Sonate d'automne
(1978)
un film de
85% Taux de satisfaction
Sonate d'automne Bande-annonce

Sonate d'automne

(1978)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 85%
  • 195 notes
  • 4,03 moyenne

Micro-critique star (lebateausobre) :
lebateausobre
(à propos de Sonate d'automne)
Sa note :
Sonate d'automne “ Le tsunami Bergman passe sur les nerfs corrodés. Mère et fille, face à face, s'entr'incarnent pour un dernier combat avant la fin du monde. ” — lebateausobre 30 août 2013
Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Le calme apaisant de l'automne face à la tempête suffocante des êtres : cette autopsie cruelle de l'âme humaine ne manque pas de paradoxes. ” — CyberSpace 17 mai 2014
    17 commentaires
  • louetdad
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Sur un prélude de Chopin, les masques tombent et les visages familiers surgissent dans leur plus tragique nudité. Toxiques secrets ! ” — louetdad 23 août 2013
    5 commentaires
    • louetdad
      commentaire modéré merci @cath44 ! ton analyse est très fine ! pour moi cette mécanique d'admiration que la fille portait à sa mère (scène où elle regarde son portrait)qui se meut peu à peu en agressivité et haine est absolument bouleversante ! mais dès le départ cette absence de 7 ans, la présence de la sœur malade et les visages tendus nous font présager des retrouvailles teintées de noirceur....
      Pour moi Bergman est sans doute le cinéaste de la violence extrême du relationnel et j'avoue que cris et chuchotements a été un encore plus gros choc !
      31 août 2013 Voir la discussion...
    • docteurlabuse.
      commentaire modéré La sonate du début que la mère joue (faux, parce qu'elle y met du sentiment !) est d'Haendel. Ce film est bien le produit des obsessions de Bergman. Incommunicabilité, duplicité des individus, violence des rapports, règlements de compte, sur une musique toujours signifiante, et un décor qui respire l'harmonie. Et Sonate est le plus pessimiste, à mon avis de ses films.
      1 septembre 2013 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @docteurlabuse. Le plus pessimiste ? Je ne pense pas. Tu oublies la fin. Comme une forme d'acharnement à aimer et donc à se sauver.
      4 octobre 2013 Voir la discussion...
  • Kikuchiyo
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Bergman fait TOUT se dire à ses héroïnes. C'est ce vertige, cette poésie cruelle qui fait événement, et creuse ou illumine les visages... ” — Kikuchiyo 4 octobre 2013
    4 commentaires
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Il y a bel et bien une place pour la lumière et l'espoir : rappelle-toi cette fin sublime, "Je viens de découvrir quelque chose. Il existe quand même une grâce. Les infinies possibilités de nous occuper des autres. De nous entraider. D’offrir notre tendresse."
      Pur Bergman : pas de Dieu pour consoler les êtres de leur détresse, parfois liée à leurs rapports avec leurs semblables. L'issue à la violence des rapports humains ne se trouve que dans les rapports humains eux-mêmes...
      5 octobre 2013 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Tu en parles si bien que tu me donnes envie de le revoir (même si je me consacre actuellement tout entier à Kechiche) -je te tiendrai au courant, mais je me souviens notamment d'une esthétique assez approximative, accumulant les effets de sens plutôt appuyés. J'ai le souvenir de personnages subissant des maux unilatéraux, les explosions d'hystérie ne faisant que contrebalancer grossièrement la rigueur de l'ensemble en lorgnant vers le mélodrame familial. Mais je dois bien reconnaître que cela me déplaît de ne pas aimer un Bergman -c'est d'ailleurs l'unique cas- ou plutôt de ne pas être ému pour lui : trop étriqué, trop schématique pour être réellement humain, trop absurde pour le mettre en relation avec notre propre expérience du monde et des rapports entre les individus.
      20 avril 2015 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Oui, revois-le donc ! J'ai personnellement trouvé la forme assez sobre : le travail de Sven Nykvist sur les éclairages est remarquable, mais ne passe jamais au premier plan par rapport au contenu. Toujours les cadrages et les choix de durée des plans (parfois très longue) mettent en valeur l'essentiel : la puissance des mots et leurs effets sur les personnages.
      Les maux ne me paraissent pas si unilatéraux que ça : Ingrid Bergman aurait pu être détestable, et pourtant son jeu s'apaise tout au long du métrage, à mesure que sa propre horreur lui est renvoyée à la face et la fait s'effondrer intérieurement. Réciproquement, la véhémence terrible de Liv Ullmann rend son personnage de victime presque terrifiant au final.
      Etrange : c'est face à d'autres films de Bergman, "La Honte" surtout, que j'ai eu cette impression d'un cinéma trop schématique qui peinait à me toucher. "Sonate d'Automne", en formulant avec une qualité d'écriture folle bien des sentiments indicibles que son public a pu éprouver sans même se l'admettre (et Bergman le premier à vrai dire, puisque tout personnage d'"analphabète émotionnel" renvoie à son père), offre une purge émotionnelle incroyable !
      5 octobre 2013 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Violence des regards,cruauté des mots et des visages dans la mise au monde d’une mère par sa fille. Une sonate d’amour universelle.  ” — cath44 30 août 2013
    Commenter
  • adieuauxfilms
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sonate d'automne “ La vie, troublant kaléidoscope d'âmes et de corps. ” — adieuauxfilms 5 janvier 2014
    1 commentaire
    • Graziella97
      commentaire modéré Salut, J'ai adoré ce film et la complexité des rapports mére-fille. Autrement, je te remercie de m' avoir offert Opération Dragon. Je l'ai déjà vu, il y a un moment, mais il était en attente d'un revisionnage, donc c'est parfait. ;)
      21 novembre 2015 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Le tsunami Bergman passe sur les nerfs corrodés. Mère et fille, face à face, s'entr'incarnent pour un dernier combat avant la fin du monde. ” — lebateausobre 30 août 2013
    Commenter
  • spider19
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Bergman continue ses partitions et nous envoûte au fil de cette nouvelle mélodie. Des musiciens talentueux qui manient bien leur instrument. ” — spider19 20 février 2016
    3 commentaires
  • Caracole
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Au cœur de la nuit explosent les non-dits. Puis vient l'aube, les cicatrices dévoilées et peut-être la force de pardonner. ” — Caracole 7 juin 2015
    Commenter
  • JZed
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Silences assourdissants et tirades insoutenables, Bergman, dans une indicible violence, torture ses personnages pétris d'amertume. ” — JZed 24 mars 2014
    Commenter
  • kerg
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Film d'une puissance extraordinaire narrant les noeuds d'une relation mère-fille houleuse et disharmonique. Direction des acteurs très fine! ” — kerg 30 août 2013
    1 commentaire
  • georges.b1
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Superbes croquis de femmes blessées‚ huis-clos étouffant au cœur de l’intimité des êtres, poésie mélancolique, douloureuse qui nous possède. ” — georges.b1 5 septembre 2015
    Commenter
  • Kiwinsky
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Une vaste brise dresse une explosion des sentiments comme nulle autre. L'âme cruelle, les visages qui tombent comme des feuilles brisées. ” — Kiwinsky 6 juillet 2015
    Commenter
  • Gebe
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Quand les blessures narcissiques et affectives ont nourri les rancoeurs, faire raisonner sa vérité chez l’autre devient une vaine chimère. ” — Gebe 28 juillet 2015
    Commenter
  • Bakou9
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Une propension à la dissection des sentiments, tout en se plaçant sur le champ de l'universel et en refusant le pathos. C'est ça Bergman! ” — Bakou9 19 mars 2014
    Commenter
  • Lucalumette
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Brillance de la mise en scène, du jeu, des dialogues. Bergman filme tout et capture l'essence de la vie. Film existentiel. ” — Lucalumette 1 mars 2014
    Commenter
  • wham1978
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Immense film sur l'échec de l'éducation. Bergman dissèque les corps et les âmes avec une froideur glaçante. Sa mise en scène est implacable. ” — wham1978 31 décembre 2013
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Ingmar et Ingrid Bergman, un même nom, une passion commune, un film, un chef d'oeuvre et une grande trace pour le cinéma. ” — Nathanlemec 6 novembre 2013
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Sous l'afféterie d’un prélude musical se glisse l’inavouable et indicible rancoeur. Huit-clos subtil sur la douleur de ne pas savoir donner. ” — CinemAtrium 26 janvier 2016
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Très belle MC "indicible amour" ....les non- dits . mais tout est là !!!
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @cath44 merci !!!!!!! Au départ, c'était inavouable amour et indicible rancoeur mais dommage, cela ne rentrait pas ..
      26 janvier 2016 Voir la discussion...
  • PiarviRecherreen
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Confusion des sentiments, contagion névrotique, vérité arrachée. ” — PiarviRecherreen 4 janvier 2015
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Quand la violence sourde des sentiments et des secrets explose par la parole, Bergman joue la crise existentielle en gardant la foi. ” — Sushi_Overdose 30 novembre 2015
    Commenter
  • Joe_Shelby
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Structure narrative maîtrisée dans ce drame de Bergman, où la photographie sublime les couleurs d'automne comme métaphore d'1 drame familial ” — Joe_Shelby 27 septembre 2015
    Commenter
  • Graziella97
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Huis clos sur l'âme humaine, dont la relation mère-fille avec des résonances justes. Prenant. ” — Graziella97 29 août 2015
    Commenter
  • WillValmontcine
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Une partition pour duo de chambre au sommet, synthétisant les angoisses et obsession du suédois solitaire. Un pardon au goût amer. ” — WillValmontcine 1 juin 2016
    Commenter
  • elsashao
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ La dissonance du deuxième prélude nous révèle son insoutenable beauté dans l'épiphanie de ces êtres torturés. L'écran suinte d'humanité. ” — elsashao 8 avril 2014
    Commenter
  • zackmo
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Le film porte en lui la tragédie du masque d'Ingrid Bergman dans son tout dernier rôle.Serait-ce le bilan d'une vie? ” — zackmo 31 août 2013
    1 commentaire
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Confrontation en huis-clos qui égraine les mots les plus puissants pour décrire la destruction de l'être face au mensonge d'une vie. Parfait ” — A_Nos_Amours 25 mars 2014
    Commenter
  • lalaitou
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Haines, amours, angoisses en héritage. ” — lalaitou 11 septembre 2014
    Commenter
  • kimmylenem
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Bergman se répète et dessine ici sa propre caricature... Bavard et attendu : ah, quelle déception !! ” — kimmylenem 16 juillet 2014
    Commenter
  • Anselmi
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ La puissance de la rencontre entre les mots et les visages aiguise les uns et defigurent les autres. Dissection suffocante de la haine. ” — Anselmi 30 juillet 2014
    Commenter
  • docteurlabuse.
    (à propos de Sonate d'automne)
    Sa note :
    Sonate d'automne “ Quatre personnages, comme les instruments d'un quatuor désaccordé.L'ambivalence et la fureur des sentiments, sans espoir, du Bergman noir. ” — docteurlabuse. 1 septembre 2013
    1 commentaire
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré Ta MC aurait presque mieux convenu à "Cris et Chuchotements" où les 4 personnages existent plus à égalité qu'ici où deux l'emportent...
      4 octobre 2013 Voir la discussion...

Casting de Sonate d'automne

Infos sur Sonate d'automne

Réalisé par Ingmar Bergman

France, Allemagne, Suède - 1h37 - Drame
Titre original : Höstsonaten
Sortie le 8 octobre 1978

Synopsis

Après sept ans sans s'être revues, Eva invite par lettre sa mère Charlotte, pianiste concertiste de renommée internationale à la carrière depuis longtemps déclinante, et qui a récemment perdu son second mari, Leonardo. Eva vit isolée sur le bord d'un fjord, avec son mari Viktor, pasteur, et sa jeune sœur Helena, atteinte depuis l'enfance d’un lourd handicap. Ce séjour qui se voulait tranquille voit immédiatement renaître les tensions enfouies entre la mère, accusée d'avoir sacrifié à elle-même et à sa carrière sa vie de famille, et la fille, marquée par la dure expérience d'un enfant mort, et qui se dit incapable d'amour, y compris envers son mari. Les deux femmes s'affrontent en une longue nuit d'insomnie. Une nouvelle fois, Charlotte s'en va avant la date prévue, au prétexte d'un concert. En conclusion, Eva lui écrit une nouvelle lettre, demandant pardon.

Films similaires à Sonate d'automne

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -