U Télérama aime passionnément
Satisfaction communauté 86%
Les Oiseaux Bande-annonce

Les Oiseaux

(1963)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 86%
  • 2567 notes
  • 384 veulent le voir

Micro-critique star (dr-jaws) :
dr-jaws
Sa note :
“ Angry Birds © ” — dr-jaws 27 juin 2013
33 commentaires
  • dr-jaws
    Sa note :
    “ Angry Birds © ” — dr-jaws 27 juin 2013
    33 commentaires
  • ginlange
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Pilier de la peur s'imprimant durablement dans nos cœurs. Au dessus des regards, la sourde menace. Derrière les portes, la sombre angoisse. ” — ginlange 30 avril 2017
    39 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @juliano3169 Acrophobes Peur du vide ( Vertigo) , Aérodromophobies peur des avions , Agoraphobies, Peur des espaces vides ( la mort aux trousses) peur des espaces clos (douche) , peur du sang , peur du rouge (pas de printemps pour Marnie) et peur des oiseaux (les oiseaux )
      30 avril 2017 Voir la discussion...
    • _Steve_
      commentaire modéré @cath44 pour revenir aux oiseaux je te confirme que les mouettes peuvent être effrayantes... Plus petit en me promenant avec mes parents en bord de mer on était arrivé dans un coin avec plein de goélands (ce qui est à priori plutôt "banal")... Puis ils se sont mis à piquer du nez sur nous, on avait fini par courir en agitant des bâtons au-dessus de nos têtes avant de comprendre qu'on était sûrement passé par inadvertance un peu trop près de leurs nids... Glorieux souvenir de famille ^^
      30 avril 2017 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @cath44 Ah oui c'est plus simple comme ça. J'imaginais bien qu'il y'aurait du Vertigo là-dedans.
      30 avril 2017 Voir la discussion...
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Hitchcock effleure de ses ailes le fantastique, où jamais l'inconnu permanent n'a été aussi terrifiant et influent sur le sublime découpage. ” — MaxLaMenace_89 18 décembre 2013
    10 commentaires
  • sudroxaz
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Douze ans avant Spielberg, Hitchcock filme la nature qui se déchaîne. Apocalypse irrationnelle dans un silence angoissant aux paroxysme!  ” — sudroxaz 3 février 2014
    2 commentaires
    • Gueule_DAnge_PLP
      commentaire modéré Les Animaux ne sont pas la nature, des outils, pas plus que les femmes ne sont la cuisine, etc. Les Animaux sont des Êtres, non de la matière. Mais c'est bien, ce film, du genre "fantastique" comme "Jurassic Park".
      18 octobre 2015 Voir la discussion...
    • sudroxaz
      commentaire modéré @Gueule_DAnge_PLP Pour moi la nature est justement constituée de la biodiversité (faune et flore) et de la "géodiversité" (la matière comme tu l'appelles: eau, air, terre, feu voire même plasmas si on veut être exhaustif). La nature n'est pas que matière et bien heureusement qu'on a nos abeilles, oiseaux, poisons, plantes et arbres (vivants eux aussi!)... La nature qui se déchaine n'est donc pas forcément un tsunami, éruption, séisme...
      28 octobre 2015 Voir la discussion...
  • Metaju
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Soit c'est un documentaire prouvant que les oiseaux sont nos ennemis, soit c'est l'un des rares films véritablement fantastiques. ” — Metaju 3 octobre 2015
    23 commentaires
  • huitetdemi
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Hitchcock, en démiurge, accable et manipule ses personnages. La peur est primitive, le châtiment ornitho-apocalyptique. ” — huitetdemi 2 août 2011
    6 commentaires
    • georges.b1
      commentaire modéré Oui, je parlais d'un point de vue technique, on ferait sûrement mieux aujourd'hui mais ce côté artisanal me plaît bien, c'est vrai que ce qui frappe surtout dans ce film c'est le côté humain (les visages de Tippi Hedren et de Rod Taylor, je les ais encore en tête) et surtout sa plastique, l'étendue des oiseaux sur les fils électriques, ça reste terrifiant et ça n'a rien à voir avec le progrès technique!
      3 août 2011 Voir la discussion...
    • IMtheRookie
      commentaire modéré Je parlais d'un vieillissement technique des transparences qui sont extrêmement fragiles pour l'œil d'aujourd'hui, on n'y croit pas du tout. Mais je dirais ça aussi de beaucoup de plans truqués en images de synthèses des dernières années.

      Heureusement, comme dit @georges.b1 certains plans comme les oiseaux sur les fils électriques restent encore très efficaces.

      Globalement je suis toujours un peu gêné par les films qui font des choix techniques périssables, je préfère quand l'illusion est parfaite. Ou alors compensé par du style (au hasard le sang des films de Dario Argento).
      3 août 2011 Voir la discussion...
    • Julewitz
      commentaire modéré J'ai beaucoup aimer le film, l'ambiance, l'interprétation... mais quelqu'un pourrais m'expliquer la fin ?
      10 août 2012 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Un inoubliable et terrifiant thriller , un monument de suspens et d’angoisse, aux scènes cultes...Une fin ouverte sur tous les possibles!  ” — cath44 28 mai 2013
    1 commentaire
  • bredele
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Finalement qu'est-ce-qui le plus traumatisant, les rapports mère-fils ou les oiseaux ? ” — bredele 6 mai 2015
    9 commentaires
  • ReznikAlabama
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Oiseau de mauvais augure à nuée cauchemardesque pour finir en horde apocalyptique. Terreur et effroi. De nos nerfs Hitchcock reste le maitre ” — ReznikAlabama 9 mars 2015
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Nul ne distingue l’oiseau dans le ciel, ni l’amant s'en allant voir sa belle. A découvert, les visages sont épiés, avant d'être dévorés. ” — Sanium 2 janvier 2016
    4 commentaires
  • Pussycat
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Du petit oiseau aux hordes ailées, de l'inoffensif à l'apocalypse, le Mal ne viendrait-il pas de la Femme ? Angry Mother. ” — Pussycat 29 juillet 2015
    3 commentaires
    • Pussycat
      commentaire modéré A tenter d'analyser le long-métrage d'AH, s'inspirant (une nvelle fois) d'un écrit de Daphné du Maurier, le Maître du suspens s'éloigne de l'oeuvre littéraire pour y déposer sa marque, ses lubies où la seule présence masculine - en la personne de Mitch Brenner - reste le déclencheur de discordes palpables - inconscientes - des 3 personnages féminins : le désir de Mélanie, la jalousie d'Annie et surtout l'affection débordante/étouffante de la mère - Lydia - rejetant dès le début la présence de Mélanie. Au-delà de l'impressionnant travail qu'installe AH (montage, son, cadrage), le réal tisse une tension/terreur psychologique/sexuelle où la nature de chacun(e) se révèle. On peut y voir aussi (peut-être) la vengeance d'un cinéaste, tombé en amour pour son actrice - mais rejeté - qui lâchera (au sens propre comme au sens figuré) sur le bel l'objet de toute son affection, ses Birds puis ses propres frustrations.
      29 juillet 2015 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Intéressante analyse!
      29 juillet 2015 Voir la discussion...
    • Pussycat
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Merci :)
      29 juillet 2015 Voir la discussion...
  • kuon
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ L'amour oisif pépie sous de lugubres augures. Au lac Stymphale crisse le cruel cri des corbeaux, ramage oedipien d'où l'effroi va croassant. ” — kuon 30 juin 2016
    8 commentaires
    • kuon
      commentaire modéré Je t'avoue que les interprétations psychanalytiques me semblent aussi particulièrement réductrices, et si j'utilise le mythe d'Oedipe, c'est comme poussière référentielle, non dans une herméneutique freudienne.
      Au-delà de la mythologie grecque, la référence biblique est aussi très prégnante. On taxe Mélanie de "devil", on évoque les attaques de corbeaux comme "a plague" (référence, donc, aux 10 plaies d'Égypte), et l'ivrogne du restaurant cite Ézéchiel à tout bout de champ.
      C'est un beau compliment, merci :)
      1 juillet 2016 Voir la discussion...
    • Metaju
      commentaire modéré " si j'utilise le mythe d'Oedipe, c'est comme poussière référentielle, non dans une herméneutique freudienne ", d'accord, je comprends mieux. J'ai crié au Freud un peu trop vite.
      1 juillet 2016 Voir la discussion...
    • kuon
      commentaire modéré @Metaju Aha, sacré Sigmund, toujours le mot pour rire !
      1 juillet 2016 Voir la discussion...
  • palelose
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Et entendre ton rire s'envoler aussi haut que s'envole le cri des oiseaux. ” — palelose 17 mai 2016
    25 commentaires
  • louetdad
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Hicth déchaine la colère des dieux de La Discorde laissant au spectateur le soin de dénouer le chignon du mystère. Terrorisme aviaire !  ” — louetdad 10 juin 2013
    2 commentaires
  • raph31
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ NON PAS MICHAEL BAY!!!! ” — raph31 14 mars 2014
    11 commentaires
  • Nicou
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Si votre carnage se rapporte à votre outrage, vous êtes le phénix des œuvres du cinéma. ” — Nicou 24 mars 2015
    3 commentaires
  • wham1978
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Plus de 15 ans après l'avoir vu pour la dernière fois, des flots d'images marquantes me reviennent en mémoire. C'est la marque des grands. ” — wham1978 20 septembre 2013
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré un film inoubliable quelque soit l'âge que l'on a , même après l'avoir vu et revu....
      10 novembre 2013 Voir la discussion...
    • wham1978
      commentaire modéré En fait, je l'ai revu il y a quelques semaines avec ma copine qui le découvrait pour la première fois. J'ai été étonné: la peur fonctionne encore à plein, elle a beaucoup frémi. Et moi, j'ai trouvé le film encore meilleur que dans mes souvenirs. Le montage est superbe, gros travail de mise en scène et les thèmes sont toujours et plus que jamais d'actualité. Enorme plaisir renouvelé.
      10 novembre 2013 Voir la discussion...
  • LaKinopitheque
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Hitch reprend un motif familier, en fait le réceptacle d’interprétations excitantes et crée l’angoisse par une mise en scène pure. Génial. ” — LaKinopitheque 9 mai 2017
    1 commentaire
  • Attrianera
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ L'horreur affole, submerge sous les becs. Sophistiqué et puissamment symbolique. Travail d'orfèvre. ” — Attrianera 27 février 2017
    Commenter
  • MuadDib
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Les oiseaux ne quittent jamais vraiment l'écran, de même que l'impuissance des hommes. Une guerre des mondes à plumes. ” — MuadDib 26 décembre 2016
    6 commentaires
  • Joe_Shelby
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ L'envolée sauvage et l'attaque imprévisible de cette horde d'Oiseaux en similitude avec l'arrivée de Hedren. Restez dans vos cabines ! Choc ” — Joe_Shelby 15 novembre 2016
    4 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Zeyken Je viens de l'acquérir en Blu-Ray d'où mon revisionnage et il est vraiment un des meilleurs films d'Hitchcock et du fantastique en général.
      15 novembre 2016 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré @Joe_Shelby le blu ray ne fait pas encore plus ressortir les trucages ?
      15 novembre 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Sleeper Si mais est ce que des films plus récents ont su aussi bien tenir en haleine par des attaques improvisées et inexplicables ? J'ai presque envie de dire que les trucages (les becs des mouettes notamment dans les vitres) font le charme indémodable de cette oeuvre.
      15 novembre 2016 Voir la discussion...
  • seaM
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Chaque battement d'aile est un battement de cœur, les images saccadées d'envols se gravent violemment dans nos yeux; douce et belle terreur. ” — seaM 7 juillet 2014
    2 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Limpidité et douceur du paysage. Puis femme frivole. Cris d’oiseaux‚ bruissements d’ailes. Un regard de poète sur le mystère du monde ! ” — georges.b1 21 mars 2015
    2 commentaires
  • LizardKing
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Maître Hitch sur son arbre perché, tenait en son bec un bel ouvrage. Une œuvre où l'angoisse naît dans le bruit sourd d'un battement d'aile. ” — LizardKing 23 mars 2014
    2 commentaires
  • JustVentus
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Et après on se demande pourquoi j'ai peur des poules et des mouettes... ” — JustVentus 24 mars 2014
    2 commentaires
  • Gebe
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ La charge symbolique qui accompagne cette montée progressive de l’horreur transforme notre sourire narquois en une étrange angoisse latente. ” — Gebe 2 septembre 2015
    Commenter
  • Blaster549
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ La terreur se fait ornithologique, l'ennemi se fond derrière sa proie sans qu'elle ne le distingue. Là est la vraie horreur. Psychotique. ” — Blaster549 9 novembre 2013
    Commenter
  • Theus
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ La peur venue du ciel ” — Theus 11 décembre 2014
    3 commentaires
  • RomOkami
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Les Ailes de l'Enfer: symboles d'angoisse, les oiseaux ne sont-ils pas le châtiment d'une femme, figure tentatrice d'une relation désavouée? ” — RomOkami 7 août 2015
    Commenter
  • Lucalumette
    (à propos de Les Oiseaux)
    Sa note :
    Les Oiseaux “ Éminemment érotique et anxiogène, Les Oiseaux est la parfaite continuité des thèmes développés dans Psychose. On ne manque pas de piquant ! ” — Lucalumette 20 juin 2013
    Commenter

Casting de Les Oiseaux

Infos sur Les Oiseaux

Réalisé par Alfred Hitchcock
Écrit par Evan Hunter


États-Unis - 2h00 - Film d'horreur, Film fantastique, Drame
Titre original : The Birds
Sortie le 28 mars 1963

Synopsis

Mélanie, jeune femme quelque peu superficielle, rencontre chez un marchand d'oiseaux un brillant et séduisant avocat qui recherche des inséparables. Par jeu, Mélanie achète les oiseaux et les apporte à Bodega Bay. Dés son arrivée, elle est blessée au front par une mouette...

Films similaires à Les Oiseaux

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -