Vends ta perle inconnue (participatif)

Vends ta perle inconnue (participatif)

Liste de 13 films par ProfilSupprime
| 560 vues  | 12 personnes ont aimé

Chaque participant propose un bon film que lui seul a vu. (Une seule note sur VK)

Chaque participant doit vendre son film inconnu par une brève présentation qui donne envie.
Une fois toutes les présentations faites on vote pour le film qu'on veut wishlister en priorité.
Le film choisi majoritairement devra être visionné dans la semaine qui suit par tous.
On donnera ensuite nos impressions du film par des MC et en commentaire.

@LaKinopitheque
Cuadecuc, vampir

@tylerd1477
Clearcut
Vu il y a quelques années sur arte. Une grande découverte. Bugajski s'était fait repéré par l'interrogatoire en 89. Et avec celui ci il nous emmène dans les forets canadiennes. C'est une sorte de western naturaliste où l'indien défend la nature contre les capitalistes coupables de détruire les forets. "Looks like the moon on the bad day " " Look like money to me!" Assez violent, désabusé, mystique à la limite du fantastique. Télérama en parle comme d'un "western moderne éprouvant. Une sorte d'ode à la nature qui s'en prendrait au capitalisme aveugle ainsi qu'au mythe du bon sauvage.

@bredele
Quentin Durward
En 1465 un jeune écossais ce met au service du roi de France, Louis XI, et protège la nièce de Charles le Téméraire. Et, il est mêlé aux intrigues politiques entre le roi de France et le Duc de Bourgogne.
Ce film est une adaptation de Walter Scott, tout comme Ivanhoé du même Richard Thorpe.
Je vais recopier des extraits de Jean Tulard à son propos:
Les scénaristes n'y sont pas allés par le dos de la cuillère: Louis XI réside à Chambord, construit plus de 30 ans après sa mort.......Le clou du film, dans la salle des cloches, les protagonistes se battent en duel, suspendus à des cordes, sautant de l'une à l'autre. La comédie musicale rejoint la cape et l'épée.
Pour incarner Quentin, Robert Taylor et l'excellent Robert Morlay en Louis XI.
Un film qui procure un plaisir fou.

@Toams
A Short Film About The Indo Nacional

@gcapron
Phantom Raiders
Un personnage, Nick Carter, qui date de la fin du XIXè avec un humour osé pour la période mais toujours drôle. Un scénario très plaisant qui tient la route. Il ne devrait pas en falloir plus pour vous convaincre. Vu à la cinémathèque, je ne connais pas sa disponibilité dans les réseaux habituels.

@bigkevin
Heartthrob
est un film qui traite tout particulièrement du trouble obsessionnel paranoïaque développé part Henry.
Henry est un jeune homme extrêment doué dans ses études à qui l'on propose à la rentré d'intégrer le célèbre MIT Mais son plan va quelque peu être chamboulé part une rencontre, sans doute la femme de sa vie... C'est le début d'une quête pour Henry, jusqu'où ira-t-il ?

@malikel_shabazz
Les aventures de Tsatsiki
est un film dont je n'ai quasiment aucun souvenir, à part deux ou trois scènes dans une piscine municipale et dans un port... Un film dont je me suis souvenu avant de partir en vacances en Grèce (Grèce--> sauce tsatsiki).

@Illumination
Night of The Eagle
Assurément parmi les 5 meilleurs films d'épouvante que j'ai vu dans ma vie. Mon seul regret est de ne pas l'avoir vu sur grand écran. C'est pas le genre de vieux film avec lequel tu peux te permettre de faire deux trois autres trucs en même temps, on reste scotché tout le long jusqu'à un final nous ramenant à nos plus lointaines peurs d'enfant.

@elge
Dollhouse
très beau film sur la violence et la poésie de la jeunesse... fait une sorte de lien tordu entre "Les enfants terribles" et "Nocturama"

@Altoy
Demain ce seront des hommes
Ben Gazzara, acteur légendaire, fait ses débuts au cinéma dans "Demain ce seront des hommes". Film qui recrée son rôle joué à Broadway dans le haletant "End as a Man" de Calder Willingham. Gazzara joue le cadet sergent Jocko DeParis, une brute sadomasochiste dans une école militaire sudiste, qui utilise son magnétisme ainsi que les propres codes militaires de l'école pour manipuler ses cadets et ses officiers.

@Fildevo
Jack Johnson
un superbe documentaire sur Jack Johnson, premier grand champion de boxe noir dans l'Amérique du début du 20è siècle. Il était grand, conduisait des belles voitures et sortait avec des femmes blanches, bref une provocation ambulante pour l'époque ! Le doc fait 4 heures (dispo sur internet) et il est truffé d'archives incroyables (photos, vidéos, extraits des matchs)

@Gunnar
PVC-1
En 2000, en Colombie, Elvia Cortez, mère de quatre enfants et éleveuse de bovins, est victime d'un acte terroriste extraordinaire. Ne pouvant payer la rançon de 7 000 dollars, Elvia est transformée en bombe humaine. Elle tente, avec sa famille, de se libérer de ce piège mortel.
Film Colombien réalisé par un Grec, déjà c'est pas banal. Mais surtout un plan séquence d'1h20 sans artifice basé sur une histoire vraie.

@jenanaipa
Just Jim
cette histoire d'adolescent anglais en mal de popularité qui fait la connaissance d'un camarade américain fraichement débarqué, et qui va l'aider à s'émanciper, instigue une atmosphère étrange au fur et à mesure que le personnage de l'ado ricain va devenir de plus en plus malsain, la réal. est très réussie, et le film sort des sentiers battus du film d'ado, une réussite

@Trojan
I'm not Angry
Dans cet Iran contemporain, l'État et la société tempèrent nos ardeurs. Il ne faut pas sortir de ce que ces outils répressifs appellent "norme". Dès lors, lorsqu'un jeune homme sans le sou veut épouser une fille, il doit trouver un travail et de l'argent car l'étiquette importe. Il essuie des refus et commence à ressentir un courroux intérieur. Très vite les sirènes de la " polis" le rattrapent. À mi-chemin entre le mariage et la peine de mort, le réalisateur tente, dans un même mouvement, l'indocilité réfléchie dans un anti-héros irréfléchi. Le résultat en est une pensée engagée contre le marteau politique et sociétal, pensée censurée par ce même marteau.

/block/list/vk_list_items?id=1380687&from_url=/listes-de-films/vends-ta-perle-inconnue-participatif/1380687&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Cuadecuc, vampir
    Synopsis : L'enregistrement du tournage du film "El conde Dracula" de Jesus Franco servit à Pere Portabella pour concevoir cet essai sur les mécanismes spécifiques au cinéma d'horreur afin de nous offrir cette métaphore de l'action "vampirique" du franquisme à l'encontre du peuple espagnol.
  • 2
    Clearcut
     (1991)
    1h38
    Synopsis : Peter, avocat - et pacifiste convaincu -, se rend dans le Nord canadien afin d'annoncer aux Indiens dont il défend la cause une bien triste nouvelle. Ils ont perdu leur procès intenté contre une fabrique de papier. L'abattage aveugle et massif des forêts, qui couvrent la majeure partie de leur territoire, va se poursuivre. Manifestations et sit-in sur les chantiers de bûcheronnage n'y changent rien. Désespéré et excédé par l'attitude narquoise de Bud Rickets, le patron de la compagnie, Arthur, un Indien rebelle, le prend en otage, ainsi que Peter, et entraîne les deux hommes à travers la forêt. Il leur fait subir d'éprouvantes tortures, morales autant que physiques...
  • 3
    Quentin Durward
     (1955)
    1h43
    Synopsis : Quentin Durward est envoyé en France pour voir si la jeune fille qu'il doit épouser lui convient. Celle-ci, Isabelle, ne veut pas d'un mariage fondé sur des raisons politiques. Elle se réfugie chez le roi Louis XI, qui tente de se l'approprier en feignant de la confier à Quentin tout en organisant son enlèvement...
  • 4
    A Short Film About the Indio Nacional
    1h37
    Synopsis : Situé dans les années 1890, un récit de la sanglante émancipation des Philippines de la tutelle espagnole à travers trois personnages, dont la révolution nationale bouleverse l’existence.
  • 5
    Phantom Raiders
     (1940)
    1h10
    Synopsis : Nick Carter, aidé de Bartholomew, enquête sur des disparitions de cargos lors de leur passage du Canal de Panama.
  • 6
  • 7
    Les Aventures de Tsatsiki
    1h31
    Synopsis : Tsatsiki (Samuel Haus), un enfant de huit ans, vit en Suède, avec Tina (Alexandra Rapaport ; Mörkrets Furste), une mère pas comme les autres, drôle, généreuse et leader d'un groupe de rock. Celle-ci connaît une histoire d'amour incertaine avec Niklas (Jonas Karlsson ; 30:e November), le bassiste. Tsatsiki, lui, souhaite rencontrer son père qu'il n'a jamais connu, le champion toutes catégories des pêcheurs de poulpes de Grèce...
  • 8
  • 9
    Dollhouse
     (2012)
    Drame | 1h35
    Synopsis : A group of street teens from Dublin's inner city break into a house in an upper class suburb. The break-in quickly moves into a night of frenzy, scandal and consequence.
  • 10
    Demain ce seront des hommes
    Drame | 1h40
    Synopsis : Des élèves officiers d'une école militaire connaissent de multiples épreuves dans un contexte délétère : harcèlement psychique, bizutage et autres humiliations exercés par le sergent Jocko De Paris et deux de ses acolytes. À la merci de ce sergent psychotique, certains cadets sont très perturbés. Ces expériences vont-elles faire de tous ces jeunes des hommes aguerris et de bons officiers ?
  • 11
    Jack Johnson - Le Champion qui divisa l'Amérique
    3h34
    Synopsis : Né en 1878 au Texas, Jack Johnson commence à boxer très jeune. La progression de ce fils d’anciens esclaves est fulgurante. Mais, malgré ses prestations, il ne peut défier le champion du monde des poids lourds : les noirs n’ont alors pas le droit de prétendre à ce titre. L’opiniâtreté de Johnson finit par payer : le 26 décembre 1908, il devient le premier noir tenant du titre en dominant le Canadien Tommy Burns. Jack Johnson reste champion du monde face à Stanley Ketchel, puis James Jeffries, dans un combat organisé à Reno en 1910 devant 22 000 spectateurs. L’annonce de cette nouvelle victoire provoque la colère de la population blanche ; les agressions racistes se multiplient dans tout le pays, faisant des dizaines de morts. Désormais, le monde de la boxe se cherche un sauveur, "the great white hope" ("le grand espoir blanc”) qui pourra rétablir la supériorité ébranlée de l’homme blanc. De son côté, Johnson devient une star planétaire. Incontesté dans son art et très sollicité par les médias, il effraie néanmoins l’Amérique profonde. Non parce qu’il se fait le porte-parole de la communauté noire : profondément individualiste, Johnson reste au contraire éloigné de la politique. Mais il cristallise les tensions raciales et mène une vie dissolue qui alimente largement les faits-divers. Poursuivi pour avoir épousé une femme blanche (un crime dans l’Amérique de l’époque), Johnson est obligé de fuir au Canada, puis en France. En 1915, il perd son titre face à Jess Willard, à Cuba. Champion déchu, il négocie son retour au pays et purge une peine de prison (pour son mariage) avant de s’engager dans l’armée à la fin de la première guerre mondiale… Filmée, photographiée et commentée par la presse, la vie de Jack Johnson a dépassé le cadre strictement sportif. Le film offre en creux le portrait d’une Amérique méconnue, celle des années 1905-1920, avec de nombreuses archives (films d’actualités, photos et articles de presse)
  • 12
  • 13
    Just Jim
     (2015)
    1h24
    Synopsis : Jim est le paria du lycée. Sa vie va être chamboulée quand Dean, un mystérieux Américain au look de star d’Hollywood emménage à côté de chez lui. Dean offre son amitié à Jim, ainsi que des conseils pour se faire des copains au lycée. Mais quand il apprend que Dean cache un lourd secret, Jim commence à se demander si cette nouvelle popularité en vaut vraiment la chandelle...
88 commentaires
  • elge
    commentaire modéré "Phantom Raiders" (jamais déçu aved Tourneur)
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • gcapron
    commentaire modéré @elge C'était un argument de taille pour moi
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • Gunnar
    commentaire modéré Indiens, western, Graham Greene ça me parle, donc Clearcut
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • Fildevo
    commentaire modéré Clearcut me tente assez aussi
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • LaKinopitheque
    commentaire modéré J'avoue m'a grande envie de voir Quentin Durward, film médiéval qui figure donc sur mes listes et notamment de films à voir.
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • LaKinopitheque
    commentaire modéré Le Burn witch burn de The night of the eagle est également très tentant !
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • LaKinopitheque
    commentaire modéré Et je ne connais pas non plus le Tourneur.
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • LaKinopitheque
    commentaire modéré Pour Cuadecuc, je laisse le mystère du vampire agir et attirer les votes !
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • bredele
    commentaire modéré il y en a plein qui me tente. j'ai commencé à regarder Clearcut, mais Night of the Eagle m'intrigue beaucoup, et puis comme le dit @elge avec Tourneur on est rarement déçu, alors Phantom Raiders
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
  • bigkevin
    commentaire modéré "Dollhouse" me tente bien !
    19 janvier 2018 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -