Les auteurs
Nicolas Balazard
NicoBalazard David Honnorat
IMtheRookie
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Nicolas Balazard
Changement de cape

Iron Man 3 : fini de rire ?

Dossier | Par Nicolas Balazard, David Honnorat | Le 22 avril 2013 à 12h37

Toute la promo d'Iron Man 3 nouveau blockbuster de Marvel, et accessoirement film de Shane Black, insiste sur le côté sombre du héros. Est-ce là le signe d'une « nolanisation » de la franchise la plus fun du marché super-héroïque ?

Le symbole de masque abîmé...

Dès le premier opus en 2008, Iron Man s'est positionné comme le plus décalé des super-héros. Incarné à merveille par un Robert Downey Jr. post-«traversée du désert», Tony Stark apportait ce vent de fraicheur dont le genre, dominé par la figure torturée du Batman de Nolan, avait bien besoin. Après un second opus plombé par des méchants très ratés, on avait retrouvé le facétieux héros au top de sa forme dans Avengers avec quelques répliques d'anthologie :

C'est pourquoi certains s'étaient inquiétés, et nous les premiers, en découvrant le virage que semblait prendre la saga d'après la bande-annonce dévoilée il y a plusieurs mois. Tony Stark a-t-il perdu son mojo ? La morosité est-elle arrivée à un point tel que même les milliardaires imaginaires subissent une politique d'austérité ?

Le premiers éléments de réponse, nous les avons eu Dimanche 14 avril au Grand Rex, lors de l'avant-première parisienne du film. Assez curieusement, l'évènement avait des faux airs de séminaire d'entreprise. Réservée aux sponsors du film (Audi, Oasis, TCL), la projection s'est ouverte après une série de spots promotionnels salués chaleureusement par les employés corporates installés dans la salle.

Puis les deux stars sont montées sur scène afin de répondre à quelques questions centrées promo, posées par le pro du calembour de M6, Alex Goude :

Si l'impression de se retrouver à une convention marketing peut avoir tendance à crisper les zygomatiques, il faut avouer qu'une telle présentation est plutôt raccord avec le personnage de Tony Stark, qui est business man avant d'être super-héros. En ce sens Iron Man est sans doute le héros le plus réaliste et le plus proche de notre époque. Il est ainsi parfois difficile de bien discerner ce qui fait le sel du personnage tant Robert Downey Jr. est lui-même le prolongement, en humour et en charisme, du héros Marvel.

La grande mode à Hollywood est de trouver des failles aux super-héros, les présenter comme des humains en égratignant leur image symbolique. Or Iron Man est humain avant tout, un humain décomplexé. Conscient de ses défauts et de ses faiblesses, il en faisait une force. Le risque avec Iron Man 3 était donc de plaquer le schéma du héros torturé développé par Nolan, sans tenir compte de cette spécificité.

Heureusement, Shane Black est bien trop méta pour ça et s'amuse à détourner ces codes pour amplifier la farce. Iron Man 3 reste donc avant tout une comédie d'action, jamais avare en auto-dérision. On pourra d'ailleurs regretter que les dispositifs comiques ne soient pas plus variés.

Mais la véritable garantie LOL de ce troisième Iron Man n'est pas dans le film lui-même, mais bien dans la personnalité de son interprète principal qu'on a découvert déchainé en conférence de presse.

Gwyneth nous lance un regard complice, elle sent que la blague arrive...

Bien vu, Robert profite d'un moment de flottement pour rappeler que l'important dans tout ça... ce sont quand même les chaussures de sa partenaire :

Tandis que Gwyneth Paltrow, toujours très pro, tente de répondre sérieusement (et en français) aux questions des journalistes, Robert Downey Jr. n'a eu de cesse de faire le pitre...

On retrouve dans le film ce même refus du solennel, mais l'extrême complicité entre les deux stars, qui plaisantaient et se chamaillaient comme un vieux couple, semble en comparaison un peu étouffée à l'écran.

Auteur d'un petit numéro mémorable, Robert Downey Jr. a finalement posé le problème de ce troisième opus. Porté par un acteur charismatique et délirant, la saga ne risque pas de sombrer dans le rigorisme austère, mais celle-ci - et même avec Shane Black - ne semble pas pouvoir pour autant se permettre de jouer à fond la carte de l'impertinence. Rire quand même, mais rire finalement trop peu voilà le destin du spectateur qui ira découvrir Iron Man 3 à partir du mercredi 24 avril. En attendant, vous pouvez vous délecter de ce court sketch plein d'auto-dérision :

Et comme semble l'attester son mollet gauche : même l'assistant est fan du patron !

6 commentaires
  • musashi1970
    commentaire modéré Même si Robert Downey Jr a un capital sympathie évident au regard de ses rôles, de ses choix de carrière et de sa traversée du désert (ce type d'acteur) attire toujours indéniablement un peu ma compassion, je trouve Iron Man relativement fade et ses aventures assez indigestes et visiblement s'il y a beaucoup d'attente avec ce troisième opus par rapport au précédent le résultat semble encore ici décevant... Mais pas encore vu alors, ...
    23 avril 2013 Voir la discussion...
  • DirkDiggler
    commentaire modéré Que de pub mensongère au final. Le film est pas si sombre parce que les major s'échine à nous servir toujours la bonne recette au caca farcie à la censure inutile depuis toujours. Merci
    25 avril 2013 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré Rhaaaa Guouinette. ♥
    26 avril 2013 Voir la discussion...
  • Jagie
    commentaire modéré @zephsk Guouinette indeed !!! ;)
    26 avril 2013 Voir la discussion...
  • Sawyer17
    commentaire modéré Humour davantage puéril que les précédents. (Et trop présent surtout).
    Cela m'a beaucoup dérangé.
    26 avril 2013 Voir la discussion...
  • Bishop
    commentaire modéré BA je trouve que le coté rigolo de Iron Man est plutôt bien venu ,dans la mesure ou on est ni chez Nolan ni chez DC ,qui a des personnage plus profond que Marvel (Sauf exception)
    30 avril 2013 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -