L'auteur
Chris Beney
ChrisBeney
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Chris Beney
Assis dans le canapé, en smoking et robe de soirée : nous étions là !

César 2017 : Elle meilleur film, trois récompenses pour Divines et Juste la fin du monde

Festival / Récompenses | Par Chris Beney | Le 24 février 2017 à 19h50

Qui a glané le plus de récompenses parmi les principaux nommés, Elle et Frantz (en lice dans 11 catégories), Ma Loute (9 catégories) et Divines (7 catégories) ? Combien de blagues sur le café George Clooney a-t-il dû endurer ? Des intermittents sont-ils montés sur la scène de la Salle Pleyel pour rappeler aux candidats à la présidence l'importance de la culture, des arts et du spectacle ? Laurent Lafitte a-t-il une vanne sur Roman Polanski, en écho lointain à son discours inaugural du dernier Festival de Cannes ? Pourquoi poser toutes ces questions quand la seule qui compte est : vous, pour qui votez-vous ? Bien avant la cérémonie, vous avez voté pour vos propres césars via Vodkaster et Télérama et vous avez composé un palmarès équitable, en remettant 2 récompenses à Elle, Juste la fin du monde et Ma Vie de courgette. Les membres de l'Académie ont fait exactement les mêmes choix que vous.

Le 20 février dernier, l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma a attribué à Eric et Nicolas Almayer le Prix Daniel Toscan du Plantier, qui récompense les meilleurs producteurs. Sachant que le collège d'électeurs se compose d'un gros millier de votants aux César et que les deux hommes ont financé cette année Frantz, Chocolat, Les Innocentes, et Cigarettes et chocolat chaud, fallait-il voir là un signe annonciateur de succès pour ces films ? Avec 11 citations au total, la dernière réalisation de François Ozon se posait en candidat crédible au titre de grand vainqueur de cette 42ème cérémonie (davantage en tous cas que Les Innocentes, le titre le moins attendu parmi les nommés au meilleur film). Ce ne fut pas le cas. Avec seulement un César, celui de la meilleure photo, Frantz n'a pu rivaliser avec Chocolat ou Ma Vie de courgette, doublement récompensés (fait rarissime, un film d'animation a reçu deux César).

Comme attendu, Elle a remporté le César du meilleur film et celui de la meilleure actrice, mais il ne restera pas comme le film le plus récompensé de ces César 2017. Avec trois prix, Juste la fin du monde et Divines ont presque fait de l'ombre à Paul Verhoeven ; Xavier Dolan étant même préféré au cinéaste néerlandais au titre de la meilleure réalisation (le prodige québécois est la seule personnalité à cumuler deux récompenses sur son nom seul puisqu'il est également César du meilleur montage). Divines a vu ses trois têtes d'affiches célébrées : ses deux jeunes actrices principales ont triomphé dans leurs catégories respectives ; Houda Benyamina recevant, elle, le César du meilleur premier long-métrage.

Côté discours, la soirée a été marquée par le discours très revendicatif de François Ruffin, récompensé pour Merci patron ! ("Dans ce pays, il y a peut-être des sans-dents, mais surtout des dirigeants sans cran"), les déclarations émouvantes des femmes de Divines, le numéro de duettiste parfaitement réglé de Jean Dujardin et George Clooney, et la standing ovation réservée à Jean-Paul Belmondo, César d'honneur.

 

César 2017 : le nombre de récompenses par lauréats

3 pour Divines :

  • César de la meilleure actrice dans un 2nd rôle : Déborah Lukumuena
  • César du meilleur espoir féminin : Oulaya Amamra
  • César du meilleur 1er long-métrage : Houda Benyamina

3 pour Juste la fin du monde :

  • César du meilleur acteur : Gaspard Ulliel
  • César du meilleur montage : Xavier Dolan
  • César de la meilleure réalisation : Xavier Dolan

2 pour Chocolat :

  • César du meilleur acteur dans un second rôle : James Thierrée
  • César des meilleurs décors : Jérémie D. Lignol

2 pour Ma Vie de courgette :

  • César du meilleur long-métrage d'animation : Claude Barras
  • César du meilleur scénario/adaptation : Céline Sciamma

2 pour Elle :

  • César du meilleur film
  • César de la meilleure actrice : Isabelle Huppert

La Danseuse :

  • César des meilleurs costumes : Anaïs Romand

L'Odyssée :

  • César du meilleur son : Marc Engels, Fred Demolder, Sylvain Réty, Jean-Paul Hurier/

Diamant noir :

Merci patron ! :

  • César du meilleur documentaire

Dans les forêts de Sibérie :

  • César de la meilleure musique : Ibrahim Malouf

Frantz :

  • César de la meilleure photo : Pascal Marti

L'effet aquatique :

Celui qui a deux âmes :

Maman(s)

Vers la tendresse :

Moi, Daniel Blake :

  • César du meilleur film étranger : Ken Loach

 

Le palmarès des César 2017 avec le rappel des nommés

 

Meilleur film : Elle de Paul Verhoeven

 

Meilleure actrice : Isabelle Huppert pour Elle

 

Meilleur acteur : Gaspard Ulliel pour Juste la fin du monde

 

Meilleur acteur dans un second rôle : James Thierrée pour Chocolat

 

Meilleure actrice dans un second rôle : Déborah Lukumuena pour Divines

 

Meilleure réalisation : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

  • Houda Benyamina pour Divines
  • Paul Verhoeven pour Elle
  • François Ozon pour Frantz
  • Anne Fontaine pour Les Innocentes
  • Bruno Dumont pour Ma Loute
  • Nicole Garcia pour Mal de pierres

 

Meilleure espoir féminin : Oulaya Amamra pour Divines

 

Meilleur espoir masculin : Niels Schneider pour Diamant Noir

 

Meilleur premier film : Divines de Houda Benyamina

 

Meilleur documentaire : Merci patron ! de François Ruffin

 

Meilleure photographie : Pascal Marti pour Frantz

  • Stéphane Fontaine pour Elle
  • Caroline Champetier pour Les Innocentes
  • Guillaume Deffontaines pour Ma loute
  • Christophe Beaucarne pour Mal de pierres

 

Meilleur film étranger : Moi, Daniel Blake de Ken Loach

 

Meilleure adaptation : Céline Sciamma pour Ma vie de Courgette

 

Meilleurs court-métrages : Maman(s) de Maïmouna Doucouré et Vers la Tendresse de Alice Diop

 

Meilleur court-métrage d'animation : Celui qui a deux âmes de Fabrice Luang-Vija

 

Meilleur film d'animation : Ma vie de courgette de Claude Barras

 

Meilleur son : Marc Engels, Fred Demolder, Sylvain Réty, Jean-Paul Hurier pour L'Odyssée

  • Brigitte Taillandier, Vincent Guillon, Stéphane Thiébaut pour Chocolat
  • Jean-Paul Mugel, Alexis Place, Cyril Holtz, Damien Lazzerini pour Elle
  • Martin Boisseau, Benoît Gargonne, Jean-Paul Hurier pour Frantz
  • Jean-Pierre Duret, Sylvain Malbrant, Jean-Pierre Laforce pour Mal de Pierres

 

Meilleure musique originale : Ibrahim Malouf pour Dans les forêts de Sibérie

  • Gabriel Yared pour Chocolat
  • Anne Dudley pour Elle
  • Philippe Rombi pour Frantz
  • Sophie Hunger pour Ma vie de courgette

 

Meilleur scénario original : Solveig AnspachJean-Luc Gaget pour L'effet aquatique

  • Romain Compingt, Houda Benyamina, Malik Rumeau pour Divines
  • Sabrina B. Karine, Alice Vial, Pascal Bonitzer, Anne Fontaine pour Les Innocentes
  • Bruno Dumont pour Ma Loute
  • Justine Triet pour Victoria

 

Meilleurs costumes : Anaïs Romand pour La danseuse

  • Pascaline Chavanne pour Frantz
  • Catherine Leterrier pour Mal de Pierres
  • Alexandra Charles pour Ma Loute
  • Madeline Fontaine pour Une vie

 

Meilleurs décors : Jérémie D. Lignol pour Chocolat

  • Carlos Conti pour La danseuse
  • Michel Barthélémy pour Frantz
  • Riton Dupire-Clément pour Ma Loute
  • Katia Wyszkop pour Planetarium

 

Meilleur montage : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

  • Loic Lallemand, Vincent Tricon pour Divines
  • Job ter Burg pour Elle
  • Laure Gardette pour Frantz
  • Simon Jacquet pour Mal de pierre

 

199 commentaires
  • Sleeper
    commentaire modéré @Joe_Shelby du moment que les ballonnements ne ballottent pas trop ;)
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré Ravie pour Huppert, déçue pour Frantz, agacée pour le Dolan. Même si je n'ai pas aimé le film, bravo pour les 2 actrices de Divines (Deborah et Oulaya )Une soirée avec des moments sympas :Clooney /Dujardin ,ne manquait que l'échange de chaussures ); l'hommage à Belmondo, la chorégraphie de la la Land.
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • tarteman
    commentaire modéré @cath44 Mais comment on peut trouver que Dolan ne mérite pas. En fait certaines personnes ne l aiment pas et n aiment donc systématiquement pas ses films. Mais même si on a pas aimé je film, on ne peut pas dire qu il ne réalise pas bien.
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • Jibi84
    commentaire modéré @tarteman perso je trouve aussi son dernier pour le moins catastrophique en terme de mise en scène, c'est une succession plate de gros plans qui en plus vont en contresens avec ce que voulait faire passer Dolan, à savoir isoler les personnages. Certes le gros plan isole, mais il rapproche aussi, donnant une proximité aux visage malgré leur enfermement dans des plans séparés. Pour moi un véritable metteur en scène aurait travaillé sur la séparation des corps au sein d'un même plan au lieu de choisir cette facilité, donc je rejoins @cath44 sur son agacement pour le prix de Dolan qui est cette année totalement injustifié à mon sens.
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • tarteman
    commentaire modéré @Jibi84 Je pense que Dolan a voulu montrer les tensions en isolant mais aussi ce qui fait que ça reste sa famille, qu'ils les aime avec certains plans.
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • Cyrmen
    commentaire modéré Je n'ai pas particulièrement adhéré à Juste la Fin du monde, mais bon pourquoi pas. Mais je suis le seul que ça choque un peu quand même de le voir concourir à la fois dans la sélection "film au même titre que tous les films français" et "film étranger"? Certes, il est franco-canadien, mais dans ce cas là c'est pareil pour Elle, y a un moment où il faut faire un choix...et meilleur réalisation, il n'est pas français, ce réalisateur (comme Verhoeven, mais au moins Elle a été tourné en France), c'est quoi le message envoyé, qu'on n'en a pas?...pas comme s'il y avait une énormément de films étrangers intéressants qu'ils pouvaient au moins nommer...Ken Loach, sans déconner, je vois vraiment pas ce qu'ils ont trouvé à ce film, surtout comparé aux autres sélectionnés...
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • tarteman
    commentaire modéré @Cyrmen Regarde The Artist aux Oscars. Pour Juste la fin du monde ils l ont mis au meilleur film étranger pour son côté canadien et le reste parce qu il est aussi français mais oui.
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @tarteman je ne déteste pas ce que fait Dolan mais je n'aime pas tous ses films et en particulier le dernier . Une vraie déception, alors j’ai tant aimé Mommy. J’attendais autre chose que cet étouffement pénible, ce recours systématique aux gros plans et ces dialogues quasi improvisés qui tournent à vide, entamés jamais finis et redondants....je m'en étais expliquée dans mes commentaires ce qui aurait pu devenir vivant, psychodramatique est devenu très ennuyeux...Je suis de l'avis de @Jibi84
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • Anna_K
    commentaire modéré @bredele En fait, je suis arrivée plus tard. Je trouvais qu'il avait fait une jolie introduction pour Belmondo Tu dois faire allusion à l'épisode Clooney que je n'ai pas vu.
    25 février 2017 Voir la discussion...
  • bredele
    commentaire modéré @Anna_K je parlais bien de son hommage à Belmondo. Je l'ai trouvé hésitant, gauche et long....
    25 février 2017 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -