L'auteur
Joseph Boinay
zephsk
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Joseph Boinay
Pas raciste

Pourquoi “Parasite” de Bong Joon-ho ressort en version française ?

Actualité | Par Joseph Boinay | Le 24 juillet 2019 à 17h47

D’abord programmé en VOSTF, Parasite (2019) de Bong Joon-ho va finalement ressortir en version française, à la faveur d’un succès inattendu. The Jokers, la société qui distribue le film, s’explique sur cette stratégie inédite, qui en dit beaucoup sur le paysage cinématographique français.

L’éternelle querelle entre défenseur du cinéma en version originale et amoureux de la langue de Molière n’a pas fini de faire jaser. Parasite, première Palme d’or attribuée à un film coréen, va en effet bénéficier d’une ressortie, cette fois en VF, après une exploitation strictement en VO. Sur les réseaux sociaux, l’agacement est pourtant palpable :

 

 

Les uns regrettent qu’on dénature le film avec un doublage pour en assurer la popularité. Les autres reprochent au distributeur de ne pas avoir sorti le film directement dans les deux formats, snobant ainsi la France des petites et moyennes communes, la France périurbaine et la France rurale, soit la grande majorité des spectateurs. Nous ne ferons pas ici l’arbitrage entre deux formes imparfaites (les sous-titres parasitent l’expérience visuelle et sont parfois utilisés pour des motifs plutôt inavouables, le doublage quant à lui change la nature du film, sa musicalité, parfois ses codes culturels.)

Mais de fait, il faut reconnaître que la VO ne concerne presque exclusivement que les grandes métropoles et reste très peu usitée dans le reste de la France, (la faute, essentiellement, à une consommation plus opportuniste et familiale, peu encline aux “difficultés” du sous-titre) privant ainsi d’une Palme d’or l’essentiel de la population. 

The Jokers s’en explique sur son site. D’abord le doublage coûte beaucoup plus cher : en sus de la traduction, il faut en effet ajouter les frais liés à l’enregistrements des voix (location d’un studio, comédiens) et au remixage du son. Or The Jokers est un petit distributeur indépendant, à l’équilibre financier précaire, dont les marges de manoeuvres sont faibles. Ensuite, le cinéma coréen reste en France un marché de niche. Pour les plus gros “cartons” coréens, comme Dernier Train pour Busan (2016), Old Boy (2003) ou Mademoiselle (2016), la fréquentation en salle oscille entre 200000 et 300000 entrées (si on excepte Snowpiercer, qui a cumule 678 049 entrées en 2013, mais de langue anglaise).

La faute aux exploitants, aux distributeurs, aux spectateurs ? L’oeuf ou la poule ? Impossible de répondre, mais en comparaison, c’est dix fois moins que Toy Story 4 (2019), vingt fois moins que Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? (2019). Et la Palme d’or n’est pas plus un gage de réussite. On l’a vu notamment avec Oncle Boonmee (2010), dont les charmes thaï ont péniblement attiré 127197 spectateurs. On comprend alors assez facilement la prudence du distributeur, qui veut avant tout éviter de disparaître. 

Sauf que voilà, genre plus en phase avec les attentes, bande-annonce percutante, bouche-à-oreille, quelles qu'en soient les raisons : Parasite a cartonné. 1 202 510 entrées en six semaines d’exploitation, du jamais vu pour un film coréen dans l’hexagone. Des rentrées d’argent bienvenues qui permettent à leur tour de financer une nouvelle exploitation, cette fois-ci avec doublage, tout en bénéficiant en amont d’une forme de projection-test géante ainsi qu’une publicité idoine. 

Un modèle à suivre ? Pas sûr : tout porte à croire que la chose restera exceptionnelle, mais en tout cas, peut-être permettra-t-elle de faire mieux connaître le cinéma coréen, et pourquoi pas d’attirer davantage de spectateurs vers des horizons plus lointains. Qui s’en plaindrait ?

En attendant, la bande-annonce en VF est là : 

9 commentaires
  • jenanaipa
    commentaire modéré Qu'un maximum de gens puissent le voir, c'est plus important à mon sens, qu'un quelconque élitisme de la V.O.
    24 juillet 2019 Voir la discussion...
  • OlivarDeLaCave
    commentaire modéré Pourquoi pas ? Perso je ne regarde jamais de films asiatique en VF mais si ça peut permettre au film d'être plus abordable pour un public pas habitué à la VO, je suis pas contre.
    24 juillet 2019 Voir la discussion...
  • tarteman
    commentaire modéré @OlivarDeLaCave @jenanaipa Oui c'est une super porte d'accès au cinéma coréen qui plus est.
    24 juillet 2019 Voir la discussion...
  • Soldatblague
    commentaire modéré Ça manque cruellement du large panel d'intonations emphatiques des asiatiques mais sinon c'est pas mal en l'état.
    24 juillet 2019 Voir la discussion...
  • Truspe
    commentaire modéré La France est surement le pays avec les meilleurs doubleurs au monde. C'est une approche différente du cinéma mais pour ce qui est de la possible perte de codes culturels, rappelons que lorsque nous regardons un film qui n'est pas de notre pays, nous n'en aurons jamais une compréhension totale. Je suis plus adepte de la VO, mais je ne suis absolument pas la VF, surtout quand elle est bien faite. Et autant le dire, dans ce cas-là, elle a l'air bien faite.
    25 juillet 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Truspe En effet, je pense même que pour certaines versions supervisées par les réalisateurs eux-même (exemple-type : Shining), elle entrave moins l'expérience de cinéma du spectateur.
    25 juillet 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré (Même si évidemment, comme dit dans l'article, aucune des deux solutions n'est parfaite)
    25 juillet 2019 Voir la discussion...
  • Sleeper
    commentaire modéré si je m'écoutais je filerais acheter une bouilloire Sivercrest en promo chez Lidl

    https://youtu.be/NT860dpQyF4
    10 août 2019 Voir la discussion...
  • Sleeper
    commentaire modéré ( https://youtu.be/tA7w8IHx8VY )
    10 août 2019 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -