est fait seulement allusion dans le film ;
  • l'information à propos de Fredo Corleone, indiquant que sa séduction frénétique de filles est en fait une opération de camouflage pour cacher son homosexualité. Ce thème est développé dans le roman de Mark Winegardner, The Godfather Returns.

Les personnages qui ont de plus petits rôles dans le film par rapport au roman incluent Johnny Fontane, Lucy Mancini, Rocco Lampone et Al Neri; ces deux derniers sont réduits à des rôles muets. Les personnages ayant disparu du film sont le Dr Segal, Genco Abbandando (on y fait seulement allusion, il apparaîtra dans le deuxième volet), Nino Valenti (le meilleur ami de Johnny Fontane, qui mourra d'alcoolisme) et le Dr Taza de Sicile. Également dans le livre, Michael et Kay ont deux fils, mais dans le film ils ont un fils et une fille.

Le roman et le film diffèrent aussi sur le sort des gardes du corps de Michael en Sicile, Fabrizio et Calo. Le film les fait survivre tous les deux. Dans le livre, cependant, Calo meurt avec Apollonia dans l'explosion de la voiture, et Fabrizio, responsable du meurtre, meurt à la fin comme une des victimes de la célèbre « scène du baptême », tué dans son restaurant en Amérique après qu'il ait été retrouvé (on peut voir la scène dans The Godfather Saga, qui a été supprimée de The Godfather Part II).

La fin du livre diffère de la fin du film : tandis que Kay se rend compte que Michael est devenu « comme sa famille », le drame est atténué dans le livre, ou Tom Hagen laisse entendre des secrets pour lesquels, selon lui, il serait tué si elle en faisait la découverte. Pendant la scène de baptême du film, les têtes de quatre des cinq chefs des autres familles sont éliminées. Dans le roman, seulement Barzini et Tattaglia sont tués dans des scènes distinctes de celle du baptême. Effectivement, pour des soucis de longueur (en temps) de film monté, Coppola a eu l'idée de rassembler la scène du baptême et celle des assassinats dans une même séquence, alors que dans le roman les actions se passent à des moments distincts.


Infos du film

Réalisé par Francis Ford Coppola
Écrit par Francis Ford Coppola

États-Unis - 2h48 - Polar, Drame
Titre original : The Godfather
Sortie le 15 mars 1972

Casting

Films similaires

Listes thématiques

Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Offres de stage - Mentions légales