Tabou
(2012)
un film de
71% Taux de satisfaction
Tabou Bande-annonce

Tabou

(2012)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 71%
  • 286 notes
  • 3,67 moyenne

Micro-critique star (ElmerHunter) :
ElmerHunter
(à propos de Tabou)
Sa note :
Tabou “ Le crépuscule puis l'Aurore des regrets d'une vie et de ses tabous. Ici ce n'est pas la voix du souvenir qui est off, mais les images. ” — ElmerHunter 5 juillet 2012
13 commentaires
  • ElmerHunter
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Le crépuscule puis l'Aurore des regrets d'une vie et de ses tabous. Ici ce n'est pas la voix du souvenir qui est off, mais les images. ” — ElmerHunter 5 juillet 2012
    13 commentaires
  • DynatiaCydonia
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ L’archétype du film conceptuel-chiant encensé par les Cahiers, produit par Arte; donc intouchable. ” — DynatiaCydonia 19 janvier 2013
    15 commentaires
    • marivaudage
      commentaire modéré @DynatiaCydonia je comprends ton point de vue à cette expression près : "dialogues tellement-obscurs-qu'ils-ont-forcément-un-sens-caché-que-seule-l'élite-peut-comprendre"
      je trouve au contraire que les dialogues et la voix off de Tabou sont très clairs : ce sont des mots simples qui sont employés, et qui décrivent une histoire des plus communes i.e. une histoire d'amour
      21 janvier 2013 Voir la discussion...
    • DynatiaCydonia
      commentaire modéré Je parlais des dialogues de la première partie; certains y voient le sens caché de la vie, pour moi c'est plutôt du blabla brumeux.
      21 janvier 2013 Voir la discussion...
    • Michel_XL
      commentaire modéré il est tourné en portugais parce que les personnages sont portugais, non ? Il fallait les faire parler quelle langue, le mandarin ?
      8 octobre 2016 Voir la discussion...
  • Sanium
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ L'aventure des temps passés, croupit à l'orée du tombeau. Surnage ce souvenir d'une insondable beauté, serein comme un crocodile dans l'eau. ” — Sanium 13 mars 2016
    Commenter
  • Airone
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ L'Aurore, ce doux moment de l'Histoire où le dément présent s'absout des démons passés en sa mélopée claire-obscure. Généalogie de l'amoral. ” — Airone 15 janvier 2016
    Commenter
  • viking
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Le souvenir, qui longtemps se contente de hanter les arrières-plans, finit par émerger. Pari formel audacieux et réussi ” — viking 4 juin 2013
    Commenter
  • LEtranger
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Au cœur de toute puissance mûrissent les germes d'un effondrement programmé, de toute réalité le désir sourd d'une fictionnalité sacrifiée. ” — LEtranger 2 juin 2016
    Commenter
  • IMtheRookie
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Tabu, charmante broderie de choses déjà vues on ne sait plus trop où. Le goût salé des souvenirs qui s'évanouissent. ” — IMtheRookie 30 juin 2012
    1 commentaire
    • Nairolf21
      commentaire modéré @IMtheRookie, ces charmantes choses déjà vu on ne sait plus trop où, tu te souviens désormais où tu les as vu ? Car des films comme celui-ci, j'aimerai bien en voir davantage !
      17 décembre 2013 Voir la discussion...
  • TheFabest
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Tabou possède le modernisme halluciné du cinéma que l'on entend plus. Fantomatique, et porté par la mémoire d'une voix triste et fatiguée. ” — TheFabest 23 novembre 2014
    Commenter
  • Fildevo
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Hors-champ sonore, Noir & blanc colonial, Saudade portugaise, Larmes de crocodile. ” — Fildevo 8 mai 2016
    Commenter
  • Zinzolin
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Dans les eaux psychotropes, ensorcelées et hypnotiques du film, nage à tout jamais le dieu crocodile. ” — Zinzolin 4 janvier 2013
    Commenter
  • ChrisBeney
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Devant "Tabu", je pense à Ruiz, Monteiro, Herzog, Raya Martin, et à d'autres cinéastes que je ne connais pas ou qui n'existent pas encore ” — ChrisBeney 16 février 2012
    3 commentaires
  • Thomaschry
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Traversée de tensions, de souvenirs, d'héritages, la liberté narrative confère à T une force romantique et une pureté sublime. África Minha. ” — Thomaschry 19 octobre 2015
    Commenter
  • BriceLahaye
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Si la 1ère partie peine à décoller, la 2nde moitié nous fait voyager et découvrir avec beauté deux êtres pour qui s'aimer aura été compliqué ” — BriceLahaye 30 juin 2012
    Commenter
  • lebateausobre
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Les procédés irritants, le style de ganache en babil, et surtout l'extraordinaire vacuité de ce cinéma qui barbote me rendent perplexe. ” — lebateausobre 17 décembre 2012
    5 commentaires
    • tchristophe
      commentaire modéré "Ce noir et blanc" est, je suppose, utilisé dans une logique de récréation visuelle d'une imagerie coloniale.
      23 décembre 2012 Voir la discussion...
    • Maxim
      commentaire modéré @lebateausobre Quand tu dis que le propos est misérable, tu parles du récit ou du contexte dressé? Ou de l'évocation du temps et du souvenir?
      19 octobre 2013 Voir la discussion...
    • lebateausobre
      commentaire modéré J'ai vraiment trop peu de souvenirs de cette funeste croûte pour en parler péremptoirement. Je me souviens cependant d'une imagerie très niaise, censée décorer un propos voulu intime et proustien, qui, quand on a lu Proust et qu'on l'y compare même de loin, se rapproche très dangereusement du famélique.
      L'évocation du souvenir ne m'a jamais parue aussi idiote. Peu importe le récit ou le contexte, le souvenir est un sujet qui a tellement traité (et souvent de manière définitive) en art (on pense, pour le cinéma, aux Fraises Sauvages), qu'il me semble impossible d'y revenir avec autant de puérilité, sans passer pour un imbécile.
      19 octobre 2013 Voir la discussion...
  • Boubouille
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Les regrets d'un Paradis Perdu illustrés par la majesté de l'image et la pesanteur du silence. ” — Boubouille 22 avril 2013
    Commenter
  • marivaudage
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ dès l'incroyable première scène, on est ensorcelé par la mélancolie, l'élégance et la sincérité de ce bijou à nul autre pareil ” — marivaudage 9 décembre 2012
    Commenter
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Paradis cinéphile que ce voyage éblouissant se déroulant comme un roman des passions, au fil des sons et d'une sublime narration épistolaire ” — A_Nos_Amours 6 juillet 2015
    Commenter
  • zglub215
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Invoquer les fantômes du cinéma pour filmer les fantômes de la vie : idée belle et juste, pour un film empli de noblesse et de ‘saudade’ ” — zglub215 15 décembre 2012
    Commenter
  • sadoldpunk
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Un film de rêve, une réflexion sur le temps qui passe, et la culpabilité des anciens colonisateurs; d'une beauté folle. ” — sadoldpunk 12 novembre 2012
    Commenter
  • jolafrite
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Naturalisme mollason puis charmant remake d'Ouf of Africa. Je ne suis pas sûr de comprendre où l'on m'emmène. ” — jolafrite 11 novembre 2014
    5 commentaires
    • jolafrite
      commentaire modéré oups @sadoldpunk j'ai écorché ton (étrange) nom
      12 novembre 2014 Voir la discussion...
    • sadoldpunk
      commentaire modéré Il y a quelque chose pour sûr. J'ai eu récemment un débat avec une personne qui qualifiait, comme toi, la première partie du film de naturalisme. Pour moi, il ne s'agit pas du tout de naturalisme; éventuellement d'une sorte de réalisme poétique modernisé. Et cette partie n'a rien de "mollasson": Gomez la rend volontairement un peu terne car elle ne prend tout son sens qu'après la vision de la seconde partie: c'est la grande idée du film.
      12 novembre 2014 Voir la discussion...
    • sadoldpunk
      commentaire modéré Ensuite, ce qui est fort c'est qu'il se présente comme un film "nostalgique" sur le regret du passé et des souvenirs perdus (ce que tu appelle "charmant remake d'Out of Africa"), mais en filigrane il montre bien que cette nostalgie des personnages cache leur culpabilité d'anciens colonisateurs, et leur déchéance de nouveaux colonisés. C'est fondamentalement un film politique.
      12 novembre 2014 Voir la discussion...
  • psobkow
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Conte sublime - Tabou, c'est une rêverie de cinéma, plus libre que tous. ” — psobkow 2 septembre 2015
    Commenter
  • hooka
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Un poème de réminiscences et de fantasmes d'une époque et d'un cinéma qui resurgit d'un passé enfoui.  ” — hooka 14 janvier 2014
    Commenter
  • CourteFocale
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Plus que tout autre, l’art à même de fondre le rêve, la fantasmagorie, l’imagerie en une matière nouvelle et fascinante, c’est bien le n°7. ” — CourteFocale 24 décembre 2013
    Commenter
  • Accreds
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Une œuvre en constant dialogue entre ses propres mouvements, ses époques, les sentiments amers et les rêves sauvages de ses personnages. ” — Accreds 8 janvier 2013
    Commenter
  • melandir
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Un film multiple, changeant, et cocasse pour un dénouement immuable : le temps passe et les débris de l'amour restent. ” — melandir 25 avril 2015
    Commenter
  • Kikuchiyo
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Un poème cinématographique sorti de nulle part, qui fait croire en le cinéma comme art suprême de la fantasmagorie et du rêve ! ” — Kikuchiyo 8 janvier 2013
    Commenter
  • tchristophe
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Tabou ne fonctionne pas dans l'immédiateté, mais est plutôt un processus imprécis, imagé, jolie : un vrai souvenir. ” — tchristophe 23 décembre 2012
    Commenter
  • thibaultd
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Tabou trouve son éclat dans le rappel de ce lointain souvenir, sublime histoire d'amour perdue dans les limbes du temps. Merveilleux. ” — thibaultd 26 juillet 2015
    Commenter
  • Thomas44
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Gomes réussit à nous faire voyager et réfléchir avec une simple histoire d'amour qui se dévoilera délicatement. Séduisant et mémorable. ” — Thomas44 30 décembre 2012
    Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de Tabou)
    Sa note :
    Tabou “ Ce film splendide dévoile une pureté artistique digne du cinéma des origines, qui crée de belles interférences entre le réel et le souvenir. ” — CyberSpace 1 juin 2013
    Commenter

Casting de Tabou

Infos sur Tabou

Réalisé par Miguel Gomes
Écrit par Miguel Gomes et Mariana Ricardo


Allemagne, Brésil, France, Portugal - 1h50 - Drame
Titre original : Tabu
Sortie le 5 décembre 2012

Synopsis

Une vieille dame au fort tempérament, sa femme de ménage Cap-Verdienne et sa voisine dévouée à de bonnes causes partagent le même étage d’un immeuble à Lisbonne. Lorsque la première meurt, les deux autres prennent connaissance d’un épisode de son passé : une histoire d’amour et de crime dans une Afrique de film d’aventures.

Films similaires à Tabou

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -