Un Chien andalou

(1928)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 77%
  • 739 notes
  • 3,82 moyenne

Micro-critique star (Airone) :
Airone
(à propos de Un Chien andalou)
Sa note :
Un Chien andalou “ Buñuel et Dali érigent cette fable onirique abusant de notre âme en un vertige surréaliste délirant l'illusion désirante. Tranchant. ” — Airone 10 avril 2015
4 commentaires
  • cath44
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Vertigineuse plongée dans le rébus disloqué du rêve. Buñuel,étonnant chirurgien de l’inconscient,nous ouvre l’œil sur la violence du monde.  ” — cath44 19 janvier 2014
    4 commentaires
  • Airone
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Buñuel et Dali érigent cette fable onirique abusant de notre âme en un vertige surréaliste délirant l'illusion désirante. Tranchant. ” — Airone 10 avril 2015
    4 commentaires
    • Airone
      commentaire modéré Merci beaucoup @BreedBad !
      10 avril 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré très belle MC "psychanalytiquement poétique" ....c'est une belle synthèse des thèmes du film.
      10 avril 2015 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré @cath44 Héhé, merci, j'espérais bien qu'elle t'intéresse ! ;) J'ai d'ailleurs eu du mal à trouver, pas facile de résumer un tel film "fourre-tout" et son incroyable atmosphère, aussi court puisse-t-il pourtant être...
      10 avril 2015 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ L'important n'est pas de comprendre, mais de rêver (David Lynch). Buñuel serait-il le premier "sur-cinéaste" ? Passionnant... ” — DaleCoop 25 mai 2015
    2 commentaires
  • huitetdemi
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Dégoûts et des douleurs voluptueusement trublionesques. ” — huitetdemi 9 août 2013
    1 commentaire
  • elge
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ La liberté artistique est cruelle ou ne sera pas, même 8 ans après, même à 3 heures du matin, ou même 16 ans avant. Au printemps, peut-être. ” — elge 12 mai 2015
    8 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré c'est un poème!
      12 mai 2015 Voir la discussion...
    • Pussycat
      commentaire modéré Très belle Mc, je cherche encore les mots pour poster la mienne mais là comme le souligne Cath ^^ c'est un poème et quel poème :)
      13 mai 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré Et la MC de @elge est en soi un texte surréaliste...de la poésie....
      13 mai 2015 Voir la discussion...
  • miyoori
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ La subjectivité des pensées en un film : Buñuel et Dali s'assemblent pour créer cette oeuvre inclassable où l'étrange est à son paroxysme. ” — miyoori 8 avril 2015
    5 commentaires
    • BreedBad
      commentaire modéré @miyoori On ne peut que lui rendre hommage.
      25 mai 2015 Voir la discussion...
    • miyoori
      commentaire modéré @BreedBad Exactement. Je trouve ça triste que certaines personnes trop étroites d'esprit n'arrivent pas à apprécier le génie de ce film.
      25 mai 2015 Voir la discussion...
    • BreedBad
      commentaire modéré @miyoori J'ignore si c'est de l'étroitesse d'esprit ou non... Après ça reste un court-métrage surréaliste, en noir et blanc, muet... ça peut faire beaucoup pour un public non initié.
      25 mai 2015 Voir la discussion...
  • JoChapeau
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ C'est important, ça a sa beauté, mais ça m'intéresse très peu. ” — JoChapeau 26 juillet 2011
    19 commentaires
    • tchristophe
      commentaire modéré Oui, c'est ça. A la sortie de "El Topo" j'étais assez perdu et complètement perturbé. "Un chien Andalou", lui, je l'ai regardé, mais et c'est assez insultant pour lui, rien ne s'est passé. Et pour rester dans la comparaison avec ce taré de chilien, j'ai trouvé stimulant de chercher un sens au scène de "El topo", pareil pour "La montagne sacrée", même si cela n'est pas toujours possible, puisque effectivement certains plan n'ont réellement aucun sens disons primaire (car ils ont en revanche tous un sens cinématographique). Mais franchement pour "Un chien Andalou", rien. Après j'ai lu des analyses du film qui le présente comme un manifeste de la liberté artistique. Dès le départ donc, le film à une vocation historique, et la collision avec un jugement subjectif est inévitable.

      Pour autant je me refuse à appliquer une approche critique à la Truffaut. Par là, j'entend placer "l'auteur" comme génie intouchable, et considérer la critique négative comme une erreur de jugement, l'auteur, ne pouvant avoir tort. Car, cela serait adopter une approche certes modeste mais aussi hypocrite.

      (J'ai l'impression d'être en train de faire une psychanalise cinématographique).
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
    • ElmerHunter
      commentaire modéré Mmh mmh, intéressant, continuez... ^^
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré Ah oui pardon, j'étais pas bien réveillé ce matin...
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
  • REDACTED
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ La grande force de ce Chien Andalou est de ne jamais se limiter à un vain collage; il énuclée l’œil pour inciter à voir plus profondément. ” — REDACTED 11 septembre 2014
    11 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré oui c'est tout moi.
      11 septembre 2014 Voir la discussion...
    • viking
      commentaire modéré On m'a offert ce dvd et je ne l'ai toujours pas vu à cause des craintes dont tu parles plus haut. Je vais me l'envoyer un de ces jours tiens
      11 septembre 2014 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Oui, je te le conseille vivement. Et ça ne dure que 20 minutes en plus.
      11 septembre 2014 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Buñuel et Dali matérialisent leur image du désir masculin et ses différentes phases œdipiennes, ils livrent une nébuleuse œuvre surréaliste ” — Apocalypse12 4 août 2013
    1 commentaire
  • botruk
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Jonché d'images subversives, qui n'ont de sens que celui qu'on leur donne,Un chien Andalou crée pourtant l'illusion d'un récit. Surréaliste. ” — botruk 5 novembre 2013
    4 commentaires
  • TaoChess
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Le capharnaüm foutraque-turgescent-exanthématique-tragi-comique le plus logique de tous les temps. ” — TaoChess 28 décembre 2013
    1 commentaire
  • Overtime
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Fenêtre sur réaliste ” — Overtime 2 septembre 2016
    1 commentaire
  • georges.b1
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Ouvrant son imaginaire sur des abîmes infinis, un défilé onirique d’images, insolites ou érotiques, répulsives et subversives. Un manifeste! ” — georges.b1 20 avril 2015
    Commenter
  • ReznikAlabama
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Buñuel nous prévient dès le début, il faut aller au-delà de ce que notre œil peut discerner. Fresque surréaliste sexuellement morbide, argh. ” — ReznikAlabama 4 juillet 2014
    1 commentaire
  • kuon
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Au sein d'un univers morbide et malsain, la violence côtoie le désir, le figuré est conjugué au sens propre, et le rêve prend consistance. ” — kuon 13 février 2015
    Commenter
  • lebateausobre
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Buñuel promulgue le cinéma inapaisé, le seul moderne : celui qui vide l’œil puis l'abreuve des images qui séjournaient dans son angle mort. ” — lebateausobre 30 janvier 2016
    1 commentaire
  • adieuauxfilms
    (à propos de Un Chien andalou)
    Un Chien andalou “ De l'occulte et de l'oculaire. ” — adieuauxfilms 5 décembre 2013
    Commenter
  • ElmerHunter
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Un bon coup de rasoir dans l'œil du spectateur de l'époque, Dali et Buñuel ôtent le sens pour offrir au cinéma son manifeste du surréalisme ” — ElmerHunter 25 juillet 2011
    Commenter
  • Hal9000
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Chaque film est un rêve. Certains en sont des milliers rien qu'en quelques plans, surtout aussi dépouillés et dénués de leçons. Hypnotique. ” — Hal9000 27 juillet 2013
    Commenter
  • cnphl
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Mélangeant surréalisme et onirisme, Buñuel et Dali créent un monde étrange et violent issu de leurs rêves qui ne laissera personne de marbre ” — cnphl 20 février 2016
    2 commentaires
  • Sarode22
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Film phare du surréalisme, véritable rêve éveillé, étrange et envoûtant. ” — Sarode22 4 août 2013
    Commenter
  • M_Cinephile
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Une farce dalienne surfaite qui joue la carte de la violence hallucinée. Insectes parasites et pétrissage mammaire noyés dans le flou. ” — M_Cinephile 8 décembre 2015
    7 commentaires
  • SKubrick75
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Buñuel nous fait pénétrer à l'intérieur d'un songe surréaliste schizophrénique, ou la définition du 7e art prend tout son sens. ” — SKubrick75 18 février 2015
    Commenter
  • orloff
    (à propos de Un Chien andalou)
    Un Chien andalou “ ..Chercher des explications à ce délire de zigotos ne vous apprendra rien sur lui..mais sur vous-même.. ” — orloff 29 mars 2016
    4 commentaires
    • orloff
      commentaire modéré @cath44 je n'aime ni ces personnes, ni les traces qu'ils ont laissés mais me suit attelé à chevaucher ce chien andalou, tout de même. Mon ressenti est toujours le même. Je n'en suis pas hermétique, c'est juste que je ne donne pas d'importance aux personnes qui veulent choquer pour exister. Leurs raisons peuvent être des blessures morales, certes mais d'autres universalisent leurs arts dans le beau, pas spécialement consensuel..mais ces Mickaël Youn de l'époque fils à papa, sous perfs monétaire, drogués, haineux se ridiculise face à un Chaplin haut en couleur par ex. Enfin bref, voilà mon exécutoire, mon ressenti sur cette bande. Ce n'est pas mon..dada.. :-)
      29 mars 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @orloff en fait mon commentaire "je ne dirais pas le contraire" concernait "en apprendre sur soi même" Pour ma part, même si ce n'est pas le Bunuel que je préfère, ce film surréaliste m'a intéressé pour ce qu'il m'évoque de la psychanalyse ( il est à voir comme on décode un rêve ...il ne s'agit que de libres associations, d’images et de représentations d'idées , comme un "montage de rêves" qui ouvre sur l'imaginaire en se déjouant des lois de la logique, ou des contradictions ...une nouvelle façon de voir le monde comme dit Breton ...
      29 mars 2016 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré oui, j'avais saisi ton com. D'ailleurs j'avais pris le temps de lire ton argumentaire, ton rapport à cette oeuvre. Ce mouvement dadaïste notamment..grrr. Pour me situer, ma sensibilité artistique se rapprocherait plus de Modigliani que Picasso..
      29 mars 2016 Voir la discussion...
  • hugues.derolez
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Beau et laid à la fois, le film transpose le programme surréaliste à (l'im)perfection et tente de renouveler les codes cinématographiques. ” — hugues.derolez 26 juillet 2011
    4 commentaires
    • hugues.derolez
      commentaire modéré Ca marchait bien sur moi aussi à cet âge là mais je ne l'ai pas revu depuis longtemps. Je crois que Le Sang d'un poète m'a plus marqué sur le long terme (et ça y ressemble beaucoup).
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
    • W.C
      commentaire modéré Je crois que c'est un film qui déblaye des trucs à gros coups de caméra, une sorte de dépucelage cinématographique, un passage obligé qui te sort de la caverne platonicienne, tout ça. J'ai pas revu non plus Un Chien Andalou depuis longtemps et je suis d'accord pour le Sang d'un poète.
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
    • hugues.derolez
      commentaire modéré Il y a de ça oui ; de ce fait, est-ce que le film supporte une énième vision ? Je ne suis pas sûr d'y réapprendre grand chose. Il fait partie de ce genre de grands classiques froids, hyper théoriques, matriciels, qui marquent l'histoire mais qui restent un peu enfermés dans leurs époques respectives et me touchent de moins en moins (comme, par exemple, L'Homme à la caméra, que je ne supporte pas, et à l'inverse des films de Murnau).
      26 juillet 2011 Voir la discussion...
  • hbbk
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Chaque fois que je pense à ce film j'ai mal aux yeux... et pourtant... ” — hbbk 20 mars 2015
    Commenter
  • elfesansarc
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Ouverture de film cultisme, ouverture dans un rêve qui n'appartient qu'à ces deux génies de l'irréel. Fantastique... ” — elfesansarc 1 septembre 2014
    2 commentaires
  • Arthuro29
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Le court-métrage n'est qu'une expression d'émotions disait Buñuel.Un Chien andalou est comme une démence d'un tableau bizarre de Dalí. ” — Arthuro29 17 août 2016
    2 commentaires
  • Polo42
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Un quart d'heure d'oeuvre de Dali sur une musique de Wagner transposées à l'écran par Bunuel. Tout connement :) ” — Polo42 1 août 2014
    Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de Un Chien andalou)
    Sa note :
    Un Chien andalou “ Devenu rébus assez stimulant, l'essai surréaliste de la paire Dali/Buñuel n'a plus l'impact vertigineux qu'il pouvait provoquer à sa sortie. ” — CyberSpace 9 mars 2015
    Commenter

Casting de Un Chien andalou

Infos sur Un Chien andalou

Réalisé par Luis Buñuel
Écrit par Salvador Dalí


France - 0h16 - Film fantastique, Drame
Titre original : Un Chien Andalou
Sortie le 6 juin 1929

Synopsis

Tout commence sur un balcon où un homme aiguise un rasoir... La suite est une série de métamorphoses surréalistes. Un homme sectionne l'oeil d'une jeune fille. Un nuage passe devant la lune. Huit ans après. Un cycliste tombe accidenté dans la rue. La jeune fille lui porte secours et l'embrasse...

Films similaires à Un Chien andalou

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -