Nocturnal Animals
(2016)
un film de
46% Taux de satisfaction
Nocturnal Animals

Nocturnal Animals

(2016)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 46%
  • 438 notes
  • 3,18 moyenne

Micro-critique star (8JAD8) :
8JAD8
(à propos de Nocturnal Animals)
Sa note :
Nocturnal Animals “ L'angoisse nous prend aux tripes, jouant avec nos pulsations cardiaques, au rythme d'un scénario malin, limpide et riche en symboliques ” — 8JAD8 3 septembre 2016
7 commentaires
  • CinemAtrium
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ De l'âpre gestation de nos démons passés, c'est au néon de la lecture du présent, de ce geste élégamment proustien, que l'on se catharsise. ” — CinemAtrium 25 décembre 2016
    28 commentaires
    • Sanium
      commentaire modéré Oh bah c'est étrange ça vu que t'avais adoré... Comment ça se fait ?
      13 janvier 2017 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Sanium Je me suis rendu compte de plein de petits détails qui m'ont beaucoup moins emportés au second visionnage. Pour moi, ça reste un très bon film (et d'ailleurs, je trouve l'esthétique toujours pertinente) mais peut-être moins important que ce que j'avais vu dans un premier temps.
      13 janvier 2017 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Sanium Mais il n'empêche que je ne comprends pas toujours les critiques qui lui sont faits. Surtout quand il s'agit d'attaquer les acteurs, impeccables.
      13 janvier 2017 Voir la discussion...
  • bargeot
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Une "fiction" banale, une "réalité" banale, et un film qui n'arrive pas à faire le lien entre les deux, alors que c'est son sujet... ” — bargeot 4 janvier 2017
    19 commentaires
    • Sleeper
      commentaire modéré @zephsk il se démerdait déjà assez bien en connard de l'immobilier pour nous arracher quelques sourires... et je ne me prononcerai pas sur son rôle d'elvis & nixon, pas encore vu), là c'est le directeur de casting, le rigolo
      5 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Je l'ai vu. Ouais le film intrigue au début dans l'enchevêtrement du réel et de la fiction puis pouf ça s'effondre rapidement dès qu'on comprend que le mec sait pas trop où aller avec son idée.
      Néanmoins la partie "fiction" regorge de bonnes petites scènes qui me font dire que le film reste malgré tout pas si mal.
      11 janvier 2017 Voir la discussion...
    • bargeot
      commentaire modéré @Cladthom : oui, d'accord avec toi pour les scènes ponctuelles qui sont bien écrites, notamment la première dans la nuit avec les bagnoles, assez incroyable niveau tension.
      12 janvier 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Chair triste de la vengeance et vaine jouissance du luxe. Emboitement maladroit d’un thriller nocturne où se déchirent les pages de l’ennui. ” — cath44 8 janvier 2017
    3 commentaires
    • jean_pierre
      commentaire modéré Pages grises des nuits blanches passées à broyer du noir ! ;)
      8 janvier 2017 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @jean_pierre c'est amusant que tu écrives cela car m'est revenu au cours du film ce vers de Mallarmé La chair est triste, hélas ! Et j’ai lu tous les livres. ......Sur le vide papier que la blancheur défend, Un Ennui, désolé par les cruels espoirs."
      8 janvier 2017 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré Il y avait du potentiel dans cette histoire pour faire un film vraiment fort émotionnellement , en jouant sur le réel et la fiction, le trouble , les effets de de la culpabilité , la tragédie d'une trahison, mais rien n'est vraiment troublant , sauf les passages où se déroule la "fiction" c'est à dire le thriller violent .... j’ai surtout regretté ce montage entre ces trois temporalités , allers-retours sans transition qui épuisent ce qui aurait pu être captivant et surtout émouvant ou capable de susciter l'empathie pour les personnages.
      8 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Mise en abyme osée de Ford par un bouleversement de dogmes chocs sur la condescendante médiocrité de la bourgeoisie envers le faible peuple. ” — Joe_Shelby 5 janvier 2017
    15 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @Joe_Shelby rebonjour. Je n'ai pas vu le film mais j'y compte et me ferait MON avis. Comme nous tous . Pourquoi se priver d'opinions dans un sens ou dans l'autre. Je vais te citer un auteur ( un psychanalyste qui s'est intéressé à la relation que l'on a au cinéma et au film...il a écrit des articles Je sais qu'à une époque tu t'intéressais à ce que je pouvais écrire dans ce sens. je le cite , il s'appelle Christian Metz « On entretient avec le film une relation étrange. C'est un objet pour moi, mais un objet à l'intérieur duquel je suis. J'ai renoncé à mes propres fantasmes pour ceux d'autrui, qui peuvent éventuellement flatter ou décevoir les miens…. Ce que j'expérimente est tout à fait spécial : je me trouve à l'intérieur du fantasme d'un autre. Il incite à la défense ou à l'attaque, au plaidoyer, à l'appel, à la reconnaissance, à la revendication affective. Mais dans tous les cas, on ne garde pas ses distances à son égard. » Voilà . N'y vois aucune agressivité , seulement un point de vue.
      5 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @cath44 Bonsoir Catherine, la citation de Christian Metz est fort intéressante, et je te remercie de me l'avoir fait partager. J'en déduis plus concrètement que le cinéma est un facteur d'émotions multiples et variés sur différents points de vue narratifs appelant à l'allégorie, le renoncement, la finitude, la subdivision et j'en passe .... Bref c'est un outil qui joue essentiellement sur le facteur cognitif.
      Néanmoins l'interprétation peut être assimilé de 2 façons : ce rapport cité tissé par le biais du cinéma par la transposition fantasmagorique et cathartique de notre inconscient et ça c'est un fait établi et récevable, l'autre façon de le voir serait de considérer un objet filmique comme vecteur de partage d'émotions qui peut aller dans les 2 extrêmes à savoir la servitude du propos d'un autre en sachant l'apprécier, l'interpréter, le comprendre et pourquoi pas l'introspecter sur soi, ou bien réfuter ce propos car il est soit vindicatif, extrême, radical, dénué de nuances, non objectif quant à sa rationalisation. De ce fait, ce deuxième point de vue ne peut qu'amener à des dissensions de points de vue, et ce sont les différences de points de vue qui peuvent permettre de faire évoluer sa cinéphilie lorsqu'il peut y avoir un débat constructif. Mais cette 2ème façon de voir le propos tombe aussi très facilement dans l'ad hominem, où il fait bon suivre la tendance sans chercher réellement à comprendre pourquoi le point de vue est différent. Cette démiurge doit elle être considéré comme cathartique ou prolifique ? Dans les 2 cas, c'est se laisser "influencer" et ne pas savoir "prendre du recul" pour accepter d'en faire sa propre définition propre, et c'est ça qui est dommageable. Sartre ne disait il pas que "l'Enfer c'est les autres" ? Je ne peux pas concevoir le cinéma comme un rapport de domination de point de vue ou de dénonciation ou calomnies envers un genre ou un réalisateur sous le prétexte fallacieux qu'on accepte pas son propos. Chacun possède son libre arbitre fort heureusement, mais de là à prendre du plaisir à démonter une personne quelque soit son style, son origine, son milieu, sous prétexte que notre propre perception est en total opposition, ça n'est pas concevable pour moi. Car un réalisateur, même si il s'est planté, si il tente, expérimente, ou désagrège un style, a effectué un énorme travail derrière. Et rien que pour ça j'estime que ça mérite un minimum de décence si ce n'est du respect. Mais visiblement c'est une conception à l'opposé de l'apparat du XXIème siècle, ou tenter d'être réac s'assimile plus à de l'apparat prophétique grossier qu'à une réelle construction introspective du pourquoi la différenciation de perception de tel ou tel réalisateur nous impacte. C'est tout le problème de cette société pop corn. Et personnellement, j'abhorre ces attitudes hautaines et méprisantes d'une bassesse puérile. Le libre arbitre reste mon leitmotiv et ça c'est ma conception. J'espère que tu le comprendras, sinon tant pis ça m'indifférera.
      5 janvier 2017 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré kamoulox
      6 janvier 2017 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Les meufs sont des salopes, tavu. Boooooooooooooooo stupides gonzesses qui comprennent rien aux babtous fragiles. Merci Tom Ford. ” — zephsk 6 janvier 2017
    25 commentaires
  • 8JAD8
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ L'angoisse nous prend aux tripes, jouant avec nos pulsations cardiaques, au rythme d'un scénario malin, limpide et riche en symboliques ” — 8JAD8 3 septembre 2016
    7 commentaires
  • Theus
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Ensemble rigide où au coeur de la beauté des plans s'entremêlent des histoires,le regret ne cessant de faire revenir le temps du lien défait ” — Theus 9 février 2017
    11 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Theus Tom Ford était styliste, donc ce parti pris de vouloir montrer la médiocrité et la condescendance de gens d'une certaine caste sociale en se moquant de l'absurde comme porteur à nu d'un stylisme, est à mon sens osé, et dénonce le système auquel il appartenait.
      9 février 2017 Voir la discussion...
    • Theus
      commentaire modéré merci pour tes précisions @Joe_Shelby par contre il me semble qu'il est toujours styliste non ?
      9 février 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Theus ça je ne sais pas honnêtement
      9 février 2017 Voir la discussion...
  • Cladthom
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Tom Ford est un ado qui essaye de manier des concepts et des idées qui le dépasse. Con mais pas déplaisant. ” — Cladthom 11 janvier 2017
    20 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré Vous êtes durs. Moi j'ai pas passé un mauvais moment. Après c'est certain si on compare ça à Kubrick.... Bon. A vrai dire je suis toujours très indulgent quand il y a Amy Adams. Elle me fait quelque chose.
      12 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré La fin est un peu ratée mais assez osée, c'est bien essayé de finir sur un truc de ce genre.
      12 janvier 2017 Voir la discussion...
    • TaoChess
      commentaire modéré Ah c'est pas faux pour la fin... Je retire ce que j'ai dit, on est surpris à la première et à la dernière minute. ça reste quand même un peu crétin.
      Amy Adams surjoue mais j'avoue qu'elle est pas désagréable à regarder non plus...
      12 janvier 2017 Voir la discussion...
  • ginlange
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Du désert à l'air irrespirable au salon à l'élégance glaciale se joue le drame d'une méprisante domination menant à la déchirante vengeance. ” — ginlange 1 février 2017
    1 commentaire
    • JimmyGlass
      commentaire modéré Brillante MC, ça fait plaisir de voir que des personnes ont beaucoup apprécié le film car il n'as pas du tout fait l'unanimité...
      il y a 9 jours Voir la discussion...
  • TaoChess
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Boursouflure anecdotique d'esthète encroûté. ” — TaoChess 12 janvier 2017
    4 commentaires
    • TaoChess
      commentaire modéré Maybe... un peu comme le film. J'ai hésité avec une autre formulation mais j'ai pô eu trop envie de me toucher plus longtemps sur ce sujet.
      D'ailleurs, faut absolument que je dise que j'trouve cette affiche d'une laideur à toute épreuve. Elle a un effet tarte très à l'image du film.
      12 janvier 2017 Voir la discussion...
    • theOldpc
      commentaire modéré Ne t'en fais pas ça restait du langage écrit, qui a justement le doux avantage de se passer de son. Mais c'était quand même drôle de l'imaginer. Cette affiche est effectivement très drôle.
      12 janvier 2017 Voir la discussion...
    • TaoChess
      commentaire modéré J'avoue, ça passerait bien dans la bouche de schtroumpf grognon.
      De loin, l'affiche a un petit air de ça https://s-media-cach...3f418c051edcecb6.jpg mais en version moche.
      12 janvier 2017 Voir la discussion...
  • tyler0259
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ On a l impression que les deux histoires se parlent sans vraiment s'écouter. Cela complique l'intérêt et la compréhension du film. #frustré ” — tyler0259 5 janvier 2017
    12 commentaires
    • Hanne_May
      commentaire modéré @tyler0259 je peux comprendre ta frustration, je ne m'attendais pas du tout à ça...j'imaginais un bon thriller avec un scénario complexe mais lisible
      1 février 2017 Voir la discussion...
    • tyler0259
      commentaire modéré merci d'avoir donné ton avis @Hanne_May ! :-). Pas beaucoup de ciné en ce debut d'année donc ma plus grande deception pour l'instant... j en attendais trop de ce film je penses ;). a +
      4 février 2017 Voir la discussion...
    • Hanne_May
      commentaire modéré de rien @tyler0259 :) on verra bien avec les prochaines sorties ciné, Silence, Split, Loving,..
      4 février 2017 Voir la discussion...
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Dans les décadences de la conscience du style, les pulsions des erreurs passées transcendent l'art, ultime plume talion. Hermétisme total. ” — MaxLaMenace_89 11 janvier 2017
    4 commentaires
  • Sanium
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ A la lisière d'une nuit fausse, les ombres s'avèrent plus terrifiantes que le tenant, plus entêtantes que le crépuscule venant. Chimérique. ” — Sanium 26 décembre 2016
    Commenter
  • Martini08
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Edward extériorise sur papier une vengeance terrifiante où la fiction se télescope avec la réalité. D'une limpidité narrative épatante. ” — Martini08 6 mars 2017
    4 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Que c'est plaisant à lire. J'ai tellement lu d'acharnement puéril contre ce film et sa raison d'être (comme dirait Obispo ) que ça change du paysage calomnieux. Merci pour cette MC.
      6 mars 2017 Voir la discussion...
    • Martini08
      commentaire modéré Merci à vous deux ;) Je pige pas trop non plus que le film soit assez mal aimé, il est brillant sur bien des aspects et doit sûrement proposer quelques niveaux de lecture très intéressants selon les points de vue. Petit coup de coeur !
      6 mars 2017 Voir la discussion...
    • Thibault_F
      commentaire modéré @ginlange @Joe_Shelby @Martini08 : J'ai effectivement pas aimé le film. Il est assez clivant mais pas si mal aimé que ça. Je peux comprendre ta MC Martini mais je reproche justement au film l'inverse: aucune limpidité narrative et un parallèle fiction / réalité particulièrement mal foutu. Amy Adams est malgré elle très en dessous de ce qu'elle peut proposer selon moi également.

      Mais il en faut pour tous les goûts !
      6 mars 2017 Voir la discussion...
  • Kikuchiyo
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Cette parodie de drame lynchéen se contente de brasser des motifs dans des dialogues ratés, un récit abscons et un emballage chic et toc. ” — Kikuchiyo 10 janvier 2017
    2 commentaires
  • Dark_Room
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Faire mal et avoir mal : motifs ontologiques tressés d'êtres imparfaits qui ne peuvent essayer de s'améliorer que par le récit.Salut perdu. ” — Dark_Room 9 janvier 2017
    4 commentaires
    • Dark_Room
      commentaire modéré Je n'ai pas vu " A single man" mais je trouve la réalisation de "Nocturnal" tout à fait désincarnée. Une esthétique sans réflexion pour la porter.
      9 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Dark_Room
      commentaire modéré Je n'ai pas vu " A single man" mais je trouve la réalisation de "Nocturnal" tout à fait désincarnée. Une esthétique sans réflexion pour la porter.
      9 janvier 2017 Voir la discussion...
    • StarLord
      commentaire modéré @Dark_Room C'est également d'une connerie sans fond.
      9 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Piwi
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Revenge Movie original par son côté meta mais laborieux dans l'exécution : symbolisme lourdingue, montage alterné épouvantable, cast inégal. ” — Piwi 3 janvier 2017
    Commenter
  • Ju_
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Angoisses nocturnes et terreurs diurnes se côtoient mais n'entrent jamais en harmonie laissant le spectateur avec un gout d'inachevé. ” — Ju_ 13 février 2017
    3 commentaires
  • Thibault_F
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Visages monolithiques et cœurs paralysés sous un cadre glacial: discours tournant à vide et film réduit aux artifices des pubs commerciales. ” — Thibault_F 15 février 2017
    5 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @Thibault_F je te rejoins, je crois que l'enchaînement passé, présent fiction est mal relié , sans transition...tout parait faux ...et je n'ai pas aimé le jeu fade de Amy Adams.
      15 février 2017 Voir la discussion...
    • Thibault_F
      commentaire modéré @cath44 : tout à fait d'accord avec toi.
      15 février 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Thibault_F Pas d'accord mais je respecte ton avis comme mentionné sur ta note. Sinon pour le reste 'soupir' c'est pire que du militantisme politique et c'est navrant.
      15 février 2017 Voir la discussion...
  • Cinemaniac
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Esthétique chic pour un récit d'une noirceur et d'une violence étouffante. Fiction et réalité se confondent. Déroutant, sensoriel et fort ! ” — Cinemaniac 7 janvier 2017
    2 commentaires
    • Zeyken
      commentaire modéré Esthétique chic pour un film choc ? ^^. Un film qui fait débat, je vais aller le voir bientôt pour me faire mon avis :)
      7 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Cinemaniac
      commentaire modéré @Zeyken C'est vrai qu'il a tendance à diviser et je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il me raconte ça !

      La surprise n'en fut que plus grande !
      7 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Scronchh
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Esthétique léchée, casting de luxe pour cette mise en abyme d'une écriture cathartique, mais le tableau manque finalement de relief. ” — Scronchh 22 janvier 2017
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré je partage ton avis ,
      22 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Scronchh
      commentaire modéré @cath44 Oui... On voit ce que Ford veut créer, il y arrive presque... Mais finalement ça fait un peu flop. Reste les superbes images et tous les dialogues Jake/Shannon qui sont captivants par le simple jeu des acteurs !
      22 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Flol
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ J'applaudis l'ambition esthétique et narrative, mais grosse sensation de "toussapourssa" au final. Trop chic et toc pour moi. ” — Flol 14 janvier 2017
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Un thriller ultra raffiné sous forme d'objet de fascination. A single woman. ” — Nathanlemec 23 décembre 2016
    Commenter
  • TrueCine
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Récit bancal, pas aidé par un personnage principal exaspérant et mal interprété par une Amy Adams inexpressive. OSEF. ” — TrueCine 11 février 2017
    Commenter
  • typhonpurple
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Ford trouve une de ses limites: il ne sait pas passer d’une fiction à une autre –d’un personnage à un autre. Un pôle, son cap. Fin de piste. ” — typhonpurple 8 janvier 2017
    1 commentaire
  • georges.b1
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Dans un ping-pong habile entre passé et présent‚ F impulse un charme vénéneux d’une terreur glacée à une femme qui a fait le mauvais choix ! ” — georges.b1 5 janvier 2017
    Commenter
  • Vine
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Si l'idée derrière ces multiples récits bancals est assez intéressante, le tout manque de finesse et, de fait, de crédibilité. Bonne nuit ! ” — Vine 3 janvier 2017
    Commenter
  • Hanne_May
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Fiction et réalité se confondent entre moments métaphoriques d'un passé déchirant et fragments d'une vie teintée de solitude et de remords. ” — Hanne_May 1 février 2017
    Commenter
  • Julie_
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Un thriller brutal, qui prend aux tripes et la vie ennuyeuse d'une femme.Le tout se conclut par un dîner en solitaire, laissant un goût amer ” — Julie_ 12 février 2017
    Commenter
  • ANOZER
    (à propos de Nocturnal Animals)
    Sa note :
    Nocturnal Animals “ Belle proposition désincarnée, Noctural Animals, incapable de donner liant à ses récits, ne fait jamais palpiter que notre tête. ” — ANOZER 5 janvier 2017
    Commenter

Casting de Nocturnal Animals

Infos sur Nocturnal Animals

Réalisé par Tom Ford

États-Unis - 1h55
Sortie le 4 janvier 2017

Synopsis

Deux histoires : celle d'une femme dont la vie est bouleversée lorsqu'elle lit le manuscrit d'un thriller envoyé par son ancien mari, et celle d'un homme dont les vacances en famille tournent mal.

Films similaires à Nocturnal Animals

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -