Stanley Kubrick

Stanley Kubrick

Liste de 10 films par Apocalypse12
| 212 vues  | 11 personnes ont aimé

Classement personnel des films du Maître.

/block/list/vk_list_items?id=1308399&from_url=/listes-de-films/stanley-kubrick/1308399&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
28 commentaires
  • Apocalypse12
    commentaire modéré @Sanium : Pas de problème, n'hésite pas à me notifier !
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    commentaire modéré @Apocalypse12 alors Kubrick et moi c'est très compliqué lol. Je suis d'accord pour dire que c'était un grand réalisateur. Maintenant j'insiste sur le mot "était" car il est mort et même si il a fait de grande oeuvre cinématographique ça a souvent le don de m'exaspèrer cette manie qu'on souvent les gens ici comme ailleurs de calomnier ou argumenter en faveur d'un réalisateur tjs en le comparant à Kubrick. Comme si c'était Dieu et qu'il fallait tjs en faire référence. Cette parenthèse terminé j'avoue que Kubrick avait un sens prononcé de la mise en scène du cadre et de la direction de ses acteurs. En ce sens j'ai adoré la façon denonciatrice et cynique avec laquelle il demolissait des préceptes établis. A ce titre j'ai adoré le culot et le message avant gardiste d'Orange Mécanique, le cynisme de la totale déshumanisation et désillusion des Marines dans Full Metal Jacket, la beauté et la grâce de la reprise de Loliita, avoir su instaurer en détournant un peu les codes une certaine dose anxiogène sans tomber dans l horrifique gratuit avec Shining, j'ai adoré ce jeu de faux semblants hypocrite des aristo dénoncer comme forniquateurs , ce tissage de masques et de jeux de dupes qui est nécessaire à la survie d'un couple. J'ai bien aimé sans adorer le cynisme satirique de la peur de la bombe nucléaire dans Docteur Folamour et le baroque péplum un peu cliché de Spartacus. MAIS je n'ai pas apprécié les sentiers de la gloire qui ne m'a pas touché.. Tout comme je n'ai pas aimé ni le fond ni la forme de 2001 l'odyssée de L'espace. (Vous pouvez m écartelé lol ). Pour moi la réal de ce film malgré l'avoir vu 3 fois m'a toujours semblé m'as tu vu, fumeux et le message de l'évolution humaine et de la conscience de machine par le monolithe ça ne mr parle pas. J'ai nettement préféré l'abord théorique de l'évolution par l'acceptation de soi et de ses fautes dans Solaris de Tarkovski et l'approfondissement est encore plus pertinent à mes yeux dans Stalker tjs de Tarkovski. Voilà pourquoi en ce sens je reconnais beaucoup de qualité à Kubrick mais tu ne me liras jamais en train de marquer que 2001 est un chef d'oeuvre et une pierre angulaire du cinéma. PARDON j'ai oublié Barry Lindon malheureusement un peu trop long mais qui démontre parfaitement l'avidité des nouveaux riches qui partent de rien, trompe leur monde épouse une reine et une fois acquis deviennent méprisable détestable. Aux antipodes de tous ce qu'ils haïssait. Et un grain de sable peut déstabiliser le rouage et au delà de leur cupidité les ramener à leurs états primaire. Barry Lindon est un très bon film qui exploite bien les jeux de lumières aussi.
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • MaxiPatate
    commentaire modéré Kubrick, l'un des plus grands ? J'ai pris l'habitude de ne plus mentionner son nom quand je souhaite établir des comparaisons avec les cinéastes majeurs de la deuxième moitié du siècle dernier, tant la référence est facile. Ma liste démarre comme la tienne, cependant j'ai un peu plus de réserves pour Eyes Wide Shut, mais j'ai prévu de le revoir prochainement. Bon, et Fear and Desire, c'est pas top hein. Mais rien de grave. Me manque encore (tout d'même) Lolita, Spartacus, L'Ultime Razzia et Le Baiser du tueur. J'ai du chemin.
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • MaxiPatate
    commentaire modéré Ah pardon, voici le p'tit lien vers la mienne, si tu veux y faire un tour :)
    http://www.vodkaster...nley-kubrick/1291275
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    commentaire modéré @Joe_Shelby : Alors je ne sais pas trop par où commencer ^^. D'abord, bien sûr, tu as tout à fait le droit de ne pas adorer Kubrick, je ne t'écartèlerai pas pour autant, ou en tout cas pas tout de suite ^^. Ceci étant dit, je vois quand même que tu as apprécié un certain nombre de ses œuvres, tu ne le détestes donc pas foncièrement.

    En ce qui concerne Les Sentiers de la Gloire, qu'est-ce qui ne t'a pas touché dans ce film ? Le destin tragique de ces soldats égarés, ou bien la dénonciation violente de la justice exercée par l'Homme ?

    Et maintenant en ce qui concerne 2001 (je risque de faire un pavé et je m'en excuse d'avance), je voudrais d'abord savoir ce que tu entends par "mise en scène fumeuse" ? Bien sûr, c'est une œuvre extrêmement ambitieuse, il en résulte une mise en scène du grandiose qui peut paraître prétentieuse, mais que je trouve justement à la hauteur de sa prétention. Je ne trouve pas que le film soit écrasé par sa prétention, au contraire il la transcende, notamment grâce à certains des plus beaux plans de l'histoire du cinéma (selon bien sûr). On ne peut pas non plus, à mon avis, nier son importance dans l'histoire, et son caractère révolutionnaire. Kubrick nous emmène quand même là où quasiment personne n'a osé nous emmené, derrière l'infini, pour nous confronter à nos peurs viscérales : le Vide, la Mort, le Néant. C'est très fort je trouve. C'est aussi avant tout une œuvre sur l'Homme, sur l'Humanité : la naissance, l'apprentissage par étape (symbolisée par l'arrivée du monolithe), la mort, puis la renaissance. Qu'est-ce donc que ce monolithe qui nous fait avancer ? Toutes les théories sont possibles, c'est assez vertigineux quand on y pense. Et puis je trouve que c'est une œuvre parfaitement ancrée dans la filmographie de Kubrick. Selon moi, Kubrick s'est attaché, tout au long de sa carrière, à décrire, à sonder toutes les obsessions humaines : la guerre, la peur, la violence, la sexe, la folie, la mort, la cupidité, le pouvoir, la nuit, la beauté, ... Avec 2001, il poursuit ce chemin en analysant l'obsession que porte l'Homme pour le progrès et la machine, tout en nous montrant l'incapacité qu'il a à garder le contrôle sur celle-ci, et donc sur un monde qui avance inexorablement. Sans parler de l'obsession que porte l'Homme pour l'au-delà, qu'y a-t-il après la mort ? Une renaissance ? Et puis, c'est avant tout un film qui se ressent, qui transcende. Si l'on est pas emporté, on ne peut que rester sceptique. Après je sais très bien que je ne pourrais pas te convaincre, mais que veux-tu, quand on me parle de 2001 je ne peux plus m'arrêter ^^.
    En ce qui concerne Solaris, c'est bien entendu un film superbe, moins ésotérique, et sûrement plus "humain" que 2001, je comprends qu'on puisse préférer. Et puis Stalker est chef d'œuvre absolu, du même niveau que 2001 selon moi.
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    commentaire modéré @MaxiPatate : Quelles sont tes réserves par rapport à Eyes Wide Shut ? Sinon, je vais tout de suite regarder ta liste ! :)
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • MaxiPatate
    commentaire modéré @Apocalypse12 Oh rien de bien méchant, je pense juste être passé quelque peu à côté au niveau de la narration, même si j'ai pris excessivement mon pied devant tant de grandiose :)
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @Apocalypse12 belle liste avec des MC toujours au TOP ! je n'ai pas tout à fait le même classement http://www.vodkaster...etal-kubrick/1050798
    7 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Scronchh
    commentaire modéré J'arrive un peu après la discussion mais bon... Oui je trouve aussi que Kubrick est l'un des plus grands.. Je dirais même peut-être le plus grand à mon sens, au vu de la puissance de sa filmographie d'un point de vue global ! Tantôt mystique, satirique ou fataliste, il a disséqué l'humain, ses vices, ses peurs etc dans les moindres recoins avec une acuité incroyable ! En cela, je l'admire énormément... Par contre je ne suis pas complètement d'accord avec le classement. En premier je mettrai Full Metal Jacket, qui fut vraiment une des plus grosses claques de ma vie, justement en termes de "dissection" de l'humain. Après je suis d'accord pour la place n°2 et même la suite, sauf que j'aurais mis 2001 vers la fin en fait ! J'en reconnais les qualités mais ça me touche pas vraiment (contrairement à Solaris par exemple, donc la poésie et la beauté formelle me touchent bien plus !), puis bon c'est vraiment pas très accessible contrairement à ses autres œuvres qui suivent une narration compréhensible mais qui sont tout de même incroyablement riches en termes de possibles interprétations...
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
  • kimdracula
    commentaire modéré A peu de choses près nos listes se valent ;-) J'aurais pu aussi bien que toi mettre 2001 : l'Odyssée de l'espace en 1er mais j'aime à croire que la vision de Kubrick s'est améliorée au fil de ses oeuvres pour aboutir à Eyes Wide Shut. L'ultime Razzia te plaira! Tout son potentiel de réalisateur y est déjà présent.
    27 août 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de Apocalypse12
Listes appréciées par Apocalypse12
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -