U Télérama aime passionnément
Le Ruban blanc
(2009)
un film de
Télérama aime passionnément U
Satisfaction communauté 69%
Le Ruban blanc Bande-annonce

Le Ruban blanc

(2009)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 69%
  • 845 notes
  • 322 veulent le voir

Micro-critique star (REDACTED) :
REDACTED
(à propos de Le Ruban blanc)
Sa note :
Le Ruban blanc “ La malédiction selon Haneke, c'est le hors-champ de la petite maison dans la prairie. Les couettes sont rigides et les culottes tombent. ” — REDACTED 6 septembre 2013
Commenter
  • REDACTED
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ La malédiction selon Haneke, c'est le hors-champ de la petite maison dans la prairie. Les couettes sont rigides et les culottes tombent. ” — REDACTED 6 septembre 2013
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Michael Haneke, grand cinéaste de l'invisible. Frustration du regard pour mieux en capter l'essence et faire naître l'œil du mal. ” — Nathanlemec 4 février 2014
    10 commentaires
  • itachi
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Au printemps d'une vie pleine de promesses, la pédagogie noire déchire le Ruban blanc afin d'inséminer le monde de sa terreur raide, sombre. ” — itachi 22 octobre 2014
    12 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré @cath44 : merci cath !! Je préfère oublier l'ancienne, une erreur de jeunesse sûrement :) depuis j'ai grandi !
      22 octobre 2014 Voir la discussion...
    • Nathanlemec
      commentaire modéré @cath44 merci j'en avais un peu marre de Gene.
      22 octobre 2014 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Nathanlemec peut être qu'un de ces jours, j'oserais changer aussi... @itachi on grandit tous ....je trouve cela bien de pouvoir revenir ainsi sur ce qu'on a pensé un jour, et qui avec le temps évolue autrement ....
      22 octobre 2014 Voir la discussion...
  • fancine
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Je profite de ce chef d'oeuvre pour vous dire d’arrêter de coller des pouces rouges sans justification wallah c'est chiant un peu. ” — fancine 1 octobre 2015
    14 commentaires
  • wham1978
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Haneke n'a pas de coeur, mais quel regard. Il dissèque les âmes de manière aussi glaçante que son noir et blanc est précis. ” — wham1978 4 juin 2013
    1 commentaire
    • Lusz
      commentaire modéré J'ai rien compris à ce film.... Et qu'est ce que je me suis ennuyée ! Par contre, c'est vrai les images sont belles
      5 février 2014 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ L'eblouissement de ce noir et blanc, la pureté qu'il dégage ne nous fait pas oublier la noirceur des âmes. ” — bredele 9 mars 2015
    Commenter
  • louetdad
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Les images d'Haneke ont ici la beauté du diable.Si certaines scènes sont d'une cruauté insoutenable le propos est d'une intelligence rare.  ” — louetdad 12 avril 2013
    4 commentaires
  • QuarterPounder
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Pureté teintée de noirceur, à travers une peur masquée naissante, Haneke exhibe le mal humain par une puissance quasi mystique. Terrifiant. ” — QuarterPounder 6 avril 2014
    Commenter
  • Attrianera
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Un des meilleurs films sur la perversité et le sadisme.Terrifiant. La couleur est dispensable, la violence remplit l'image, elle est partout ” — Attrianera 13 septembre 2015
    1 commentaire
    • jean_pierre
      commentaire modéré C'est justement parce que la violence est partout qu'il n'a pas besoin des mille batons colorés du maquillage. Haneke est un cinéaste de l'absolu nudité.
      23 mars 2017 Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Labourant les hors-champs des théodicées incoercibles, Le Ruban blanc obombre le dogme luthérien en révélant de l'âme la noirceur utérine. ” — CinemAtrium 3 mars 2016
    6 commentaires
  • Anna_K
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Réquisitoire glaçant contre le protestantisme et l'obscurantisme des campagnes qui flétrissent les âmes.L'instituteur comme ultime recours ? ” — Anna_K 21 juin 2015
    1 commentaire
    • bredele
      commentaire modéré J'adore ce film, j'y pense souvent et pourtant je n'avais pas pensé à l'instituteur comme ultime recours. C'est simple et tellement vrai.
      21 juin 2015 Voir la discussion...
  • Springbank
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Chez Haneke, le silence est lourd comme le plomb. Seule la palme est d'or. ” — Springbank 7 juin 2015
    2 commentaires
    • Springbank
      commentaire modéré @jackymorry Voilà là on sent un peu de stratégie pour récupérer des abonnements. Mais la lêche non plus, ça marche pas. Bon et à partir de maintenant je ne te réponds plus, assez perdu de temps.
      7 juin 2015 Voir la discussion...
    • miyoori
      commentaire modéré @Springbank Bouuuuuuum !!!
      8 juin 2015 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Grand film de Haneke, qui dépeint par le hors -champ et la nuance de noir et blanc, la montée de la rancoeur de la jeunesse Allemande. ” — Joe_Shelby 29 mars 2015
    Commenter
  • moloch
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Un noir et blanc glaçant qui fait résonner l’insidieuse montée du mal – à chaque coin de rue, l’innocence trébuche. ” — moloch 27 mars 2015
    2 commentaires
  • greg_movies
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Un Noir et blanc sublime pour une histoire effrayante dans un univers oppressant et rigoriste. Sobriété, simplicité et justesse.  ” — greg_movies 16 mai 2013
    Commenter
  • Pussycat
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ D'une innocence pervertie, le RB brode un camée de gris puis un noir sépulcral d'où surgit un blanc désolant. L'ineffable est sous nos yeux. ” — Pussycat 13 avril 2015
    Commenter
  • Thomaschry
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Chronique d'une génération sacrifiée. Le mal est là, mais toujours hors-champ. Leçon de mise-en-scène. Un film qui questionne sans répondre. ” — Thomaschry 1 mai 2012
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ M.H cherche l'origine du mal dans tous ses films, dans l'enfance, dans la froideur angoissante des adultes, la brisure est là, toujours là!  ” — georges.b1 12 février 2013
    Commenter
  • IMtheRookie
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ La vacuité du cinéma d'Haneke ne mérite pas la couleur. ” — IMtheRookie 13 septembre 2011
    9 commentaires
    • IMtheRookie
      commentaire modéré J'ai rarement eu autant l'impression de n'avoir RIEN vu qu'après Le Ruban blanc. Le regard clinique permet de capter de belles images, mais pas le début d'une idée ou d'une émotion. Finalement on en revient à la méditation bouddhiste...
      14 septembre 2011 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré Il y a quand même l'idée d'un rigorisme oppressant qui corsète les corps et les âmes, préfigurant in fine le déferlement de haine et de violence à l'aube de la 2ème guerre mondiale... Non ?
      14 septembre 2011 Voir la discussion...
    • zigzagtouch
      commentaire modéré @zephsk oui et c'est véritablement là (il faut savoir être patient) où le film devient vertigineux!
      16 septembre 2011 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Un film étrange et pesant dénonçant tous les terrorismes. Angoissants regards des enfants qui m'évoquent "le village des damnés"  ” — cath44 1 juin 2013
    Commenter
  • nicolas5068
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Haneke est maître dans l'art du blanc en tout circontance. Les mystères se dévoilent mais jamais ne s'exibent. ” — nicolas5068 28 avril 2014
    3 commentaires
  • Geemushi
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Tout est dans le non-dit, la frustration, la retenue, l'abstinence, mais c'est très puissant. ” — Geemushi 29 avril 2012
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Le Village des Damnés. Aux origines du Mal. ” — Torrebenn 6 septembre 2012
    2 commentaires
  • hugo
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Haneke revisite le whodunit en le plongeant dans un climat glacial d'avant-guerre, souligné par un superbe noir et blanc. ” — hugo 27 septembre 2016
    Commenter
  • Cinemaniac
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Le châtiment réservé aux spectateurs est à l'image du film : lent, douloureux et pénible. De quoi rendre sceptique les puristes d'Haneke. ” — Cinemaniac 16 septembre 2016
    5 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @Cinemaniac je l'ai vu 3 fois et je suis toujours scotchée. Pour moi, c'est le plus beau film de ces dernières années.
      16 septembre 2016 Voir la discussion...
    • Cinemaniac
      commentaire modéré @bredele C'est vrai qu'esthétiquement je n'ai absolument rien à lui reprocher. C'est indéniablement somptueux dans la forme alors que le fond est d'une cruauté déconcertante. Seulement voilà, je trouve qu'Haneke a tellement poussé ses obsessions du hors-champ, des non-dits, de la lenteur que je suis resté sur le côté pendant 2h20.

      Et j'adore Michael Haneke encore une fois. Amour est un des plus beaux films que j'ai vu de ma vie et je pèse mes mots. Idem pour Funny Games !
      16 septembre 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Cinemaniac laisse passer un peu de temps et tente de le revoir.
      16 septembre 2016 Voir la discussion...
  • Cladthom
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Haneke est vraiment fort, saisir un basculement, une fin d'époque par des détails du quotidien, il s'en dégage une étrangeté savoureuse. ” — Cladthom 8 décembre 2011
    Commenter
  • ReznikAlabama
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ On a toujours envie de se pendre à la fin d'un film d'Haneke ? Dois-je me mettre sous anti-dépresseur si je souhaite continuer sa filmo ? ” — ReznikAlabama 8 janvier 2018
    5 commentaires
    • ReznikAlabama
      commentaire modéré Bon, je vais sans doute pas me plonger dans sa filmographie. Je ne suis pas spécialement un adepte d'un cinéma d'allégresse et bienveillant, mais autant de misanthropie, j'ai du mal...
      25 janvier 2018 Voir la discussion...
    • johannielesieur
      commentaire modéré @Toams Je ne prétends pas le contraire, c'est un cinéaste qui aime "choquer", aller à contre courant des bonnes moeurs, parfois c'est bien amené, parfois c'est lourdaud. Ce que vous considérez comme de la "torture systématique", pour vous vaine, je la vois comme une diversité cinématographique. Et il est clair que le Ruban Blanc n'est pas un film "soft", et ce n'est pas du tout là où Haneke voudrait en venir qui importe, mais comment il s'y prend pour "secouer le spectateur". On ne peut pas lui reprocher cela, même si on aime pas le cinéaste.
      27 janvier 2018 Voir la discussion...
    • Toams
      commentaire modéré @johannielesieur Si, bien sûr qu'on peut le lui reprocher, tout geste de cinéaste l'engage envers ses spectateurs. S'il préfère continuer à les étouffer et à les frapper jusqu'aux portes de la mort (Amour), et même ressusciter les criminels lorsqu'ils meurent avant d'achever leurs sévices (Funny Games), libre à lui...mais au bout d'un moment, lorsqu'il n'a rien d'autre à dire que "regardez bien comme la violence est insoutenable, et l'humanité mauvaise puisqu'il la laisse se déployer dans tous les contextes possibles", je reste plus que sceptique quant à sa vision du cinéma, et par extension, de la vie. Au bout de 12 films, observer que la seule obsession d'un cinéaste est la perversité humaine est un peu triste je trouve. Et ce qui l'est encore plus, c'est de voir combien le public de festivaliers redemande ad nauseam des coups de bâton, auprès de lui et de ses disciples (Michel Franco & compagnie), qui continuent de récolter les lauriers en filmant des gens qui agonisent en plan fixe...aucune subversion là-dedans, on a compris depuis dix ans de quoi il retournait.
      28 janvier 2018 Voir la discussion...
  • ChristopheNarbonne
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Le Ruban blanc “ Un film formellement somptueux, dont le dépouillement narratif met subtilement à nu l'âme de ses personnages tourmentés. ” — ChristopheNarbonne 12 février 2013
    Commenter
  • Thomas44
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Beau et terrifiant portrait d'une communauté pleine d’innocence, figée dans la tradition. Haneke nous fait découvrir les origines du mal. ” — Thomas44 1 juin 2013
    Commenter
  • juliendg
    (à propos de Le Ruban blanc)
    Sa note :
    Le Ruban blanc “ Sobre. Joli. Et bien joué avec ça. Mais c'est tellement chiant qu'on a encore plus envie de mourir que n'importe lequel de ses personnages. ” — juliendg 20 juin 2011
    1 commentaire
    • IsabelleMbc
      commentaire modéré Tu ne me donnes pas envie de voir mon 16ème film de la liste là!
      11 août 2011 Voir la discussion...

Casting de Le Ruban blanc

Infos sur Le Ruban blanc

Réalisé par Michael Haneke
Écrit par Michael Haneke


Autriche, France, Allemagne, Italie - 2h24 - Drame
Titre original : Das Weiße Band - Eine deutsche Kindergeschichte
Sortie le 21 octobre 2009
Palme d'Or au Festival de Cannes 2009

Synopsis

Un village protestant de l'Allemagne du Nord à la veille de la Première Guerre mondiale (1913/1914). L'histoire d'enfants et d'adolescents d'une chorale dirigée par l'instituteur du village et celle de leurs familles : le baron, le régisseur du domaine, le pasteur, le médecin, la sage-femme, les paysans... D'étranges accidents surviennent et prennent peu à peu le caractère d'un rituel punitif. Qui se cache derrière tout cela ?

Films similaires à Le Ruban blanc

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -