Les comédies horrifiques

Les comédies horrifiques

Liste de 23 films par Vodkaster
| 20997 vues  | 4 personnes ont aimé

Quand les codes du film d'horreur sont détournés à la sauce LOL, ça donne des parodies gothiques, gores, et souvent outrancières mais toujours très drôles...

/block/list/vk_list_items?id=723358&from_url=/listes-de-films/les-comedies-horrifiques/723358&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
10 commentaires
  • xzerep
    commentaire modéré Le Bal des Vampires
    22 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Skrik
    commentaire modéré Tucker and Dale fightent le mal
    25 septembre 2015 Voir la discussion...
  • Mlle_Leah
    commentaire modéré Pas vu, mais il y a Orgueil et préjugés et zombies, aussi http://www.vodkaster...s-et-zombies/1297161
    14 septembre 2016 Voir la discussion...
  • drocmerej
    commentaire modéré Phantom of the paradise et l'Armée des morts ont-ils vraiment leur place ici ? Le titre de la liste s'appelle "comédie horrifiques" mais dans la description vous parlez de parodies. A mon sens, ce sont deux choses différentes. La parodie s'appuie sur des codes et des références du cinéma, en l'occurrence, d'horreur, tandis que la comédie horrifique est libre de toute référence et fait rire par d'autres ressorts. Enfin, comme toujours les frontières sont floues.
    20 septembre 2016 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    commentaire modéré @drocmerej Par curiosité alors où situe tu Shaun of the dead ? Parodie ou comédie horrifique ?
    20 septembre 2016 Voir la discussion...
  • drocmerej
    commentaire modéré @Joe_Shelby Oui c'est pour ça que je dis que les frontières sont floues. Je crois me souvenir que c'était très référencé donc il y a un certainement un côté parodique. C'est juste mon avis. Tu as raison la distinction n'est peut-être pas pertinente, faute de critères de distinction précis. Il y a presque toujours un côté parodique dans les comédies horrifiques. Il est difficile de ne pas "citer". En tout cas je ne me souviens pas avoir beaucoup ri pendant l'armée des morts...
    20 septembre 2016 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    commentaire modéré @drocmerej La frontière est floue c'est vrai, et personnellement je trouve qu'il est difficile de départager la parodie burlesque de la comédie horrifique. Puisque même si elle ne tend pas à faire forcément rire la parodie décrit une satire souvent acerbe d'une thématique (ex: pour Phantom of Paradise, le Fantôme de l'Opéra, le mythe de Faust, la créature de Frankenstein et l'acerbe critique des Majors de disques en prennent pour leur grade, et personnellement je trouve ça assez plaisant surtout quand ça démarre par un postulat de boys band du dimanche qui passerait chez Drucker). Bref, je pense que ces films ne sont jamais à considérer au premier degré sinon le blocage est instantané. Romero s'est bien auto-parodié avec son Land of the Dead ;)
    20 septembre 2016 Voir la discussion...
  • drocmerej
    commentaire modéré C'est vraiment une question de vocabulaire. Donc un débat un peu vain peut-être. Je ne suis pas certain (je peux me tromper) qu'on puisse remplacer "parodie" (qui je pense inclue un côté comique) par "satire" (qui peut-être très sombre). Phantom of the paradise est bien une satire. Mais est-ce une parodie ? Tu me diras il n'y est pas interdit d'y rire.
    20 septembre 2016 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    commentaire modéré @drocmerej En ce sens que le film se fout royalement du phénomène boys band, de la vanité à l'époque des majors de maison de disque, du brûlot semi-comique du type qui chante au début du spectacle avant que Finley n'éclaire et ne stoppe ce chanteur médiocre limite en tutu pour une comédie horrifique, pour finalement nous révéler en ce personnage un lâche et une mauviette, j'ai trouvé ces côtés poussifs plutôt comique oui. Le film était précurseur de son temps, à l'image des Star Académy, The voice et compagnie et toute cette mode qui heureusement finit par s'essoufler de comédie musicale avec des chanteurs dont on ne retient rien au final, tellement c'est inaudible. Enfin c'est ma vision en quelque sorte du film.
    20 septembre 2016 Voir la discussion...
  • drocmerej
    commentaire modéré @Joe_Shelby J'aime bien et partage ta vision du film. Je n'avais pas pensé aux boys band pourtant. Enfin si les boys-band et les starac sont arrivés un peu plus tard (quoiqu'en cherchant bien on trouve aussi leurs aînés, télé-crochets, chanteurs comptant davantage sur leur physique que leur voix etc) l'industrie du disque n'a pas changé dans le fond. Mais je suis d'accord avec toi on a l'impression que cela s'est ensuite amplifié et le film a du coup ce côté "visionnaire".
    20 septembre 2016 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -