Dark City
(1998)
un film de
Satisfaction communauté 77%
Dark City

Dark City

(1998)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 77%
  • 757 notes
  • 228 veulent le voir

Micro-critique star (Ariane92) :
Ariane92
(à propos de Dark City)
Sa note :
Dark City “ Dark SF originale où les souvenirs fragmentés, parcelles d'humanité, se perdent dans une ville sombre et labyrinthique. Un film à implanter. ” — Ariane92 20 août 2015
2 commentaires
  • LaKinopitheque
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ La ville se meut ou la mémoire joue des tours. Enfermé dans un Hopper ou coincé dans un Lovecraft. Et puis cette fille au bout sur la jetée. ” — LaKinopitheque 18 mars 2018
    14 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Bosco pour précision, l'article n'est pas de moi (mais bien sur notre blog) :D
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Bosco Je comprends donc que je ne te convaincrai pas ;) tant pis. Ceci dit je ne te suis pas sur ton classement par catégories. Je ne crois pas que Spielberg ait eu moins à dire sur IA ou Ready Player que Scott et son Alien ou même Blade...
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Alan_Smithee
      commentaire modéré @LaKinopitheque Super l'article ! Tu parles de l'influence des comics, moi j'y ai plutôt vu l'influence de la BD franco-belge et notamment Les Citées Obscures (soit... Dark Cities dans la langue de Shakespeare !) de Schuiten et Peeters. Une saga centrée sur la verticalité de ces gigantesques fourmilières humaines. On pourrait également évoquer l'influence du manga, notamment Akira d'Otomo, pour le final du film.
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ En voulant découvrir les secrets de l'âme humaine des créatures proche de l'expressionnisme allemand, ont créés un Golem. Où est l'âme ? ” — bredele 23 janvier 2016
    20 commentaires
    • Bosco
      commentaire modéré @bredele Restons dans l'unité. :-)
      24 septembre 2018 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Bosco pourquoi cours de récréation ?
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @LaKinopitheque Parce que Dark City, comme je l'indique dans ma MC, me paraît porter une métaphysique de carton-pâte reflétée par une esthétique Disney-landesque.assombrie à gros coups de fusains gras (puisque la craie noire cela n'existe pas...) très éloignée des arrières-plans spirituels que je prête à Lovecraft (ou à Dick d'ailleurs). Quant à Meyrink, c'est encore une autre univers dont Alex Poyas se tient très éloigné (je sais bien les emprunts que les expressionnistes allemands ont fait à ce dernier). Certes, il semble bien qu'il cite...
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
  • Ariane92
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Dark SF originale où les souvenirs fragmentés, parcelles d'humanité, se perdent dans une ville sombre et labyrinthique. Un film à implanter. ” — Ariane92 20 août 2015
    2 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré J'avais beaucoup aimé ce film à l'époque. Sa société secrète, ses conspirations pas loin de la paranoïa labyrinthique d'une âme en perdition. Belle MC chère double. :)
      20 août 2015 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby Merci ;) oui sans doute qu'à l'époque (avant Matrix) ça paraissait encore plus impressionant ^^
      20 août 2015 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Mixant bastons homériques, romantisme d'hollywood, esthétisme futuriste noire hommage à l'expressionnisme Allemand, Dark City où le SF culte ” — Joe_Shelby 30 avril 2015
    7 commentaires
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby oui bien sur, ça suffit pas, mais ça aide quand même un peu ;)
      20 août 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 ça dépend du traitement du film. Si tu n'as jamais eu l'occasion de regarder un film de Tarkovski je te conseille Stalker ou Solaris ( les + abordables) , ce sont des chefs d'oeuvre de SF avec peu ou pas d'effets spéciaux ;) Matrix était bien si il s'était suffit à lui même (Bonne représentation de l'allégorie de la Caverne de Platon) mais les suites étaient dispensables.
      20 août 2015 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby Non pas vu, je les chercherai à l'occasion ;) Oui les suites sont pas tops mais le premier vaut le coup ^^
      20 août 2015 Voir la discussion...
  • vincelluelles
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Un thriller de SF fascinant à l'atmosphère sombre et suffocante. Très bon casting pour ce film original et ambitieux. ” — vincelluelles 17 juillet 2013
    Commenter
  • Martini08
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Tel un néo "Blade Runner", "Dark City" questionne le concept même de réalité avec une intelligence que n'aurait pas renié Baudrillard. ” — Martini08 1 octobre 2016
    3 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré J'avais invoqué Barthes à propos de Pontypool, alors Baudrillard chez Proyas, ça me plaît.
      1 octobre 2016 Voir la discussion...
    • Martini08
      commentaire modéré @zephsk Je ne connaissais pas Baudrillard avant l'année dernière, lorsqu'un ami me l'a fait découvrir à l'occasion de la sortie de "Hacker" de Mann, dressant des parallèles entre le film et les théories de Baudrillard. Avant d'enchaîner sur "Matrix". Et c'est effectivement très intéressant et terrifiant quelque part. Je ne connais en revanche pas du tout Barthes ni Pontypool, je vais donc m'y pencher.^^
      1 octobre 2016 Voir la discussion...
    • AddisonM
      commentaire modéré Laissez Baudrillard tranquille.
      1 octobre 2016 Voir la discussion...
  • ProfilSupprime
    (à propos de Dark City)
    Dark City “ Alex Proyas et Dark City, Thriller et Science-Fiction, Ficelé et Riche, Puissant et Substantiel. ” — ProfilSupprime 22 septembre 2016
    9 commentaires
    • Sleeper
      commentaire modéré @Overtime joe va t'expliquer quand il aura retrouvé son souffle :)
      22 septembre 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Sleeper @Overtime L'homme et Drakkar Noir, Homme de force et Insolent, Charmeur qui peut compter sur sa séduction naturelle.
      22 septembre 2016 Voir la discussion...
    • fancine
      commentaire modéré @Overtime Pourquoi tu m'en veux à ce point je t'ai fait quoi?
      22 septembre 2016 Voir la discussion...
  • 3615_CH
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Jennifer Connely, sa robe à fleurs, face à la mer: illusion de lumière dans la ville mécanisée. Sommet de SF et de poésie incontournable ” — 3615_CH 26 février 2015
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Thriller onirique‚ fantaisie démoniaque aux décors éblouissants et à l’intrigue envoûtante‚ allant de Murnau à Lang‚ de Kafka à Orwell ! ” — georges.b1 8 juin 2018
    Commenter
  • j_lepavous
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Une pépite SF sombre et oppressante, jalonnée d'éclairs de génie nommés syntonisation, implants de souvenirs et John Murdoch. ” — j_lepavous 2 septembre 2013
    2 commentaires
  • Bosco
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Semblable à certaines attractions de fête foraine, ce film plaira à ceux qui aiment frissonner en poussant les portes qui mènent au "néant". ” — Bosco 13 janvier 2018
    7 commentaires
    • Alan_Smithee
      commentaire modéré @Bosco À l'instar des Caro et Jeunet et autres Wachowski auquel on pourrait le rattacher (mais ses influences sont plutôt américaines), Proyas fait parti de ce que j'appelle, des techniciens de surface. Des cinéastes à la culture pop-patchwork issus généralement du clip et de la pub, à l'imagerie ultra-léchée... souvent proche du léche-vitrine. À la différence que chez les noms pré-cités, je ne doute pas de leur sincérité. À défaut d'incarner, ce sont des formalistes qui font dans l'ornementation amourachée. Recoupé avec l'esthétique du cinéma de genre US des 90's, je trouve que ces enfants de la pub, avec leurs défauts, parlent de leur génération quelque part. Cette vacuité pop, tantôt écrasée tantôt érigée, relève d'un héritage colossal, et pas seulement cinématographique, qui se transmet logiquement par le biais de la citation, de l'hommage, de l'allusion. L'enfance d'un âge pop en somme. Ce qui fait dire à des gens comme Tarantino qu'il souhaite s'éloigner des modèles Ford, Hitch ou Lang au profit d'un Tony Scott ou des séries TV de samurais japonaises 70's par exemple... Une page se tourne, mais la Vérité est plurielle. Des gens comme Guy Maddin ou les frères Coen recyclent allègrement le mythe du cinéma et leurs films n'en sont pas moins très actuels ! Et moi aussi j'aime bien discuter avec toi ! Tes interventions ironiques au fil des MC me font toujours beaucoup rire ! Dernière en date : le Climax de Noé où "il bouscule" dixit les critiques qui "ne prennent pas souvent le métro" ! Très bon tout ça ! Ne change rien ! ;-)
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré @Bosco @Alan_Smithee ON va tous se retrouver autour de cette superbe remarque fédératrice !
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @Alan_Smithee @LaKinopitheque Je ne voudrais pas fêler ce précieux et fragile sentiment de fédération,mais je dois dire qu'il est vrai que j'apprécie par dessus tout les auteurs qui créent leur propre univers jusque dans le moindre détail, qui fondent une oeuvre en développant pour chaque film (du moins ceux de leurs films qui deviendront des chefs d’œuvres) une esthétique appropriée et unique. Ainsi en va-t-il dans les films cités plus haut de Tarkovski, Kubrick et Ridley Scott. (Ce qui du reste n'empêchera pas, bien au contraire, d'autres artistes de reprendre et de reproduire ces univers, de les citer, d'en faire des codes -au moins de référencements- pour ensuite de les subvertir, les "transcender" - on connaît la mécanique et le rhétorique "critique" qui l'accompagne ! Mais je comprends que l'on aime les films culture pop, citationnels, "subversifs" et postmodernes (pour parler comme Baudrillard) souvent éblouissants d'inventivité et,de virtuosité narrative.Ce sont des films comme l'on dit alors "très jouissifs". J'y prends régulièrement mes "plaisirs coupables". Il y a une grande variété de plaisirs dans ce monde -fort heureusement !. Mais si la vérité est plurielle comme les plaisirs ont divers, ils ne sont pas tous, les uns et les autre, chacun dans leur ordre, de même niveau. L'art qui mérite ce nom ne mélange jamais; il invente, rapproche et distingue. (Il me semble qu'ici, dans ce qui ressemble beaucoup à une tirade didactique au final de style sec et péremptoire, je ne fais plus preuve de beaucoup d'ironie ! ;-)
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Avec The Crow, seul film réellement intéressant de Proyas qui n'a ensuite fait que plonger. Dark City ou l'archétype de diamant maudit... ” — DaleCoop 19 avril 2016
    1 commentaire
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Les aléas d'un succès sur grand écran... Peut-être le film a-t-il été trop peu promu à cette époque. Mais cet échec commercial a quelque chose à voir avec lla suite de la carrière.
      18 mars 2018 Voir la discussion...
  • Ju_
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ A travers un film de SF sombre et ambitieux, Dark City s'attaque à des thématiques complexes sur ce qui fait de nous des Humains. ” — Ju_ 13 février 2015
    Commenter
  • MathMurdock
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Une mise en scène somptueuse et des décors sublimes pour ce thriller SF très original ! ” — MathMurdock 28 mars 2017
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Très grand film de SF très sous estimé dans la veine de Blade Runner avec surtout une belle reflexion sur l'âme et les sentiments. Sublime. ” — TrueCine 6 avril 2014
    Commenter
  • Suzanneastic
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Excellent thriller fantastique, aussi sombre que son titre. Belle écriture, bel univers, belle photographie, belles idées. Magistral.  ” — Suzanneastic 8 juillet 2013
    Commenter
  • Kashflow
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Superbe film noir de SF au casting parfait, Dark City étonne et nous perd dans ses rues mouvantes. Director's Cut à favoriser. ” — Kashflow 31 mai 2014
    3 commentaires
    • holow
      commentaire modéré Le director's cut apporte vraiment quelque chose ?
      7 juillet 2014 Voir la discussion...
    • Kashflow
      commentaire modéré Oui ! En gros, certaines scènes sont étendues sans que cela ressente sur le rythme du film et permet de vivre plus intensément l'architecture et l'ambiance de cette ville. Mais surtout, il n'y a pas d'exposition au début de la part de Kiefer Sutherland. On est direct dans l'action et ça accentue encore plus le côté film noir et claustrophobique.
      7 juillet 2014 Voir la discussion...
    • holow
      commentaire modéré @Kashflow Ah ok ben faudra que je songe à le voir en version director's cut alors ! Il est déjà tellement bien !
      7 juillet 2014 Voir la discussion...
  • juliendg
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ L'ensemble est un peu foireux, mais le charme de série B de ce bâtard noir/SF le rend finalement irrésistible, malgré sa fin grand-guignol. ” — juliendg 4 juin 2011
    3 commentaires
    • Goran
      commentaire modéré L'idée générale est couillue, j'aime bien l'ampleur de cette fin grand-guignol justement, mais l'ensemble, scénario, jeu d'acteurs, mise en scène, est trop foireux. Finalement trop "série B" pour moi.
      19 juillet 2011 Voir la discussion...
    • juliendg
      commentaire modéré Tu ne sauverais même pas Jennifer Connelly chez les acteurs ? Par contre pour la mise en scène je ne te suis pas : les effets spéciaux sont bancals faute de budget, mais tant qu'il reste dans son esthétique de neo-noir je trouve que Proyas fait des merveilles (comme avec The Crow en fait)
      19 juillet 2011 Voir la discussion...
    • Goran
      commentaire modéré Bof, elle ne m'a pas plus ému que ça. Par contre j'aime bien William Hurt, mais je trouve son personnage sous-exploité. En effet les effets spéciaux sont un élément qui m'empêchent de plonger dans le film, mais la réunion secrète dans les sous-sols de la ville en sont clairement un autre. Ça manque cruellement d'inspiration. Bref, une petite déception pour ce film vers lequel ta micro-critique m'avait porté. Pas vu The Crow, y'a des chances que je tente.
      19 juillet 2011 Voir la discussion...
  • Tuskenman
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Petite perle de SF, beau clin d’œil à Metropolis. Quand le pouvoir de l’individu est d’être l’horloger de sa société et non l’inverse. ” — Tuskenman 21 février 2018
    Commenter
  • lion69
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Ambiance rétro futuriste,D.City nous plonge dans une odyssée ténébreuse,une quête d'identité ou les souvenirs interrogent .Casting/photo top ” — lion69 13 février 2016
    Commenter
  • votcastor
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Un film qui s'inscrit dans les univers de Terry Gilliam ou Jeunet & Caro et qui sent bon le cinéma de genre de cette époque. ” — votcastor 29 mai 2018
    Commenter
  • Cladthom
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ J'aurais toujours une grosse affection pour Dark City, en 1998 quelle grosse claque. Il regroupait tout ce que j'aimais dans le genre. ” — Cladthom 11 janvier 2014
    Commenter
  • sylarn
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Les ombres de George Orwell & de Fritz Lang imprègnent cette pépite de SF aux script & atmosphère captivants.Le meilleur film d'Alex Proyas. ” — sylarn 30 décembre 2017
    Commenter
  • Orangema
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Ces Prométhées pré-matrixien s’enivrent de leurs obsessions pour l'harmonisation d'un décor factice d’où la réalité tente de s'échapper. ” — Orangema 29 avril 2018
    Commenter
  • Mugiwara
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Film de S.F sombre et original. Au delà du casting savoureux, Dark City possède une tension narrative qui va crescendo. Ville irréelle !!! ” — Mugiwara 18 juillet 2015
    Commenter
  • Captain_Zissou
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Un grand film de science-fiction à réhabiliter malgré la déliquescence de son auteur par la suite. ” — Captain_Zissou 21 juillet 2015
    Commenter
  • tyler0259
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Film qui n'a pas pris une ride ! sombre ! de la très bonne science fiction ! :p  ” — tyler0259 16 juillet 2011
    Commenter
  • JKDZ29
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Quand la métaphysique rencontre la science-fiction dans une dystopie haletante, nous plongeons dans un spectaculaire vertige. ” — JKDZ29 12 juin 2018
    Commenter
  • holow
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Ce thriller SF transfiguré par sa photographie est une oeuvre sombre et viscérale... Une quête labyrinthique vers la lumière de la vérité ! ” — holow 14 janvier 2014
    Commenter
  • olivierb
    (à propos de Dark City)
    Sa note :
    Dark City “ Ode futuriste à l'âme humaine et à la singularité ! Dark City nous plonge dans une expérience labyrinthique oppressante et fascinante ! ” — olivierb 2 octobre 2015
    Commenter

Casting de Dark City

Infos sur Dark City

Réalisé par Alex Proyas

Australie, États-Unis - 1h37 - Film de SF, Polar, Film fantastique
Sortie le 20 mai 1998

Synopsis

Se réveillant sans aucun souvenir dans une chambre d'hôtel impersonnelle, John Murdoch découvre bientôt qu'il est recherché pour une série de meurtres sadiques. Traqué par l'inspecteur Bumstead, il cherche à retrouver la mémoire et ainsi comprendre qui il est. Il s'enfonce dans un labyrinthe mystérieux où il croise des créatures douées de pouvoirs effrayants. Grâce au docteur Schreber, Murdoch réussit à se remémorer certains détails de son passé trouble.

Films similaires à Dark City

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -