Top 10 films

Top 10 films

Liste de 9 films par psobkow
| 1050 vues  | 6 personnes ont aimé

/block/list/vk_list_items?id=1299375&from_url=/listes-de-films/top-10-films/1299375&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
132 commentaires
  • psobkow
    commentaire modéré @Metaju Je l'ai pas encore vu.
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • psobkow
    commentaire modéré @itachi On s'en fiche un peu de son aigreur et de sa tristesse des années 30, non ?
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • itachi
    commentaire modéré @psobkow : Je n'aime pas savoir les gens triste, surtout quand je les aime bien... ♥
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • psobkow
    commentaire modéré Ce n'est, en tout cas, pas un reproche à lui faire.
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    commentaire modéré Céline n'était ni quelqu'un d'influent ou lié à l'Etat (politicien, éditeur, homme d'affaires, fonctionnaire) ni un citoyen délateur. En ceci il n'est techniquement pas collabo.
    On le croit collabo parce qu'il n'a jamais pris parti pour la résistance, et à cause de ses pamphlets, qui sont avant tout contre la guerre... malgré une rhétorique évidemment violente et provocatrice, parfois insoutenable - mais "l'insoutenable soutenu" est la caractéristique majeure de l'esthétique de Céline depuis le Voyage... Je comprends qu'il soit impossible de lire certaines phrases de ces livres sans frémir ou être horrifié. Mais le grotesque est revendiqué... et revendiqué jusqu'à la nausée. C'est ainsi dans toute son oeuvre... ; et aussi pour sa complaisance avérée envers l'occupant. Le constat de cette complaisance se base à la fois sur certaines phrases des pamphlets (qui sont choquantes mais qui sont les phrases d'un écrivain nihiliste et qui a perdu depuis longtemps tout espoir, et aussi celles d'un homme que la guerre a jadis écrabouillé, humilié, détruit : ne jamais l'oublier), sur certaines amitiés douteuses et relations ambiguës (avérées, mais fréquenter, ou rencontrer, ne veut pas dire se soumettre : Les Beaux Draps critiquent vertement Vichy ; Pétain est sa bête noire ; et d'autres écrivains, résistants ou anti-nazis, fréquentaient des collabos, avant, pendant et après la guerre, parce que l'amitié ou la courtoisie n'a rien de politique), sur certaines lettres envoyées à des journaux collabos, récupérées idéologiquement par ces derniers alors que Céline ne l'a jamais voulu (lettres d'un écrivain encore une fois, qui se met en scène et se marginalise de tout et de tous, qui a soif de tout ironiser), sur certaines faveurs de l'occupant (faveurs relatives et dont un paquet d'artistes, des plus respectables, ont bénéficié), sur sa "fuite" supposée à la Libération (fuite, ou plus exactement départ, dont les raisons et les conditions sont discutables et discutées), et aussi, tout de même, sur les calomnies répétées de Sartre (essayant de faire oublier qu'il a bénéficié lui-même des faveurs de l'occupant, et des plus suspectes).
    Ces pamphlets sont indéfendables politiquement mais défendables esthétiquement. Ben oui. Ils s'inscrivent dans une oeuvre. Ils sont un moment ténébreux dans cette oeuvre ; Céline le savait parfaitement. Il savait que son pays lui en voudrait longtemps, et il l'a probablement regretté (il a interdit toute nouvelle édition après la guerre). Mais les livres sont les livres, ils ont leurs faiblesses, et les actes sont les actes, et ce sont les actes qui font les hommes : Céline n'a jamais collaboré.
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • typhonpurple
    commentaire modéré @lebateausobre Commentaire très intéressant. Tu es spécialiste de Céline? Ou c'est simplement par passion que tu t'es penché sur son oeuvre -et sur son cas?
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • itachi
    commentaire modéré @lebateausobre : On sent bien la fascination que tu as pour cet auteur immense, et tu as probablement raison quand tu évoques quelqu'un de nihiliste, sans espoir et détruit par la première guerre, c'est justement de cet approfondissement nécessaire dont je parlais un peu plus tôt. Personne n'est tout blanc ni tout noir, surtout durant des époques troublées et la frontière est souvent mince. Je ne serais en revanche pas aussi affirmatif que toi sur sa revendication du "grotesque" dans son œuvre mais tu la connais certainement bien mieux que moi.
    Merci en tout cas pour ces éclaircissements.
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    commentaire modéré @typhonpurple Non je ne suis pas du tout spécialiste, j'aime Céline, autant que je lui trouve des faiblesses, des inconséquences et des limites. J'interviens ici parce que le fameux axiome, répété à l'envi, "Céline était un génie mais aussi une ordure" me surgave. Les ordures ne font pas des génies et inversement. Les ordures ont pourtant leurs qualités et les génies leurs insuffisances. Je comprends la gêne face à Céline ; il faut essayer de la cerner et de la comprendre, et pas de la transformer - comme c'est la tendance actuelle - en Tribunal de l'Histoire. Ce qui est nul est nul, ce qui est con est con, et ce qui est bon est bon : au risque de faire transpirer certains, les pamphlets ne sont ni nuls ni cons... Ils sont parfois glaçants. Au même titre que le Voyage ou Mort à Crédit... sauf qu'ils touchent à notre imaginaire collectif contemporain, qui a été engendré par cette époque. Céline était un enfant de la Grande Guerre, nous sommes les enfants des enfants d'Auschwitz (symboliquement bien sûr) : si nous n'élucidons pas les paradigmes, nous ne comprendrons jamais rien... et nous désapprendrons à lire. Cela n'excuse en rien la faiblesse de Céline ; mais l'important est de la comprendre, pas de la justifier.
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    commentaire modéré @itachi Non, tu as raison, j'ai lapsussé, il ne revendique pas le grotesque (à ma connaissance), mais il en use bien abondamment. Une page sur deux de tous ses livres est le délabrement grotesque d'un motif sublime.
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • itachi
    commentaire modéré @lebateausobre : Est-ce que lapsusser c'est tromper ?
    26 octobre 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de psobkow
Listes appréciées par psobkow
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -